The "toujours bronzé" man

    


Hier après-midi, alors que j’allais me griller ma clope de 15h dans la cour de notre charmant immeuble, j’ai croisé un homme qui, visiblement était là pour ça, lui aussi.
J’avais rencontré cet homme il y a 3 semaines environ et il affichait déjà un bronzage lumineux.
Moi, naïve, je m’étais dit qu’il devenait revenir de Courch’, le veinard !
Ben en fait, non !
Son bronzage étant toujours aussi lumineux, je l’ai tout de suite mis dans la case des « toujours bronzés men ».

(Pour me faciliter la tâche et si vous le voulez bien, je l’appellerais le TBM tout au long de ce récit palpitant. Attention toutefois à ne pas le confondre avec le « très beau mec » qui possède les mêmes initiales certes, mais qui ne fait pas l’objet aujourd’hui de cette narration)

Quand on voit le TBM la première fois, on se dit que c’est un homme qui doit aimer la blonde Tropézienne, sauf que non en fait, il aime aussi la brune qui renifle cause rhume sinusoïdal du au climat incertain des derniers jours.

Donc, le TBM, me voyant arriver crinière au vent et clope au bec, me sourit et rallume une 2ème Marlboro Light ni vu ni connu.
Sur ces entrefaites (j’aime bien ce mot, très old school), arrive le charmant concierge de notre immeuble, dont je vous ai déjà parlé ici.
Dans un clin d’oeil, il me demande pour la 6ème fois de la journée « ça va ma puce ? ».
Et là, le TBM me lance un regard + un sourire de connivence du genre qui veut dire « il est lourd, mais on l’aime bien quand même ».
Genre sympa quoi, pas trop méprisant, mais quand même on est sur la même longueur d’ondes toi zé moi.

Et là, c’est parti, le TBM se lance !!!

(Note de l’auteur : pour bien comprendre le dialogue qui va suivre, je vais mettre en italique ce que j’aurais aimé lui dire mais que, en fait j’ai pas osé, caus’ je suis une fille polie)

TBM : Vous travaillez ici ?

MOA : Non, non, j’aime bien venir fumer dans les cours d’immeuble. Je m’en fais 2 par jour et je change d’arrondissement chaque semaine.MOA POUR DE VRAI : Euh oui au 3ème… (Vous pouvez penser très fort que cette réplique est minable, elle l’est !)TBM : Et vous travaillez dans quoi ? MOA : Ben écoute, j’ai envie de te répondre dans un très beau bureau Haussmannien dont les moulures ont été repeintes d’un mauve-grisé du plus bel effet !MOA POUR DE VRAI : Dans la Prod (Dire le mot « Production » en entier, chacun sait que c’est juste pas possible)TBM : Audiovisuelle ?MOA POUR DE VRAI : Non, plutôt spectacles, one-man show, concerts, etc…TBM : Mais vous produisez des People ? (sic)

MOA : Si tu t’attends à ce que je te présente la jeune scène Parisienne, tu peux écraser ta clope tout de suite TBM !MOA POUR DE VRAI : Euh… oui..mais…non en fait… enfin pas du gros People quoi, plutôt du « before people »…
Là j’ai été plutôt fière de moi d’avoir placé le « before people » dans ma phrase parce que le TBM a semblé émerveillé par mon bilinguisme avancé.
Bon ensuite, s’ensuivent les banalités d’usage : « bonne fin de journée », « vous aussi », « à bientôt », « grand sourire »…Je ne sais que penser de ce TBM…
Dois-je lui laisser une seconde chance ? Aidez-moi chers lecteurs zé lectrices !
Edit du samedi 31 mars : Enigme !
Un de mes lecteurs vient d’avouer dans son commentaire qu’il préférait les TBR. Késako ?
J’ai proposé : Trop Beau Roturier ? T’es Beau Roméo ? Technology Business Research ? Tu Bois Régulièrement ?
Savez ce que c’est, vous zautres, le TBR ?

Catégories LOVE ACTUALLY

14 commentaires

  1. Aude dit :

    J’adore ce genre de plan à 2 balles ! :) Bah tu peux lui laisser une chance « just fort fun » et aussi pour nous raconter d’autres entrevues hautement spirituelles comme celles-ci :)

    Question subsidiaire : est ce que le TBM, en plus de son bronzage qu’on espère intégral avait de la gomina dans les cheveux et des chaines en or? Si oui cours vite!! :)

  2. Dorian dit :

    Il faut que tu le saches les TBM est un loup pour l’homme… pardon pour la femme ! tu as a faire à un traqueur, il renifle, il suit la piste… et dès qu’il sent une proie possible à 1000km à la ronde il allume une seconde Marlboro light ! et là la bête est prête, prête à tout ! bon j’exagère peut-être un poil mais pour le plaisir d’imaginer le manche du rateau revenir dans les dents d’un TBM…
    Signé : TBBM qui s’venge… un TBBM?? Toujours Bien Blanc Man…

  3. violette dit :

    non non pas de gomina,de chaîne en or qui brille, ni de Rolex, c’est bien pour ça que le doute s’installe, c’est juste le TB qui coince…

  4. Léna dit :

    sauve qui peut ! :-) Enfin, bon, ptet qu’il est timide tout plein, qu’il se donne de l’assurance avec son bronzage ? ou bien c’est juste qu’il est superficiel et qu’il n’a rien d’autre à dire ? :-) bon w/e !

  5. Boronali dit :

    une page « fashion » qui se termine par un lien vers « LL Bean » … Ca gagne à être connu !

    (j’avais une autre définition de « TBM » venant du Marais …)

  6. Frogita dit :

    Parce que TBM ça ne voulait pas dire Très Bien Monté??

    ok ok je m’en vais sur la pointe des pieds….

  7. violette dit :

    le LL BEAN, c’est pour mon côté roots.
    Mais je suis contente de voir que le TBM vous inspire d’aussi délicieuses pensées…

  8. bao dit :

    Permettez moi de vous dire, sans quelconque ironie, que TBM est mon idole. Vive les TBMs

  9. Bianca dit :

    Ce TBM là, en tout cas, semble assez inoffensif. C’est sans doute un débutant (question carrière TBM). Donc tu peux en faire ce que tu veux : ton quatre heures (ton 15 heures en l’occurence, voire plus, en fonction de tes besoins… Le concept « esclave TBM » peut être pas mal, en attendant mieux. Mais si son bronzage est le fruit de cabines autobronzantes : à proscrire impérativement car la peau chlingue à mort…

  10. GreG B. dit :

    Merde Frogita m’a devancé sur la signification de TBM, alors pour reprendre un peu l’avis général, on va dire que TBM veut dire T’es Beau Mais…

  11. bao dit :

    MMM quoique je préfère quand même les TBR perso.

  12. violette dit :

    Trop Beau Roturier ? T’es Beau Roméo ? Technology Business Research ? Tu Bois Régulièrement ????

  13. bao dit :

    Voyons Violette, une TBR est une femme « Très Bien Roulée » avec un IP (Indice de Pétabilité) assez élevé. Comme tu dis, what a fucking élégance :-)

  14. fab dit :

    je suis tellement contente d’avoir découvert ton blog cet été.

    « Mais pourquoi maintenant et pas avant, hein ? » pourrait-on (à juste titre) se demander ?

    La réponse serait alors : « ben comme ça, j’ai de la lecture poilante pour des années. Cause que si
    j’étais tombée dessus en 2007, j’aurais déjà tout lu (Rodger ?) ».

    Je parle pas de Brian que j’ai connu en même temps, c’est trop personnel.

    Bon allez, faut pas que je traîne, le chapitre mai 2007 m’attend.

    merki Violette !

Laisser un commentaire

Combien font ? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.