Sud Luberon

    

Si vous me suivez sur instagram – comment pourrait-il en être autrement ? -, vous avez sans doute vu passer la plupart de ces images ensoleillées. C’est vrai que ce réseau social est plus facile pour l’été (et pour les feignasses), mais rassurez-vous je n’ai pas oublié le blog !

D’ailleurs, si on me demandait de supprimer comme ça, de façon immédiate et autoritaire, un de ces deux supports des internets, mon choix serait beaucoup moins cornélien que celui de Sophie. Sans hésiter je choisirais de balancer instagram dans les oubliettes 2.0. Sans états d’âme.

Mais revenons à ce sujet passionnant qui nous préoccupe aujourd’hui : les vacances. Ahhhh, les vacances (<= oui bon, ça va, tu vas pas t’évanouir de béatitude non plus !).

Comme je vous le disais l’autre jour, cette année on a posé nos 112 valises (on a beaucoup de sandales)(J’AI beaucoup de sandales) dans le Luberon, et plus précisément en pleine pampa, entre Ansouis et Cucuron.

Deux de mes villages préférés parce qu’ils ont su rester authentiques, à l’inverse de Lourmarin ou Gordes par exemple, qui sont certes magnifiques… mais trop annexés par les parisiens.

Ici, c’est pas trop le surmenage. Quoique avec 4 gamins à gérer, vous pouvez être usé jusqu’aux os et n’avoir qu’une envie : les coller à la DDASS*

*Toute ressemblance avec des personnes existantes ou ayant existé est purement fortuite. 

Les petits-déjeuners qui s’éternisent, les marchés de Provence, la glandouille au bord de la piscine à côté de Jean-Jacqueline (le flamant rose)(on l’a appelé Jean-Jacqueline parce qu’il est mi-gay mi-pas gay), les parties de pétanque et de tarot, les visites de villages, les sourires béats face aux vignes quand le soleil se couche, les cigales qui couinent toute la journée… toutes ces petites choses simples mais merveilleuses font que le Luberon restera toujours ma région préférée <3

Je vous souhaite à nouveau un bel été, de bonnes vacances si vous en prenez, et de l’amour comme s’il en pleuvait (jurisprudence Francis Cabrel).

Catégories VOYAGE VOYAGE

23 commentaires

  1. J’ai passé quelques jours dans le Luberon l’été dernier.
    Tes photos me font rêver! Ce soleil et ces paysages typiques!!! <3
    Belle semaine

    Julie, Petite and So What?

  2. luna dit :

    Mon soleil des internets ( tu n’as jamais aussi bien porté ton nom). En ce jour gris et pluvieux parisien, j’aime la couleur de tes vacances…je suis triste cette année car si j’ai des vacances, je ne peux pas partir donc ce sera Paris pour 15 jours…. je vis par procuration (saurais tu reconnaitre l’allusion à ce chanteur) (mais bon e 4 gamins à gérer finalement ….non en fait…la mienne pré ado devant l’éternel me suffit ;)))

    Je me shoote à tes photos, et je sens presque la chaleur du soleil et les odeurs de la provence.

    de gros bisous et enjoy comme disent les ricains.

    • violette dit :

      Je te fais plein de bisous et te dis un grand MERCI pour la ref au seul, l’unique : JJG !!!!!

  3. HELENE dit :

    Bon ben voilà quoi, quand on part très tôt et hors période, on regarde les autres partir quand on rentre, c’est d’un triste… J’espère que vous versez votre larme là ? Non, bande de garces va ! En fait non, ce qui est bien dans la reprise du boulot fin juillet début août, c’est qu’on se la joue cool, voire super cool, alors que prendre ses vacances début septembre c’est jouissif parce qu’on se tire quand tout le monde rentre (et ça quant on est sadique c’est très très bon) mais lorsqu’on rentre… Tout le monde est déjà à fond les ballons et ça c’est affligeant quand on a encore du sable plein les oreilles.

    Profite ma fille profite, tu me donnes envie d’aller voir le luberon l’année prochaine fin juin début juillet. Sinon Paros c’était trop cool de chez cool, hôtel quasi vide et la plage pour nous seuls, ça y est je déprime…

    • violette dit :

      Si ça peut te consoler, dans une semaine je serai dans les cartons de déménagement à Paris. YOUPI.

  4. Magnifiques photos qui ne nous aident pas pour supporter cette dernière semaine de travail avant les vacances :p

  5. Diane dit :

    Violette, je vais me permettre de te donner un petit conseil. Il semblerait en effet qu’on ait à peu près les mêmes goûts en matière de destinations; et d’ailleurs je ne te remercierai jamais assez (ah ben ça tombe bien, je l’avais pas encore fait) pour tes recommandations sur la Toscane l’année dernière. J’ai commencé par être hypeeeer déçue par Florence, avant de découvrir Sienne et tous les villages de la route du Chianti, suite à ton article. Bref, MERCI, mais je m’éloigne. DONC un conseil : dans le genre vieilles pierres, cigales, lavandes et vignes (et donc vin), il faut absolument que tu découvres la Drôme Provençale !! Tout est vraiment dans ce même esprit, et l’avantage c’est que c’est encore moins annexé que le sud (le sud plus au sud quoi), à part un peu par les Belges et hollandais mais l’authenticité est vraiment là ! Je te laisse voguer sur les internets sur Grignan, La Garde Adhémar, Nyons… IL y a vraiment de belles choses à voir ! Bref ceci était un comm sponsorisé par L’OT de la Drôme -je rigole bien sûr;)- Merci pour ces belles photoq, des bisous Violette !

    • violette dit :

      Merci pour ton commentaire et le conseil sur la Drôme provençale, Diane ! Je n’en ai entendu que du bien, alors sûr que je vais me pencher sur le sujet.
      Concernant Florence, je suis comme toi. J’y suis allée deux fois et je n’ai pas trop aimé cette ville. Pour moi ça n’est pas l’Italie. Pas celle que j’aime, en tous cas. C’est une ville-musée.

      Je connais très bien le Luberon, et après ces 15 jours passés ici j’ai une certitude : c’est encore plus beau que la Toscane (in my opinion). Je ne suis qu’amour pour cette région <3

  6. prettylittletruth dit :

    J’adore le Luberon aussi, d’ailleurs J-7 et j’y file :)

  7. Haaaaan ! – dit-elle derrière son bureau, je me meurs…

  8. Tes photos sont toujours superbes. Une petite question bien indiscrète : les photos de toi, c’est ton amoureux qui les prend ?
    Parce qu’elles sont aussi très belles.
    Mon amoureux, et je l’aime à l’infini, n’a pas le don de la photo (vraiment) (ni l’envie, je crois). Du coup, pour la blogueuse que je suis, c’est un gros manque.
    J’aurais dû checker sur son CV avant.
    (nan mais quelle horreur d’écrire un truc pareil)
    (quoique)

    • violette dit :

      Merci beaucoup !
      Celle qui est dans cet article, devant les vignes, oui c’est lui. Mais c’est très rare qu’il s’y colle. Ça a dû arriver 4 ou 5 fois.

  9. Athéna dit :

    Très jolie croix. j’aime toute la Provence pas seulement le Luberon. Je ne connais pas Cucuron, ça me fait envie rien qu’à cause du nom !

    • violette dit :

      C’est un très joli village, encore authentique, un de mes préférés pour ça !

  10. Geraldine dit :

    je suis déçue y’a pas la photo sur laquelle tu te touches les tétés

  11. samsha dit :

    De belles photos qui donnent envie de vacances et de farniente au bord de la piscine!!

  12. Soniachocolat dit :

    Tes photos sont tellement apaisantes…j’entends même le ksss ksss des cigales:)

  13. val d'arr dit :

    Merci (et c’est ironique), pour « de l’amour comme s’il en pleuvait »
    pff je déteste cabrel et je crois que je vais m’endormir avec…

  14. ana dit :

    Ça couine une cigale ?

  15. Jeanne dit :

    Ce sentiment étrange de voir la rue dans laquelle on a grandi sur les photos de vacances d’autres !

  16. Anais dit :

    Oh la jolie photo de Cucuron et sa belle place avec ce si bon restaurant d’Eric Sapet !!!!
    Très bel article ;)

Laisser un commentaire

Combien font ? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.