Shooting gagnant

    

En toute transparence avec vous, j’ai découvert l’initiative de Blancheporte, qui organise depuis cinq ans un casting dédié aux femmes de 50 ans et plus, via cet article de Caro en janvier dernier. C’est donc la cinquième année consécutive que l’enseigne souhaite offrir aux gagnantes de ce casting, une « journée de rêve » avec shooting photo/vidéo.

A l’heure du « tout à l’image », des réseaux sociaux, des starlettes de téléréalité à 800k sur Instagram, du thé detox et du culte de la jeunesse gaulée, il est plutôt rare que des femmes au-delà de la cinquantaine soient mises en avant. Sur le même sujet,  je ne sais pas si vous vous souvenez de cet article de France Culture – Pourquoi les actrices ne vieillissent pas à l’écran ? -, que j’avais relayé dans un JJG. Une femme majeure sur deux à plus de 50 ans, et au cinéma elles ne représentent que 6% des rôles. Une proportion qui ne fait que baisser, ça ne laisse pas vraiment rêveur.

Huit femmes de 50 ans et plus ont donc remporté ce casting en avril dernier. Parce qu’elles incarnent la féminité sous toutes ses formes, qu’elles sont rieuses, passionnées et optimistes. Et parce qu’elles prouvent qu’à 50 ans (ça donne de l’espoir !), tout n’est pas perdu. Et qu’on peut se saper comme on l’entend, en jetant aux oubliettes les diktats (Vous vous rappelez de la directrice artistique de Manoush qui avait raconté, il y a quelques années que, après 40 ans, « montrer ses genoux, même avec un collant opaque, est intolérable ! » 

Elles s’appellent Françoise, Christine, Martine, Dinora, Nathalie, Gabrielle, Véronique et Nathalie. Elles ont l’air plutôt bien dans leurs vies et dans leurs vêtements ; la preuve sur ces photos pleines de bonheur, issues de leur journée de shooting.

➕ Nathalie : Créative, dynamique, joueuse ➕

« Véritable caméléon du style, j’adore composer mes tenues au gré de mes humeurs. la mode est un langage. »

➕ Dinora : Optimiste, confiante, énergique ➕

« Je suis d’un naturel joyeux et positif. Osez, le hasard ne vous apportera que de bonnes choses, à condition d’aller le chercher »

P.S. : Vous pouvez retrouver en ligne, dans cet e-catalogue, tous les produits portés par les gagnantes lors du shooting.

Et un dernier petit shoot de bonne humeur avec cette vidéo des backstages !

 

Article rédigé en partenariat

Catégories JE SAIS PAS

15 commentaires

  1. Madame H dit :

    En fait ce qui est toujours étonnant quand on a cet âge (j’aurai 50 ans dans quelques mois),c’est que ça étonne les gens qu’on puisse être comme on est et avoir cet âge ! Comme si on devait être frappées d’obsolescence, ou d’invisibilité, comme si c’était étonnant qu’on soit toujours dans la course, dans le mouvement à 50 ans et plus …
    Ce sont les autres qui nous renvoient à notre âge, moi je suis toujours coincée dans un état qui varie selon les jours entre 25 et 40 ans, et mis à part des transformations physiques, rien n’a vraiment changé, je ne me sens dépassée par rien, je me sens autorisée à tout, j’ai des rêves et des désirs aussi forts qu’à 25 ans ! Je gagne même en liberté puisque mes enfants sont grands et parce que mon pouvoir d’achat me permet de réaliser mes désirs plus souvent qu’à 25 ans …
    En revanche, ce qui est pénible ou même incompréhensible, c’est en effet de constater qu’on est invisibles ou transparentes dans le regard des autres, alors qu’on se sent parfaitement maîtresse de son pouvoir de séduction ou également dans les représentations. Tous les films que je vois racontent par exemple des histoires de trentenaires, avec des préoccupations de trentenaires, que j’ai forcément dépassées depuis longtemps et j’avoue que parfois, j’ai du mal à m’intéresser à leurs histoires … Des films comme Aurore avec Agnès Jaoui ou Jalouse avec Karin Viard, qui mettent une quinqua au cœur de l’histoire en tant qu femme notamment dans un état amoureux et autrement que comme une mère ringarde ou dépassée sont des exceptions !c’est suffisamment rare pour être apprécié !
    Bref, moi je vis bien mes presque 50 ans, ma ménopause et mes kilos en trop et j’ai l’impression que ce sont les autres que ça gène plus que moi, ou du moins que ça interroge !

    • HELENE dit :

      Je trouve ton analyse d’une justesse et d’une finesse incroyable.

    • J’aurai aussi 50 ans dans quelques mois (en janvier) et je me reconnais complètement dans ce que tu dis. Je peux même dire que je me sens mieux aujourd’hui qu’à l’aube de mes 40 ans. Je me sens plus libre, plus sereine, voire plus jolie (c’est dire !) ; définitivement je me suis trouvée.
      Nathalie a écrit plusieurs articles à la fois drôles et justes sur les quinquas : https://frombaionawithlove.com/?s=%22quinqua+power%22

    • violette dit :

      Madame H, merci pour ce commentaire éclairé qui dit TOUT.
      J’ajoute que dans le monde merveilleux de la bloguerie/influencerie, tu peux remplacer 40 par 50…

    • AnneSo dit :

      Je partage complètement ton avis (j’ai 55 ans!).

  2. HELENE dit :

    Alors là, non mais alors là, comment dit on déjà dans le e-langage ? Je plussoietiens ! Comme elles sont belles, comme elles respirent la joie de vivre ces femmes. Enfin des femmes comme nous toutes, avec leurs défauts et avec lesquelles on voit vraiment ce que va donner « pour de vrai » ce petit pantalon qui nous plait sur nous en T42 ou 46 et pas seulement en XS sur un brindille de 16 ans (forcément ça fait pas pareil mais curieusement qqfois, c’est mieux ben oui). Franchement Blanche Porte c’est pas trop ma came, mais là tout de suite, j’ai envie d’aller voir chez eux et de leur acheter un truc -pas trop moche quand même- parce que ce genre d’initiative, comme celle de Dove, ben moi ça m’ensoleille la journée. Cheese et Re Cheese et bravo Violette de les mettre en lumière.

    • violette dit :

      Merci pour ton enthousiasme Hélène ! C’est vrai que même si on n’est pas forcément clientes des deux enseignes que tu cites, il faut quand même les féliciter pour ce genre d’initiative.

  3. Ce que je vois surtout, c’est que la gaieté est le meilleur des boosters de beauté. Sans doute est-ce vrai à tout âge.
    Une journée comme ça (mais juste une pour voir), ce doit être cool à vivre :)
    Bravo Mesdames !

  4. marie dit :

    et donc la DA de Manoush pense qu’elle n’aura jamais 40 ans pour dire des trucs comme ça?

  5. Nathalie dit :

    J’avais écouté un édito de François Morel sur France Inter, je vous mets le lien https://www.franceinter.fr/emissions/le-billet-de-francois-morel/le-billet-de-francois-morel-13-janvier-2017 j’avais adoré ce qu’il disait pudiquement sur les femmes de 50 ans et notamment la sienne.

    Merci de mettre en lumière le quinqua Power. Nathalie 50 ans moins 40 jours

  6. Fanfan dit :

    Oh, merci pour cet article. Je n’ai pas 50 ans, mais si j’arrive jusque-là (et ce serait plutôt bien, car sinon, c’est que je serai déjà morte ;-)), je veux être comme ces femmes du casting.

    Une femme de 50 ans qui fera sans doute plus de 60 kg (soyons réaliste, c’est déjà le cas ;-), mais avec plein de classe et surtout le sourire !
    Bon, au pire, juste le sourire alors !

    Pour m’y préparer, j’ai créé ce tableau Pinterest qui montre combien les femmes de plus de 50 ans ont du cran !
    https://www.pinterest.com/framb00s/la-sublime-cinquantaine/

    Quand, je regardais la Nouvelle Star il y a 10 ans, je voulais ressembler à Lio. Aujourd’hui, je la trouve toujours aussi pétillante, même sans colo ! Pareil pour Sophie de Fontanel

    J’avais effectivement été interpellée par l’article relayé dans JJG « Pourquoi les actrices ne vieillissent pas à l’écran ? » de même que par les propos de la directrice artistique de Manoush qui renvoie probablement à ses propres complexes.

    Bravo à Blanche Porte pour cette initiative. Je viens d’aller voir sur leur site. Il y a pleins de chouettes trucs ! Je vais passer commande !

  7. Nanou dit :

    Je sais que ce n’était pas le but, AU CONTRAIRE, mais je pleurniche, surtout de rage là, parce que m***e, oui « il y a de l’espoir » à 50 ans et même après, j’espère! Je dois être la doyenne de tes lectrices (?), je redoutais ce chiffre, j’ai mal vécu le cap et je vis toujours mal ce « grand âge » près de deux ans plus tard. Parce que je me suis fait plaquer à cet âge là, parce que du coup je me sens pas/plus du tout belle/désirable. Plus sur le marché. Et malheureusement ces initiatives sont à double tranchant. C’est bien , c’est cool, mais pourquoi ce serait étonnant? Dans la tête, on a le même âge qu’avant. Dans ma tête je dois avoir 22 ans et ça ne bougera plus.Je me suis acheté une robe chez Trafaluc récemment. Elle me va bien, je l’aime. je ne vais pas mettre des gaines, des tabliers à fleurs et des Charentaises parce que le calendrier le dit. NON.

  8. Nanou dit :

    Violette je viens de me relire et surtout de lire tous les autres commentaires et j’ai non seulement l’air d’une « vieille », mais d’une vieille aigrie. Oui Madame H a raison, même si sur le terrain de la confiance en soi je ne suis pas au même niveau. Ce qui me hérisse aussi ce sont les blagues (haha) sur les différences entre 20 et 30 ans, genre à 30 ans tu restes devant Netflix avec ton popcorn pendant que les jeunes de 20 piges enflamment le dancefloor. Bon ben là c’est sûr qu’à 50 on est des momies…

  9. Sseevv dit :

    Chouette initiative et, étonnament, Blancheporte réussir à rajeunir son image (pour moi c’était le catalogue de ma grand-mère) avec un casting de 50 et +

Laisser un commentaire

Combien font ? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.