Scotland Baby

    

EDIMBOURG

En Ecosse, tous les gens rencontrés là-bas nous ont parlé du temps. J’ai d’abord pensé qu’ils avaient le syndrome d’Evelyne – celui qui consiste à checker la météo sur toutes les chaînes de télé, afin d’être vraiment sûr niveau dépression, ou anticyclone. En fait, pas du tout. Je pense qu’on a vécu un épisode météorologique qui marquera l’histoire de ce pays. Celui qu’on retiendra comme la mini-canicule de juin 2014 (25°).
Bon. Dans ce premier billet, je vous parlerai plus particulièrement d’Édimbourg. Et puis, dans le prochain, nous partirons à la campagne (meuh).

Déjà, dans le désordre et sans décodeur, j’ai aimé l’accent à pas piquer des hannetons des gens là-bas. Quand vous comprenez un mot sur trois, vous finissez par sourire niaisement en ponctuant la conversation de « Of course ! », « Yes please », ou « Oh, really ? » ; ça mange pas de pain et ça fait illusion niveau bilinguisme.

J’ai trouvé les Écossais d’une gentillesse exemplaire – c’est normal, les Anglais nous détestent, donc ils nous adorent -, et particulièrement drôles. Un humour peut-être plus pince-sans-rire que chez le voisin english, ce qui est d’autant plus charming (en plus ils sont roux, c’est sexy)(jurisprudence Harry).

J’avais lu plusieurs fois que la nourriture était cheloue en Écosse, alors que pas spécialement. Le saumon et l’agneau, souvent présents dans les menus, sont à se damner. Et à part le haggis, la panse de brebis farcie nationale, on mange plutôt pas mal. Et puis le cidre, plus puissant qu’en Bretagne, déboîte.

La ville donne une vraie impression de tranquilité et de douceur de vivre. Mais de toute façon, je n’ai jamais vu dans aucune autre capitale des gens aussi stressés et désagréables qu’à Paris. Finalement le plus triste dans l’histoire c’est qu’on croise moins de gars en kilt que ne le laisse entendre la légende, remboursez !
Enfin, en visitant le château de la Queen, à Édimbourg, on s’est rendus compte que cette coquine jouait au Pictionnary, le soir. La Royauté est finalement pas si différente de nous autres, les gens du peuple.

Bref, avec mes compagnons de voyage Caro, Céline, Paingout et Réjane, on a vraiment adoré cette ville.
Ah tiens, mais justement, puisqu’au pays du chardon, on n’est jamais stone*, qu’est-ce que donc qu’on peut faire à Édimbourg ?

(* Avez-vous saisi toute l’essence de ce jeu de mots brillant ? Je n’en suis pas sûre.)

EDIMBOURG 16

FISH AND CHIPS

EDIMBOURG 13

EDIMBOURG 7

Holyroodhouse-edinburgh

EDIMBOURG 20

EDIMBOURG CASTLE 3

EDIMBOURG 21

PRESTONFIELD-HOUSE-SCOTLAND

EDIMBOURG 12

EDIMBOURG 9

Holyroodhouse

EDIMBOURG 3

CAKES

PAONS

EDIMBOURG CASTLE 2

EDIMBOURG 17

PRESTONFIELD HOUSE

EDIMBOURG CASTLE 4

EDIMBOURG 2

EDIMBOURG 15

EDIMBOURG 8

EDIMBOURG 4

EDIMBOURG 19

EDIMBOURG 10

➤ Jouer les touristes

National Gallery of Scotland
Dans l’hyper centre d’Édimbourg, en bas du château, le musée donne accès à une collection de chefs d’œuvres : Gauguin, Velasquez, Botticelli, Cézanne, …
NB : Tous les musées sont gratuits en Écosse.

Edinburgh Castle
Le château, c’est l’attraction n°1 de l’Ecosse ! Il y a tout plein de gros canons, et tout là-haut, on se sent comme Jon Snow qui essaie de défendre son mur. On peut également y admirer les bijoux de la Reine : la grosse couronne de la queen, son sceptre et son épée. J’imagine comme elle doit pas rigoler quand elle doit porter tout cet attirail pour aller au Franprix !

Arthur’s Seat
C’est une énorme colline (251 mètres d’altitude) qui surplombe la ville. Elle tient une place importante dans les légendes locales (par exemple, Arthur’s Seat est souvent mentionnée comme un des sites possibles pour Camelot, le château légendaire du roi Arthur et des chevaliers de la Table Ronde) et, quand on grimpe dessus, on ne voit pas Montmartre, mais tout Edimbourg.

Holyrood House (Château de la Queen)
C’est la résidence d’Elizabeth II, quand elle décide de se pointer à Édimbourg, ou bien quand William vient faire la fête avec des cousines (ça va lui ?). Quand c’est le cas, la ville ferme le château au public. Donc, il faut bien se renseigner avant de s’y rendre sous peine de rester le nez collé au grillage royal.

Une dégustation de Gin
Je n’avais pas bu ce breuvage depuis la fac (y’a 3 ans)(4, peut-être ?). Après le première gorgée, j’ai pris la machine à voyager dans le temps, direction ces soirées-là (han han). Je me souviens désormais pourquoi, à l’époque, j’avais préféré carburer à l’Adelscott, même si le Gin Écossais est très fin. Et qu’on ne doit surtout pas mettre du Schweppes dedans, car le Schweppes c’est « bullshit », nous a affirmé Andrew, le petit rouquin choupi qui nous a initiés au gin UK. (en fait, tout comme la Villa éponyme, c’est caca)

Le Shopping
Topshop, Primark, Mark & Spencer, Laura Ashley…

Hamilton & Inches
Prestigieuse joaillerie située sur Georges Street, spécialisée dans l’argent. Ils réalisent plein de trucs pour la Royauté.

Où manger

Scottish Cafe and Restaurant
Une formule locale le midi avec une soupe, une tartine de gras (bizarre) et du pâté de foie (bizarre aussi). Bon, en même temps c’est bien de tester la vraie nourriture des locaux, mais je me suis rattrapée sur les douceurs en fin de repas.

The Cafe Royal
Un fish & chips de compétition, et un accueil tout souriant.

One Square Restaurant
Le restaurant du Sheraton, pour chiller tranquille et déguster un saumon qui fond dans la bouche (pas dans la main).

La Maison Bleue
Au coeur de la vieille ville, ce restaurant propose une cuisine traditionnelle Écossaise, Française et Nord Africaine. Ambiance bobo parfaite pour une pause déjeuner.

Rhubarb (le restaurant du Prestonfield)
Attention les papilles, Rhubarb, le restaurant de l’hôtel Prestonfield, est un des meilleurs de la ville. C’est délicieux et glamour. Si vous le pouvez (c’est en dehors d’Edimbourg), allez y dîner avec votre amoureux.

➤ Où dormir

The Prestonfield Hôtel
S’il n’en restait qu’un, ce serait celui-là. Le Prestonfield c’est l’opulence, le luxe, le rococo, le kitch, le décadent, le stylé, tout ça à la fois. Je crois qu’il fait partie de mon top 3 des hôtels les plus dingues dans lesquels je suis passée (avec le Six Senses en Jordanie, et les Deux Tours à Marrakech). Même le dessus de lit en panne de velours pourpre et les paons qui miaulaient sous ma fenêtre le matin n’ont pas entamé ma félicité dans cet endroit hors du temps.

➤ Les Remerciements

Un immense merci à Vincent, à VisitScotland (et tout particulièrement à Marie et Daniella <3), et puis surtout à Nous Deux (oui, oui, le magazine avec les romans photos qui sentent l’amour) et au site Osez le Bonheur, sur lequel les gens partagent leurs petits moments de bonheur.

Bon. Je vous laisse, mais je reviens très vite avec de la campagne Écossaise (meuh).

Catégories VOYAGE VOYAGE

45 commentaires

  1. shalima dit :

    Tes photos me renvoient direct là-bas… sauf peut-être celle des tartines au gras ? (je ne regrette pas de les avoir loupées celles-là ^__^)

    • violette dit :

      J’avoue que la tartine au gras, rien que d’y penser, j’ai un haut le coeur. Bon c’était cool en tous cas de partager ça avec vous <3 (je te vouvoie ?)

  2. Soniachocolat dit :

    Chardon. Stone. Sharon Stone?? J’ai gagné un voyage à Edimbourg?!:)
    Comme toujours je suis fan de tes articles voyages : belles photos + bonnes adresses –> dans mes archives!

  3. AHAHAHAHA!!! Tu me fais tellement rire! J’adore tes posts, à lire le matin au lever pour être de bonne humeur!
    De la panse de brebis farcie??? WHHHHHAAAAATTTTTT? Bon au final, c’est peut-être bon mais ça ne donne pas hyper envie!!!!
    Pour ma part, j’aimerais tellement que ce soit la « petite » canicule ici, à Dubaï! Je crève trop de chaud ici! Il fait en ce moment 43°C à l’ombre, ça ne baisse pas trop la nuit, on a toujours l’impression de sortir dans un four! Et il va faire de plus en plus chaud pour atteindre environ 50°C à l’ombre en Août…! Ah qu’est ce que j’aimerais qu’il fasse la trentaine!!!
    En tout cas, contente que vous ayez du beau temps!!!
    Des bisous
    Bonne journée!

    Jul du monde des petites

  4. isalaprof dit :

    très belles photos, ça donne envie d’y aller…mais je trouve que ton sens journalistique laisse à désirer, tu ne nous dis rien sur l’une des légendes les plus importantes sur les écossais : alors nu ou pas sous le kilt ?

    • violette dit :

      Mais j’en ai croisé très peu, de l’homme en kilt. Et puis je suis une femme du monde, je ne regarde jamais sous les jupes.

  5. Odile dit :

    Le chardon et stone, pardon mais c’était terrible.
    Bon, pour le reste eh bien tu te doutes que je suis en amour. Je connais l’Irlande, et l’Angleterre bien sur, mais pas
    L’écosse et ça me fait terriblement envie. Tes photos rendent justice aux lieux, et ta présence a modifié le temps, je pense qu’on peut te filer le sceptre de la Queen! Qu’est ce qui fait que j’aime tant ces gens ? C’est vrai quoi, normalement on les déteste ! J’ai grandi au grain et aux Agatha Christie, je suis certaine que l’atmosphère rendue si finement et l’humour british m’ont influencée.
    Et puis le TEE, voilà quoi ! Vivement la suite.

    • violette dit :

      L’Irlande je ne connais pas du tout, mais on m’a dit que l’Ouest du pays était vraiment terrible. Et ça me tente bien pour une prochaine vadrouille.

  6. Albane dit :

    Pour connaître un peu l’Ecosse et Edimbourg,je trouve que ça a plus de « gueule » que Venise et ses gondoles…but this is my opinion of course. En tout cas très jolies photos (comme d’hab)qui me donnent envie d’y retourner :)

    • violette dit :

      Les deux sont vraiment différentes. Venise est plus « visuelle » ; je pense que Edimbourg ne s’appréhende pas au premier regard, elle se mérite.

  7. Jenny Jane dit :

    La ringarde que je suis a vu davantage Stone et Charden que Sharon Stone… A moins que ce ne soit un jeu de mot à deux niveaux, et là tu es vraiment très forte :-)

  8. Laurence dit :

    Très chère Violette,
    Comme d’habitude (!!!) vous avez entièrement raison …l.Ecosse est un pays fantastique peuplée de gens absolument charmants qui soit disant, parlent anglais.
    Edimbourg est une capitale -village où on peut déambuler sans se faire insulter ni marcher dessus ( sauf peut être sur le Royal Mile)
    La bouffe est excellente ( je n’ai jamais mangé autant de coquilles saint Jacques de ma vie) et le temps est toujours LE sujet de conversation. Et pourtant c’était en juillet et il devait faire 16°, ce qui semble la routine au niveau du climat.
    Si un jour vos pas vous portent vers l’île de Skye ou celle de Mull, foncez. Merci très chère Violette pour ce reportage: c’était  » bon comme là bas » !

  9. Michaela dit :

    Tu me fais rêver…j’ai carrément commencé à réserver une chambre à ton hôtel préféré mais le prix a été hélas trop efficace pour me renvoyer à la réalité. Mais Edimbourg y aura, c’est sûr et certain. Merci de nous avoir fait voyager le temps d’un café devant l’ordi :-)

    • violette dit :

      Ah oui mais cet hôtel, je pense que c’est pour une nuit d’exception. Genre anniversaire de mariage ou un truc dans le style. Mais c’est dément.

  10. emishifoo dit :

    stone et chardon !!! j adore tu es la queen du jeu de mot violette : )

  11. Cédric Champagne dit :

    Top ton billet ! super complet, sauf que Where is Bryan?

  12. (made in)Faro dit :

    Tu as quand même goûté la panse de brebis farcie ?
    Car il paraît que c’est très bon ! Bon perso, je ne m’y risquerais pas, quitte à louper le plat du siècle ;)

    L’Ecosse a l’air d’être un pays magnifique. Je vais faire mon possible pour y aller un jour. Sûrement au printemps ou à l’automne (ça doit avoir beaucoup de charme aussi, même si il pleut comme vache qui pisse).

    Bisous Violette et merci pour ton bel article !

    Manon

  13. wilfing machine dit :

    En effet, brillant jeu de mots. Ce qui me fait penser… l’ont-ils eu ou pas finalement la légion d’honneur ? Je me souviens qu’à l’annonce de cette info, j’étais restée coi. Quoi ?
    En tout cas, voilà de bien belles photos, comme d’habitude, qui donnent, comme d’habitude, envie de s’évader.
    (au sujet du One Square, j’ai d’abord lu « chiller tranquille » à la française… ça aussi j’en suis restée coi. Quoi ? (comique de répétition, quand tu nous tiens)

    • violette dit :

      Je viens de googler, ils l’ont eue en 2012 la légion d’honneur. On en apprend tous les jours ici !

  14. The-astro dit :

    merci pour cet article ! j’adore lire tes « petits » posts !! En tout cas superbes photos qui donnent envie d’y aller ?

    http://www.the-astro.weebly.com

  15. orelle dit :

    ça donne envie !! …encore plus avec la vitrine de la patisserie <3

  16. Il est certain que le soleil en Ecosse…. ça change tout ;-)

  17. anacoluthe dit :

    J’ai compris le jeu de mots #fierté

    Ouep, toutes les capitales sont plus cool que Paris, c’est ce que je me dis à chaque fois que je vais à Bruxelles et dans toutes la Belgique en général : je veux m’expatrier et pas pour des raisons fiscales !

  18. Athéna dit :

    « fond dans la bouche, pas dans la main » ? mais tu n’étais pas née quand il y avait cette pub !
    les petits gâteaux ont l’air bien sympathique

  19. maud dit :

    Tu vends du rêve là…. ^^

  20. Fmior03 dit :

    « Jurisprudence Harry »
    Mmm, on voit que tu as fait du droit… (et que tu es cancer, mais c’est l’étape d’après)

  21. Noemie dit :

    L’Ecosse c’est mon grand rêve !! Je voulais me marier avec un écossais, j’ai pécho un limousin, c’est con.
    As-tu dormi dans un château hanté ?? Je suis une méga flipette mais j’ai hyper envie d’essayer un jour (monsieur ne veut pas, il a peur, le nul.) et je voudrais rencontrer Nessie aussi… (Je ne suis pas naïve, hein, je sais que les licornes par contre ça n’existe pas.)

  22. odile dit :

    Je ne connais que l’ouest de l’Irlande mais c’est magnifique. Je me souviens d’une remarque d’un irlandais qui nous faisait visiter les « cliffs of Moher  » (splendides), nous montrant le large et disant « and over there, it’s the USA ». Je m’étais dit faudra que j’y aille aussi, là bas, j’y suis allée mais je ne suis jamais retournée en Irlande… Il faut que j’y amène mes petits.

  23. misstsouko dit :

    on sous-estime clairement le potentiel de sexytude des cornemusiers (sistes?) si en plus les fish’n’ chips et le cidre sont à la hauteur j’adhère! Merci pour cette découverte car l’Ecosse n’était pas une destination envisagée mais il faut savoir écouter son coeur et laisser les gondoles à Venise ;)

  24. Elsouille dit :

    Oh la vache (made in Normandie) ;-)

  25. […] j’ai fait ma valise et je suis partie direction l’Écosse, rejoindre Caro, Violette, la Fille de la Com et Vincent à Édimbourg […]

Laisser un commentaire

Combien font ? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.