(Re)voir Bangkok

    

Hey salut les ami(e)s ! J’espère que vous allez bien depuis ces deux semaines d’absence sur le blog.
Si vous me suivez sur Instagram vous avez déjà pu avoir un petit aperçu de mes vacances en Thaïlande, grâce à quelques photos et stories depuis Bangkok et Krabi, dans le sud du pays.

Je suis rentrée jeudi soir, après 10 jours dans ce pays merveilleux, et le temps de me remettre du jet lag, d’une longue journée de retour en France (14 heures de vol / 3 avions), d’une mini-déprime du post Thaïlandum et de machines à faire tourner… me revoilà ! Presque fraîche comme un gardon.

Aujourd’hui on va s’attarder à Bangkok, et puis la prochaine fois on partira à la plage, dans le sud (et vous n’oublierez pas l’indice 50)(<=ah ça non !).

Je crois qu’il n’existe aucun sentiment mitigé à l’égard de Bangkok : soit les gens la détestent (souvent, ils sont passés « à côté »), soit les gens l’adorent.

J’ai découvert cette ville en 1999 lors d’un voyage entre potes en Thaïlande ; je m’étais sentie très frustrée de n’y être restée que deux jours tellement je m’étais sentie bien, un peu comme « chez moi », dans cette ville unique qui mélange si parfaitement la tradition et la modernité. Et dans laquelle le moindre petit coin de rue vous dépayse tout en vous donnant un vrai sentiment de sérénité, malgré son aspect brouillon/grouillant parfois. Je n’ai jamais ressenti cette sensation ailleurs dans le monde, et je crois que je peux désormais affirmer que Bangkok est ma ville de coeur. Et qu’il ne sera pas facile de la détrôner !

En 2013, j’y suis retournée une petite semaine avec Caro dans le cadre d’un voyage de presse. Les conditions étaient idéales pour (re)découvrir Bangkok, on avait un merveilleux chauffeur/guide privé qui nous a souvent fait sortir des sentiers battus, tout en nous laissant le temps nécessaire pour nous perdre et prendre le pouls de la ville par nous-même. A la fin de cette virée dans la capitale Thaïlandaise on avait des étoiles plein les yeux et le coeur gros à l’idée de rentrer, mais je savais que j’y retournerais.

Et puis il y a un mois le Père Noël de l’amoureux m’a apporté ce voyage en Thaïlande au pied du sapin. Lui ne connaissait pas du tout ce pays (l’amoureux, pas le Père Noël)(<=car le Père Noël a déjà visité TOUS les pays de la terre à dos de rennes), et avait très envie de le découvrir avec moi, sa fiancée (huhuhu).

Donc on a passé un peu plus de 3 jours à Bangkok et j’ai retrouvé instantanément tous mes repères au milieu de ces couleurs, ces odeurs, cette chaleur, cette circulation dense, ces marchés et ces sourires… J’ai aimé encore plus cette ville que dans mon souvenir, et mon mec a été totalement embarqué.

C’est vrai, j’avoue qu’au prime abord Bangkok n’est pas si facile à appréhender, surtout si on a un hôtel un peu excentré. Mais il ne faut surtout pas hésiter à bouger tout le temps, c’est hyper facile en Tuk Tuk et pas ruineux du tout. A la fin de cet article, j’ai listé quelques trucs à faire absolument à Bangkok pour une première visite, ainsi que quelques infos et tips… mais bien sûr tout ça reste absolument subjectif. Chacun voyage comme il l’entend, en fonction de ses goûts, de sa personnalité, de son humeur et de ses finances. Bon on s’ambiance ou bien ?

‣ On se déplace en Tuk Tuk, parce que c’est cool, ça dépayse à mort et ça coûte maxi 200 Baths (5€) pour traverser toute la ville.

‣ On visite La Golden Mountain et le temple Wat Saket perché tout en haut, qui surplombe la ville. Je l’ai fait deux fois et c’est le truc culturel que je préfère à Bangkok.

‣ On va admirer le temple du Bouddha couché (Wat Pho), la statue de 45 mètres de long hyper vénérée en Thaïlande.

‣ On peut faire l’impasse, in my opinion, sur le Palais Royal (visité en 2013) qui ne m’avait pas laissé un souvenir impérissable. Disons que c’est majestueux mais un peu froid.

On se fait masser ! J’ai usé et abusé de ce plaisir quasi chaque jour en Thaïlande, il y a des salons à chaque coin de rue et le tarif pour un massage d’une heure (massage Thaï, foot massage, épaule et dos…) se situe aux alentours de 200/250 Baths (5/6€).

‣ On se perd une demi-journée dans Chinatown, qui regorge de trésors et de merdouilles à ramener chez soi. C’est aussi un quartier où on mange super bien !

‣ On fait les marchés flottants, très tôt le matin. C’est très touristique, mais c’est chouette !

‣ On n’hésite pas à déjeuner dans la rue. Tout est absolument délicieux dans les petits stands ambulants (environ 1€ le plat).

‣ On se promène dans le plus grand marché de fleurs fraîches de Thaïlande, Pak Khlong Talat, situé pas très loin de Chinatown. Un de mes endroits préférés à Bangkok.

‣ On se fait un cocktail (deux ?) sur un rooftop d’hôtel au coucher du soleil, c’est magique. La plupart des plus beaux rooftops sont situés à Sathorn, le quartier des affaires, au sud de la ville. J’ai fait le So Sofitel, qui surplombe le parc Lumphini, et la vue était imprenable <3

‣ On peut complètement éviter Khaosan road, LA rue la plus touristique de Bangkok… que je trouve aussi la plus atroce.

‣ On fait une balade en bateau (de jour ou de nuit, les deux options sont géniales pour appréhender la ville autrement) sur la Chao Phraya ou sur l’un des canaux qui traverse la ville.

Voilà les gars, je crois qu’on a plus ou moins fait le tour. Je vous donne rendez-vous prochainement pour la suite du voyage, et je vous embrasse !

Catégories VOYAGE VOYAGE

25 commentaires

  1. Oh la la Violette; je traînais mes guêtres au pif par ici avant d’aller me coucher et là, bam ! Que de souvenirs en voyant tes photos : les taxis roses, moines au petit matin, rotis mangés dans la rue, arbres lourds de fruits et guirlandes de fleurs qu’on accroche au rétroviseur.

    En voyant tes photos sur instagram, je me suis dit qu’il fuat absolument que j’y emmène mon petit gars – il adorerait. Il a du lire dans mes pensées. Ce soir, en se couchant, il m’a dit qu’il aimerait qu’on parte tous les deux en voyage.

    PS : dis-donc, il est cool chez toi le Père Noël – moi il m’a apporté un écran d’ordi pour bosser ( je ne sais toujours pas ce que j’ai fait pour mériter ça ;-) ).

    • violette dit :

      C’est parce qu’il sait que je n’ai pas envie de bosser, pas la peine d’insister avec un écran ou autre… #astuce

  2. Nathalie dit :

    Que de belles photos qui donnent envie. Moi c’est Hanoï qui me donne cette sensation d’y être en partie chez moi et d’avoir le coeur lourd quand on en repart. Bon retour à la normalité! bonne journée

    • violette dit :

      Merci, à toi aussi !

    • Edith dit :

      Tout pareil que Nathalie.
      Hanoï, malgré le décalage horaire et « fraîchement » sortie de l’avion, j’ai ressenti ce dont tu parles, un amour instantané pour cette ville.
      Je ne sais pourquoi, car je n’ai jamais ressenti cela ailleurs.
      (Tu vois, je rattrape mon retard, je lis TOUT ce que tu as écrit depuis mon dernier passage=

  3. Anne dit :

    C’était super de te suivre sur Instagram, même si je t’ai maudite quotidiennement (à cause de la pluie qui tombait ici et du contraste avec tes images de plage). J’avais déjà envie de retourner en Asie, mais là, ça devient urgent!

  4. frederique-etc dit :

    Ah super de bon matin de revoir Bangkok ! Nous avons passé nos vacances de Noël en Thaïlande (3e fois !) et on a adoré revoir Bangkok, justement pour les raisons que tu décris. Cette espèce de mélange dingue ! Des immeuble hyper modernes et au pied de tout ça, un énorme cochon derrière derrière le guichet de l’embarcadère …
    Et j’aperçois sur une de tes photos le Prince Palace Hotel que j’adore ! Merci !

  5. Soa dit :

    Je suis de celles (et ceux) qui ont tout de suite aimé cette ville bouillonnante, aux mille couleurs, odeurs et saveurs. Par contre, oui le tuk tuk est hyper pratique mais gare aux coeurs pas bien accrochés ;-)

    • violette dit :

      Ah je trouve pas que ça secoue tant que ça le Tuk Tuk ! Ou bien j’ai le coeur vraiment bien accroché ?

    • frederique-etc dit :

      Pour avoir testé les transports de ce type en Inde, où c’est vraiment infernal, en Thaïlande, c’est franchement cool !

  6. Mag dit :

    Contente de te relire ici Violette !
    Tu parles bien de Bangkok mais je ne sais pas si j’aimerais. Je suis mitigée.
    Et en même temps, ça fait envie. La Thaïlande, je n’en connais que les plats dont je rafole (je pense bien que ça doit être ma cuisine préférée)et mon homme aimerait beaucoup y aller donc j’attends de voir la deuxième partie de ton récit. On n’a pas encore réservé les vacances…

    • violette dit :

      Bangkok ça reste une ville hein. Après plein de gens n’envisagent pas le côté « urbain » dans leurs vacances, ce que je comprends très bien.
      Pour la bouffe, fonce. Mais si c’est le côté farniente que tu recherches, Bangkok n’est pas faite pour ça.

      Mais en revanche, c’est dommage de passer à côté – deux jours suffisent à saisir l’ambiance – quand on part en Thaïlande pour des vacances à la plage.

  7. La Thaïlande ne faisait pas forcément partie de ma wishlist voyages, mais à force de lire des billets sur Bangkok je suis en train de changer d’avis… A voir ! En tous les cas, tu me donnes bien envie! belle journée !

  8. Je n’ai jamais mis les pieds en Asie, à part quelques orteils en traversant le Bosphore à Istanbul mais à vous lire, à voir vos photos, à toi, Daphné, et la Blonde, vous me donnez envie, bien que… je ne suis pas sûre d’aimer Bangkok en fait…
    Ce ne sera pas pour cette année encore, on partira deux fois, mais pas dans cette direction :)
    Bon retour et merci pour la visite !

  9. Lou dit :

    J’adore cette ville où j’ai eu la chance « d’étudier » (lol) 6 mois et où j’ai passé pas mal de temps lors de mon 2e séjour en Thaïlande (vu qu’il y avait une tempête de 10 jours sur les îles…). J’adore le contraste entre la modernité & le luxe et le côté bordélique, sale et moite.
    Je te rejoins sur Khao San qui est un cauchemar sur terre mais pour ma part, je n’aime pas du tout prendre le tuk tuk (parce que bonjour les arnaques et les pots d’échappement en pleine face).

    • violette dit :

      C’est fou parce que je trouve Bangkok d’une propreté incroyable. Comme toute la Thaïlande en général. C’est simple, tu n’oses même pas balancer ton mégot de clope par terre.

  10. Sofy dit :

    Wouhaou !… C est beau…
    Je suis littéralement fascinée par ce truc qui ressemble à un bracelet et qui semble être fait avec une myriade de petites fleurs ! Délicatesse et beauté ! [en 2 briques… Pyramide Forever :-D ]

  11. val d'arr dit :

    Quel plaisir, Violette, de te lire et regarder tes jolies photos et ce, aujourd’hui ou lors de ton séjour sur insta. Je fais partie de celles à qui cela met du baume au coeur, du soleil dans la grisaille. Merci.
    Nous avions aussi beaucoup apprécié Bangkok lors de notre voyage en famille l’été 2016.
    Cependant, la ville qui m’emporte le pus, celle qui aime me faire penser que j’en fais partie est New York. Je m’y sens tellement bien, comme à la maison.
    Vivement le voyage à Végas…

  12. Chris dit :

    Thaïlande programmée en fin d’année avec 2 connaisseurs dont 1 natif du pays ! J’ai hâte !

  13. Céline dit :

    Ohhh merci car cet article me donne un avant-goût de notre family trip prévu cet été… on a justement décidé d’aller découvrir la Thaïlande pendant plus de 3 semaines, notre première fois en Asie !!! => Bangkok, Nord puis îles du Sud Est
    Alors, comme chaque voyage, tu penses bien que je suis au taquet :) Je me demandais d’ailleurs comment « palper » Bangkok au mieux selon toi… où dormir ? Est-ce qu’il vaut mieux carrément se faire un plan hôtel avec piscine sur le toit avec vue sur la skyline -qui serait en rupture totale avec la suite de nos vacances beaucoup moins urbaines- ou rechercher un endroit tout autre, moins spectaculaire mais plus « authentique » ? Bref je m’interroge ;)

    • violette dit :

      Il y a énormément d’hôtels avec des piscines en rooftop à Bangkok, donc je crois que tu peux en choisir un parce que c’est toujours agréable de se poser un peu/faire un plouf après une journée dans la ville « grouillante ».

      Mais tu peux en choisir un à taille humaine, en évitant Sathorn (le quartier des affaires) qui n’est pas franchement dingo pour se balader. Nous on était idéalement situés (avec une piscine en rooftop), à 15 mn à pied de Khaosan Road pour te situer.

  14. Céline dit :

    C’est noté ! Merci beaucoup, je vais étudier tout ça :)

  15. MarieDesAlpes dit :

    Oh merci Violette pour ces belles photos ! J’ai ressenti exactement la même impression d’être chez moi à Bangkok, même si c’est bien aussi de prendre un peu le large pour avoir plus de calme. Quelle ville passionnante, vivante et qu’est-ce qu’on y mange bien… Trop envie d’y retourner, d’ailleurs c’est dans les tuyaux, youpi !J’ai eu aussi cette sensation à Saigon, bien qu’avec les années, c’est de plus en plus difficile de respirer tellement c’est pollué, mais je me sentais chez moi aussi. Merci !

  16. Michaela dit :

    Bon, avec ton article de ce matin, tu m’as fiat pensé que je n’ai pas encore eu le plaisir de lire cet article sur Bangkok. Découvert en famille (avec 2 loupiots de 5 ans), notre tourisme a été un peu (trop) modéré, n’empêche, on a adoré tous également!

    On a fait impasse sur la visite du palais royal également MAIS il était hors de question (pour moi) de ne pas jeter un œil (et son corps) à son école de massage: origine de l’origine quoi! On y est allé très tôt pour éviter la queue traditionnelle, mes fils, curieux m’accompagnaient et l’un osait même à se faire masser également. Son frère jumeau, moins dégourdi est quand même resté à côté pour voir ;-) Bref, je pense qu’on a fait la journée des masseurs qui se sont donné à cœur la joie de le chouchouter et à glousser autour à la thaïlandaise. :D

    Puis, je me permets de passer le tuyau donné par mon chef – à visiter absolument la maison de Jim Thomson. Une villa coloniale devenu musée de soie très intéressant avec un restaurant divin. Un vrai refuge zen et hors temps au milieu brouhaha ambiant.
    Ah, tu me fais voyager encore, merci!

Laisser un commentaire

Combien font ? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.