Walnut Gro(o)ve !

    

Oh la la, l’heure est grave. En regardant ces photos (celles qui sont plus bas, en fait), j’ai réalisé avec effroi qu’on avait l’impression que je me serais transformée en écureuil.
Les voies de la luminosité et des réglages photographiques sont parfois impénétrables, mais rassurez-vous les aminches : non, je ne suis pas devenue une blogueuse-rongeur ! Même si je force un peu sur les noix & noisettes* en ce moment et que j’ai l’impression d’être la grenouille qui va se transformer en boeuf dans pas tard.
Oui, je suis extrêmement boudinée des mollets dans mes slims. Je suffoque. Crôa Crôa (tu as vu comme je fais bien la grenouille ?).
* Je parle pas des aphtes…

Tout ça pour dire que, dans la vie, j’aime photographier deux sortes de choses : les chaussures et la bouffe. Estimez-vous heureux que la bonne fée Maïté n’ait pas déposé le cordon bleu sur mon berceau à la naissance. Vous auriez été obligés d’admirer des vols-au-vent de volaille tout au long de ces pages informatiques.

Donc sans originalité aucune, voilà encore une histoire de chaussures. Cette paire de boots nommée Kate, que je trouvais à la base un peu trop soir, s’est révélée très jour en définitive puisqu’elle attire les regards vers ses freins arrière dotés de volutes nacrées… plutôt que sur les mollets.
Et en plus d’être très ingénieuses rapport à ma grosseur naissante elles ont remporté un vif succès au sein de ma communauté (deux personnes) : Nounours les a qualifiées de « Sexy » (un rien l’emballe de toute façon) et ma copine de l’autre fois a trouvé qu’elles faisaient « Rock ».

Comme vous le constatez, ma communauté s’exprime comme le dos des pulls Zadig & Voltaire. Mais je suis une femme tellement heureuse que vous reprendrez bien un TUC pour fêter ça ?

Boots Kate – Patricia Blanchet sur Sarenza
Manteau Iro
Sac Abaco, déjà vu dans un précédent épisode affluence
Vernis Bahama Mama – essie, porté lors du test de l’éventail

Catégories MODERIES OH OUI

27 commentaires

  1. Marie (une autre) dit :

    Ta grosseur naissante ? Tu veux dire que tu te prépare comme tout bon écureuil qui se respecte à hiberner ? Ou que le combo fruits secs/roussitude te fait pousser les incisives ? Bref, elles sont très jolies ses chaussures et la fenêtre de ton escalier aussi… (putain j’ai le réveil confus ce matin…) Par contre faudrait que les marketeux arrêtent de coller le prénom Kate partout, ça devient lassant…

  2. patounettechatte dit :

    Elles sont trés craquantes ces boots ! Grosseur naissante ? Tu te moque de nous ?

  3. Deborah dit :

    Grosseur ? Mouhahaha ! Tu es belle comme une hirondelle et fine comme une… lapine ? Pas top la rime.
    Jolies chaussures !

  4. Marie-Anne dit :

    Je ne suis pas fan des boots mais j’adore ton manteau !

  5. poupoupinette dit :

    Le slim est une invention plus redoutable que la balance pour les filles comme toi et moi qui ont beau être minces, dès qu’elles ont 500 g en trop, le gras de réserve se colle sur la guibolle.

  6. Marie dit :

    Elles sont sublimes ces chaussures (bave bave) !

  7. Des chaussures qui ne laissent pas indifférente…

  8. ema dit :

    ce qui est sexy c’est la découpe au mollet, un vrai col en V profond des pieds.

  9. Chris dit :

    Ah oui je veux bien un TUC ! Merci Violette

  10. Brownie dit :

    En tout cas, t’as l’air toute fine! Et c’est chaussures font très rock en effet. Rock classe je dirais. Mais j’ai pas compris, un TUC pour fêter quoi? (veut bien le TUC anyway)

  11. anacoluthe dit :

    et tu ne REGARDES même pas les marches en descendant l’escalier, époustouflant (notre lapin se casse la gueule dans les escaliers, comme quoi, rassure-toi, tu n’as rien d’un rongeur)

    A part ça, je bave…

  12. Dorothée dit :

    Rhooooo l’angoisse!!! De voir cette ouverture sur le côté et rien pour la fermer me ferait faire des cauchemars d’escalier justement!
    Je ne te remercie pas.
    (je suis Névrose)

  13. Dorothée dit :

    Une remarque en voyant tes ongles: je pense que toi tu serais acceptée dans les bars de lesbiennes. Je suis descendue tranquille boire un verre en bas de chez moi, je me suis fait draguer par une fille (jusque-là pas de problème, c’est gentil) et elle est partie en hurlant que je pouvais pas être lesbienne avec des ongles longs (en même temps elle a pas tort).
    Bref, je vais faire du water polo.

  14. Violette dit :

    Marie (une autre) : Pourtant quand les dents poussent c’est la saison des renards, non ?

    poupoupinette : Ou dans le gras du cul, au choix.

    Brownie : C’est pour fêter la Saint Patrick. Comment ça, c’est pas aujourd’hui ?

    anacoluthe : J’ai répéter tout le week-end, c’est pour ça.

    Dorothée : Bah du moment que c’est pas ouvert devant ça va non ? Je veux dire on marche pas en crabe sur le côté. Toi oui ? (grande folle)

  15. Dorothée dit :

    Ben?? Je ne me laisse pas dicter mon chemin par mes chaussures (sauf quand elles font mal, je m’arrête). Sérieusement, j’aurais peur de les perdre dès que je soulèverais un pied, donc je marcherais en râclant le sol, et donc, outre une démarche peu sexy, ça me coûterait cher en cordonnier (et en impôts locaux).

    Le plus probable malgré tout, comme elles sont canons, c’est que je les mette quand même (avec du gros scotch)(de déménagement où il y a marqué « bas »).

    (toi-même)

  16. Gallïane dit :

    Tu es vraiment trop une influençeuse de l’internet mondial, après le sac Audigier, le Corbière de Leclerc, v’là que tu me fais envie avec tes shoes à virgules !
    Et dire que le coup de l’écureuil c’était en rapport avec une nouvelle couleur de cheveux, mais si c’est juste que tu casses les noix, ça va…

  17. Ben écoute, moi perso, je prends un tuc avec toi quand tu veux !
    Les boots sont chouettes, et j’aime aussi photographier tout ce qui est sucré, tout ça pour dire que des chaussures dans une assiette avec une part de tarte aux poires, ça peut faire très stylé… :-)

  18. Violette dit :

    Dorothée : Ou sinon tu fais comme moi, tu les portes en chaussons d’hôpital.

    Gallïane : Tu es malade, non ?

    Malou Cheveux Courts : Ca dégage une image très poétique, en tous cas.

  19. Déjà oui merci moi aussi je prendrais bien un tuc. Mais j’ai quand même un doute sur ces sublimes chaussures que pourtant je bavasse régulièrement devant sur le site de Sarenza, elles sont vraiment confortables ? enfin je veux dire c’est possible de courir après un bus avec ce genre de pompes sans décéder ?

  20. magisahel dit :

    Les sacs Abaca sont très jolis mais je les trouve également très inspirés des sac Jérôme Dreyfuss.

  21. casa dit :

    gros mollets tu dis…. tiens, j’aurais bien aimé voir ton ventre au cas où…. ;)

  22. J’vais passer pour une obsessionnelle des talons mais une nouvelle fois je trouve qu’ici ils ont la bonne hauteur … juste ce qu’il faut pour fuseler nos gambettes !
    ( euh, sinon, ton titre me fait penser à « La petite maison dans la prairie » … c’est grave ?! ^^)

  23. violette dit :

    amber et/ou josiane : Oui elles le sont. Le cuir est super souple et la hauteur… pas trop haute. C’est une personne qui a mal aux pieds dans 80% de ses pompes qui te parle. Une sorte de princesse au petit pois des pieds, en sorte.

    magisahel : C’est vrai, c’est le même cuir. Mais ils coûtent aussi (presque) moitié moins cher.

    casa : Bah ma pauvre… vaudrait mieux pas.

    Eva : Ah mais oui, mais oui ! C’est fait exprès la référence à la petite maison dans la prairie !

  24. lulu dit :

    Et que viennent faire les Ingalls dans cette affaire ?

  25. agatano dit :

    je n’ai pas vraiment compris grand chose, sauf que tes chaussures étaient sexy et rock, et ça me suffit parce que je les aime bien moi aussi !

  26. Gallïane dit :

    Ah bravo ! Je me rends compte que ma phrase n’a vraiment aucun sens !
    Je voulais dire que sur le coup, je pensais que tu parlais d’une couleur de cheveux quand tu as cité l’écureuil… mais ce n’était qu’une histoire de noix.

    Sinon oui, je suis balade, j’ai un rhube suber sexy !

  27. Violette dit :

    Gallïane : Que nenni ! Je parlais bien de ma couleur de cheveux !

Laisser un commentaire

Combien font ? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.