Madeleine <3

    

adieu2

Elle faisait le petit volcan dans la purée. Elle faisait réviser les tables de multiplication. Elle achetait les Oui-Oui ou le dernier Club de Cinq. Elle faisait baisser la fièvre avec un gant humide. Elle mettait la main devant les yeux devant certains passages d’Angélique Marquise des Anges. Elle achetait des Mars tous les mardis soirs. Elle cueillait les cerises avec moi. Elle faisait la quiche Lorraine comme personne. Elle cachait des paquets de bonbons sous mon lit quand mes dents tombaient. Elle sentait la crème Nivea et le pain grillé du matin. Elle chérissait les roses roses. Elle faisait des truffes au chocolat à Noël. Et les meilleurs câlins du monde.

C’était ma madeleine, et je l’aimais tellement. Elle était zinzin depuis tant d’années. C’était ma mamie. Elle s’appelait Madeleine Proust. On lui dit au revoir aujourd’hui.

Merci Élise pour l’illustration.

Catégories LOVE ACTUALLY

58 commentaires

  1. Mélisse dit :

    T’inquiète y’a Marthe, Berthe et Claudine qui attendaient une 4e pour la belotte….

  2. soniachocolat dit :

    T’es une fucking poète Violette! Et ta mamie avait l’air 1000 fois plus cool que la mienne… Qu’elle repose en paix. Pleins de bisous ma belle.

  3. Alexa dit :

    ????????????

  4. Alexa dit :

    Je voulais envoyer des cœurs (con d’iPad)

  5. Nanou dit :

    Au revoir Madeleine. La mienne est partie très jeune en 91 après des années d’Alzheimer. Foutu truc. Il m’en reste une, qui n’a jamais été une Mamie Nova. Plutôt une mamie qui m’emmenait manger des glaces sur le port les soirs d’été pour mater les « beaux mecs ». Elle est très vieille maintenant et totalement dépendante. Elle ne parle plus mais je sais qu’elle ne veut pas de ça. La vieillesse hein… Et puis il y a Nicole, qui après 3 ans de bataille, a quitté à 45 ans ses trois enfants chéris et son mari. Parfois, life is really a bitch. Pardon pour les digressions, et câlins à la crème Nivéa Violette <3

  6. Nanou dit :

    Et ton texte est vraiment magnifique.

  7. Ton texte est magnifique ! Au revoir Madeleine !!

  8. HeLN dit :

    Ho Violette, en arrivant ici ce matin je m’apprêtais à rigoler un peu après une mauvaise nouvelle santé pour une de mes tantes que j’adore, et bim… Ton texte et cette illustration sont plein de grâce et de poésie. Toutes mes pensées t’accompagnent aujourd’hui.
    Bises

  9. Céline dit :

    J’ai perdu ma mamie zinzin l’année dernière et ton texte me touche beaucoup. J’y substitue quelques mots et j’y retrouve ma madeleine à moi.
    MERCI

  10. Zout dit :

    Courage ma chérie <3

  11. Edith dit :

    Curieusement, je préfère lorsque tu parles de sapes…
    Ton petit post est tout joli beau, il me fait monter les larmes aux yeux et pourtant j’ai à peine connu la grand-mère qui me restait.
    Mais il me rappelle ma maman, d’autant qu’elle s’appelait Marie-Madeleine (quelle idée ont donc eu ses parents ?! le prénom de la gourgandine de la Bible !!) et qu’elle n’est plus là depuis bientôt 6 ans.
    Bon j’arrête parce que ça me fait carrément pleurer, ça fait désordre au bureau.
    Plein de bises.

  12. Babillages dit :

    Je pense à toi. Bises.

  13. Lelou dit :

    Des baisers tendres Violette <3

  14. Nathalietoutsimplement dit :

    Là où elle est, elle a dû trouver ton texte très beau. Bel hommage. Toutes mes pensées vont vers toi.

  15. e-zabel dit :

    Au revoir. Baisers à toi.

  16. Nanikaa dit :

    Courage et pensées ????

  17. Ally dit :

    Je suis sure qu’elle te lit et qu’elle aime ton message. Foutue vieillesse, ça me met des frissons partout. Ce sont des souvenirs d’enfance qui nous accompagnent toute une vie; chéris-les. Et merci pour tes mots, qui rendent hommage à toutes nos mamies-gâteaux-gâteuses; les miennes me manquent cruellement.

  18. Caro dit :

    https://www.youtube.com/watch?v=0X5W-YolmBk et of course, ton texte est magnifique ma poule

  19. Niña dit :

    Ma mamie est sur un fil… et je ne peux m’empêcher d’imaginer la suite, enfin la fin. Je t’embrasse bien fort.

  20. (made in)Faro dit :

    Courage Violette.
    Même si c’est « dans l’ordre des choses » comme on dit, c’est jamais facile.
    Au moins, ta grand-mère te laisse de magnifiques souvenirs et ça, c’est merveilleux.

    Je t’embrasse,

    Manon

  21. Marie dit :

    Superbe texte. Je pense à toi. Bises

  22. sophiefromthetrain dit :

    <3

  23. Lza dit :

    Ca tord le coeur les souvenirs qui s’envolent… même si l’on sait que parfois c’est mieux ainsi ça n’empêche le chagrin et la nostalgie… plein de douces pensées…

  24. Frédoudou dit :

    Les mamies ont toujours une place bien spéciale dans nos vies…
    La mienne qui m’a élevé et que je considérais comme ma maman nous a quitté il y a près d’un an et ton texte me touche énormément.
    Se battre est parfois épuisant et inutile à un certain stade.
    Toutes mes pensées vont vers toi et ta famille aujourd’hui.
    Bisous Madeleine, bisous Violette.

  25. Val Làô sur la Colline dit :

    Quel bel hommage, sensible et drôle, comme tu sais si bien le faire…

    Un joli film sur cette f*cking maladie : « Still Alice » (Julianne Moore)

  26. mariannehéhé dit :

    Nos mamies, cet amour fou.

  27. solenne dit :

    gros hugs ma violette,
    (et quel joli texte)

  28. So dit :

    Elle avait l’air formidable ta madeleine <3.

  29. Cécile Une Quadra dit :

    Des bises, c’est toujours dur… On sent sa douceur et votre amour…

    Elle va retrouver mes mamies, dont une zinzin aussi bien longtemps avant de partir pour de vrai, c’était celle qui me faisait des clafoutis avec les cerises du jardin, qui me mettait de côté les 1ère fraises ou framboises, qui faisait des crêpes, des gaufres ou du pain perdu à l’improviste pour le gouter et un pâté de lapin et un bœuf bourguignon à se damner.
    Elle va retrouver aussi Mamiche, ma tante « seconde maman » qui est partie lundi dernier.
    Elle, elle m’amenait au théâtre voir des vaudevilles ou autres pièces amusantes mais aussi les classiques à la comédie Française , aux concerts à l’Olympia ou ailleurs, chez l’esthéticienne pour la première fois et dans mon premier restaurant japonais fin des années 70, acheter des disques ou mon premier Walkman à la FNAC lors de l’arrivée de ces machins en France (pour une gamine qui vivait dans un bled de 300 habitants au fin fond de la Picardie je te dis pas la fête).
    C’est elle aussi qui me permettait de partir en vacances à la mer et à la montagne bien plus longtemps que mes artisans de parents ne pouvaient le faire, et en plus comme ça j’étais avec mes cousins plus ou moins du même âge au lieu d’être la seule enfant…
    Y a plein de gens bien là-haut qui vont l’accueillir

  30. Athéna dit :

    Bisous à toi et à Rose

  31. Bienaimee dit :

    Bon courage et de belles pensées pour ta mamie zinzin <3

  32. shalima dit :

    Les madeleines, les mars, la crème Nivea et les cerises… je t’embrasse bien fort Violette.

  33. ema dit :

    Bel hommage, hein

  34. A smart pigeon dit :

    Baisers Violette+

  35. Poulette dit :

    Que de chouettes souvenirs…
    Un gros hug pour toi.

  36. samot34 dit :

    Je te lis très très très souvent mais je commente peu… le portrait de ma mamie ressemble tellement à celui de ma maman qui nous a quittés il y a presque un an déjà… ma maman avait l’art de nous rendre la vie douce à mes frères, à ma sœur, à leurs conjoints, à ses amis, à mes neveux et nièces, à mon papa et moi. Elle se rendait toujours disponible pour écouter nos petits maux quotidiens, nous réconforter, nous faire, en bonne bretonne qu’elle était ses fameuses crêpes ou son far breton, les meilleurs remèdes anti-blues du monde (comme elle a longtemps vécu dans le Nord elle faisait aussi des frites à tomber qui étaient également très efficaces).

    Il n’y a pas un jour où je ne pense pas à elle depuis que cette saleté de cancer nous l’a enlevée… mais la vie est bien faite car quand on a disposé de cette réserve inépuisable d’amour, on est armés pour faire face et continuer, malgré le chagrin et le vide laissé à avancer et à être heureux. Se rendre disponibles à notre tour pour les autres, leur rendre la vie plus douce sont des bons moyens de continuer à faire vivre sa mémoire ;-).

    Je te souhaite tout le courage dans cette bien pénible épreuve.

    PS : c’est malin… je suis passée au mascara bio et il est pas waterproof, donc les larmes qui ne manquent pas de jaillir dès que je parle de ma maman me transforment en face de zèbre…

  37. Luna dit :

    J’aime tes mots et ta poésie.
    J’aurais aimé avoir tes mots pour mes grands-mères.
    Pensées et bises

  38. lapetitelolo dit :

    J’ai envie de te dire qu’elle va retrouver mon grand père de la reunion et boire un ti rhum avec lui, qu’elle va faire des gaufres avec ma mémé et refaire le monde avec mon autre pépé mais je n’en sais rien, ni moi ni personne. J’espère que le temps fera son oeuvre et pansera tout doucement ton chagrin. En attendant plein de courage et des petits bisous de réconfort pour toi Violette.

  39. AnoucheK dit :

    Nos grands mères sont de tels rocs, de tels repères… même quand elles finissent zinzin.
    Douceur et chantilly power sur ton coeur la fée.

  40. amelstos dit :

    Ma mamie Zinzin est toujours là mais elle ne sait plus qui je suis… Du coup elle mange des huîtres et boit du blanc. Bientôt c’est certain elle ira rejoindre la tienne. Elle ne m’a jamais fait un seul câlin mais bon. Je suis triste pour toi et donc <3. Ta mamie Zinzin et toi vous avez l'air d'avoir partagé de très jolies choses.

  41. wilfing machine dit :

    Ma mamie zinzin n’est pas loin de la ligne de départ et je compatis drôlement…
    Moi, je ne sens pas la crème Nivea mais je te fais un câlin virtuel quand même.

  42. Solexine dit :

    Salut Violette. Toutes mes condoléances pour ta mamie. En fait , c’est étrange , je ne sais pas quel âge tu as , mais en lisant ton post , la 1ère chose que je me suis dit , c’est « oh mon dieu , mais elle a (avait) encore sa grand-mère , quelle chance ( eh oui) … « . C’est vrai que les grand-mères c’est vraiment la madeleine de Proust , avec souvent les confitures et les roses, et c’est en général la 1ère page qu’on tourne lorsqu’elles s’en vont . Je me souviens avoir beaucoup pleuré lors de l’enterrement de ma grand-mère maternelle , il y a <%¨^^^66 années déjà ….. Elle vivait avec sa fille aînée , ma "Tante Jeannot" comme on l'appelait, dans une petite maison bleue et blanche de style normand , au bord de la Seine , qui s'appelait "La villa des roses" justement. Et cette semaine , c'est cette tante aimée qui a son tour nous a quittés , 6 mois après mon père , c'est dur , cette année , j'ai vraiment l'impression que ce sont des pans entiers de mon enfance qui s'écroulent comme des vieux papiers-peints. Avec mon cousin , on a commencé à vider son appartement , et c'est très secouant de devoir jeter les effets personnels de quelqu'un que tu as beaucoup aimé , et qui te rappelle ta grand-mère , tes souvenirs d'enfance , et la maison qui va avec… Bon , je me suis un peu répandue là , pardon pour ce pavé qui ne parle que de moi , mais je ne sais pas , à chaque fois que tu publies des posts de ce genre , j'ai toujours envie de te parler. Je t'envoie pensées et bises de réconfort.

  43. Lavieenrouge dit :

    Alors ça c’est la classe! le texte, l’idée, le dessin. Elle doit se dire  » je suis fière de ma petite fille » :)

  44. Val dit :

    Quel beau texte, si émouvant…
    Ma mamie aussi avait chopé cette fucking zinzin-maladie, elle qui était si dynamique, autonome, chaleureuse et aimante…
    Ton texte résonne tellement en moi…
    Nos mamies sont indispensables et elles auront tjs une place à part dans nos coeurs…
    (la mienne c’était le mimosa son truc… je ne peux plus m’en passer qd vient la saison)
    Merci pour ce texte, je suis très trés émue…
    Bon courage dans ce moment difficile.. espérons que les bons souvenirs reprendront le dessus très vite.
    Bises

  45. Anna chiara dit :

    Toutes mes condoléances pour le départ de ta Mamie, elles emportent avec elles un bout de nous, de notre enfance.

    La mienne avait les mains qui sentaient l’ail et la javel, un tablier, elle me donnait des pastilles Vichy et faisait la soupe au pistou comme personne. Elle m’a glissé un jour, que si elle avait connu la pilule, elle en aurait beaucoup plus profité.

    Elles nous ont fait grandir et on leur doit beaucoup mais je suis certaine que ta Madeleine comme ma Marcelle savaient à quel point elles étaient aimées !

    Courage pour les adieux…

  46. Plein de bisous doux et salés…

  47. stef dit :

    J’ai perdu la mienne de cette sale maladie fin mai dernier… et elle me manque beaucoup… je te comprends… plein de courage

  48. sofy from sxb dit :

    quel magnifique hommage à ta grand-mère. on sent tout l’amour que vous vous portiez. l’essentiel est d’avoir été heureux, d’avoir dit aux êtres chers combien on les aime et de garder de beaux souvenirs. ça y est, je pleure…

  49. Galathée dit :

    J’aurais aimé avoir une grand-mère comme la tienne, je te souhaite plein de courage ?

  50. Douces pensées…quel bel hommage tu rends à ta mamie (qui avait le combo nom/prénom le plus cool de tous les temps…tiens, même Balzac n’y avait pas pensé pour ses sweats;)).

  51. Wafa dit :

    Ton texte est très touchant, quelle chance d’avoir eu une mamie comme ça. Bisous

  52. Odile dit :

    Oh. Mais tu sais je me dis que tu as eu finalement de la chance de la garder si longtemps, et que c’est beau. Je te fais un gros bisou d’amour.

  53. mari dit :

    mamie Georgette est partie dans son sommeil au début de printemps 2014…elle était de ces vieilles dames insolentes qui l’âge avançant s’amusent à devenir insolente, elle disait ‘culotté’. avant de partir elle m’a dévoilé sa vérité sur la vie qui est trop courte pour s’embêter avec des bêtises qu’on pense sérieuses. « ma fille » elle m’appelait comme ça ‘tu ne seras jamais plus jeune qu’aujourd’hui alors profite ! » j’y pense souvent…

  54. sosso dit :

    Ma mamie est partie cette nuit. Tes mots me parlent. Je l’aime tellement.

Laisser un commentaire

Combien font ? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.