Les talons hauts rapprochent les filles du ciel

    

En 2007, à l’époque des blogs où chacun linkait l’autre sans aucune arrière-pensée de retour sur investissement, j’avais rencontré un mec un peu foufou qui tenait un blog de chroniques plutôt bien écrit : Grenouille bleue (v’la le nom hein). Durant une soirée légèrement arrosée, je me souviens qu’il m’avait annoncé, de sa voix maladroite – de celles qui font craquer les filles qui aiment materner les chatons écorchés – qu’il aimerait bien écrire un livre.
J’avais répondu « Oui, oui, c’est bien tu devrais le faire« , en pensant très fort MYTHO et puis s’en vont sans les trois petits tours de rigueur.

Cinq ans plus tard, j’ai reçu un mail d’Olivier qui disait « Dis ma grande, j’ai écrit un livre et j’aimerais te l’envoyer car comme il parle de grelucheries, je me suis dit que ça te plairait. » C’est sympa comme les gens ne vous accordent aucun crédit intellectuel parfois. Bref.
J’ai alors pensé qu’il s’agissait sûrement de chick lit saucée à la testostérone, mais quand j’ai reçu le livre et que j’ai vu le Masque des éditions éponymes sur la couverture, j’ai songé avec tendresse à tous ces livres jaunes avalés à l’âge ingrât où je me prenais pour Agatha Christie et où je mélangeais dans ma tête les chandeliers à l’Orient Express…

« Les talons hauts rapprochent les filles du ciel« , drôle de titre pour un vrai polar sombre au parfum cynique et certifié sans grelucheries, que j’ai dévoré en deux jours. Face à un pervers qui viole et dépèce ses victimes au scalpel, la commissaire appelle son ex petit ami à l’aide. Fitz, dragueur invétéré, parasite notoire et parfait connaisseur du monde interlope des nuits parisiennes – il fournit la cocaïne aux habitants des beaux quartiers – va tout faire pour l’aider à résoudre cette enquête…

Comme je l’écrivais il y a deux jours à Olivier, je suis super nulle en critique de films ou de livres. Il m’a répondu « Tant que tu arrives à glisser les expressions « livre exceptionnel« , « beau gosse formidable » et « suspense insoutenable » dans la critique, je pense que ça ne peut être que bien ;)« 

Olivier Gay vient de se voir décerner le « prix du premier roman du festival de Beaune » et son bouquin au héros parasite est « coup de coeur de la Fnac » depuis quelques jours seulement. Je ne sais pas quoi vous dire de plus pour que vous le lisiez absolument, si ce n’est – argument suprême – qu’un mec qui cite Colonel Reyel dans son épigraphe ne peut qu’être qu’un brillant baltringue.
En tous cas, moi je suis super fière de lui. Ca fait du bien de voir un vrai talent récompensé – tout l’inverse des blogs de filles, en somme…

« Les talons hauts rapprochent les filles du ciel »
éditions du Masque, 383 pages, 6,60€

PS : En parlant de talons hauts, je suis en train de cirer les miens. Je vais guincher ce soir à la party que donne Jean-Paul Gaultier pour le lancement de sa collaboration avec Coca-Cola Light. Je ne sais pas si je vais pour autant me rapprocher du ciel, mais de la marinière de ce dernier très certainement.

Catégories CA VIENT DE SORTIR

43 commentaires

  1. Camille dit :

    Moi je veux bien qu’on parle de ses yeux.

  2. t’as pas mis la référence de son collier…
    bon sinon le bouquin a l’air bien… y a des images au moins ?

  3. Cà me tente, çà me tente !

  4. lalla dit :

    ah mais oui ! il est sorti avec Simone un moment… (j’ai une super mémoire pour ce genre de choses)

  5. S’il peut m’envoyer son livre avec un 06, je me propose de faire une critique dithyrambique

  6. Lord de Winter, perdu dans le RER C dit :

    Les littéraires, ce sont les plus sexys… J’en sais quelque chose… :-D

  7. Aurore dit :

    Ben merde il a de jolis yeux le bougre. Moi qui cherchais un nouveau bouquin… je vais écouter ton affluence et puis au fond de moi je me disais « Violette va-t-elle dévoilé quel est ce livre à l’épigraphe si …si? » c’est chose faite. (oui des fois je ne finis pas mes phrases)

  8. Aurore dit :

    (et puis je fais des fautes d’orthographe aussi, Brian sors de ce corps)

  9. Solexine dit :

    Beau titre en tous cas.

  10. anne laure dit :

    en voilà un qui va pécho grave avec ce post :)

  11. Violette, arrête de te sous-estimer : ta critique est bien, très bien même !
    Bonne journée !

  12. solenne dit :

    bah didon, y’a des gens qui vont au bout de leurs rêves, tels JJG, j’trouve ça beau…

  13. Violette dit :

    Les gars, concernant les yeux bleus, je vous signale que ma fille possède les mêmes (en mieux), mais vous ne faites pas un cinéma pareil avec elle hein !!

  14. fressine dit :

    Moi je suis drôlement déçue que tu n’aies pas recopié la quatrième de couverture.

  15. Chris dit :

    Lord de Winter a raison les littéraires sont les plus sexys, Sartre étant l’exception qui confirme la règle pour la partie sexy du truc !

  16. Anna dit :

    Moi je dis toujours que tu devrais en écrire un, de livre…

  17. Val Làô dit :

    Ah le voilà ce livre à l’épigraphe qui m’a tant fait rire !
    Merci !

  18. Pouet dit :

    Bon, je viens de voir que ce bouquin n’est pas cher du tout (vive les poches), je vais peut être me laisser tenter
    /radine

  19. Katia dit :

    Rien à ajouter, t’as dit tout comme je pense.
    M’enfin je vais quand même être obligée de me fendre d’un article moi aussi un de ces jours, vu qu’il m’a menacée des pires sévices si je n’en parlais pas sur mon blog trop affluent.
    Du coup, t’es chiante, va falloir que je trouve d’autres choses à dire que « c’est un livre exceptionnel ».

  20. Athéna dit :

    Marrant, je l’avais découverte via ta blogroll la grenouille et je ne l’imaginais pas du tout comme ça ! j’espère qu’il n’est pas autobiographique son bouquin ?

  21. Violette dit :

    Chris : Et encore, je ne suis pas si sûre pour Sartre.

    Pouet : Ah ouais. /impressionnant

    Katia : Tu crois qu’il serait capable de te découper le cul (pardon) comme l’autre taré du bouquin ?

    Athéna : Bah bordel on peut dire que tu es une fidèle, toi hein ?

  22. Han !

    Comme je te l’ai déjà dit par mail et sur facebook, tu es quand même un peu pas mal formidable, comme fille.

    A moi la célébrité, le champagne, les filles dénudées et les playlist de Colonel Reyel en boucle.

    Bref, merci, quoi.

  23. Chris dit :

    Violette : sérieusement moi non plus.

  24. J’avais écrit un long message pour remercier Violette et ses lectrices, mais le site m’a cruellement assimilé à du spam.

    Du coup, j’hésite à bouder.

  25. Solexine dit :

    Cyclamen a donc les yeux bleus en mieux, et en plus, c’est elle qui a écrit « Le Muel », ouvrage culte s’il en est…

  26. AnoucheK dit :

    ah bah dis donc, c’est deubeule surprise cette affaire !
    Je découvre 1. qu’il a recommencé son blog (m’tais arrêtée en 2010 où il avait procédé à un enterrement) et 2. qu’il a commis un polar.
    C’est dingue ce truc.
    Violette, ton blog est une source inépuisable de bonnes nouvelles, de découvertes chouettes et de vernis à ongle, je dis bravo.

  27. flou dit :

    je pense que tu devrais parler du truc chelou qu’il porte autour du cou… en pleine tendance chamane, ça vaut un article, moi j’dis…

  28. Will dit :

    2007, those were the days…

  29. eamimy dit :

    Tu sais que je suis toute émue pour lui. On l’a connu au berceau nan ? il écrivait sur les vampires à l’époque

  30. Camille dit :

    Je n’avais pas reconnu Grenouille sur la photo ! Faut dire, je ne suis pas physionomiste… Toutes mes félicitations à lui, je le note dans la liste des choses à acheter en septembre lors de mon passage en France. Je vais prendre plein de trains et d’avions, ce sera parfait !

  31. marika dit :

    Tu sais que tu le vends bien ce bouquin parce dés que je sors je vais me le choper…. bon ok ses yeux avaient déjà fait une bonne partie du boulot….

  32. batik dit :

    On se demande pourquoi il y a une photo en grand sur la couv’!

  33. Violette dit :

    Grenouille Bleue : Pour les filles dénudées ça ne devrait pas poser de soucis, mais ne compte pas trop sur le champagne, c’est la crise.

    Solexine : Cette histoire de Muel va me hanter encore longtemps (à cause de toi hein).

    AnoucheK : Je ne savais pas que tu lisais son blog, coquine. Il était si célèbre que ça le Grenouille ? Ca m’en bouche un coin son affluence.

    flou : C’est l’équivalent de la dent de Rahan remixée.

    Will : Oh la la mais ça fait tellement longtemps ! Tu es toujours ici ??!

    eamimy : J’espère qu’on n’a pas créé un montre…

    Camille : Mais tu es où en ce moment, toi ?

    marika : C’est pour ça que j’ai fait un montage avec sa photo. Faut bien que le physique aide à vendre, parfois.

    batik : C’est un montage, en fait.

  34. PINASSOTTE dit :

    je confirme beau gosse formidable et ses yeuxxxxxx sûr il te rapproche du ciel :) bon en plus il écrit bien c’est le nirvana :)

  35. Will dit :

    Tu es toujours dans les Favoris, et je surveille du coin de l’oeil !

  36. Camille la Chenille dit :

    Bon et bien voilà ! Je viens de terminer ce bouquin ! Violette ton post est tombé pile au moment où j’étais sur le point de terminer ma lecture du moment. En moins de deux j’ai commandé le dit bouquin sur Fnac.com, en 48h j’étais livrée, l’aventure a aussitôt commencé. Je dois dire que j’ai vraiment été séduite par cette histoire. J’ai adoré tous les petits clins d’oeil aux « djeunz » d’aujourd’hui, parsemés ça et là, l’humour de l’auteur, et puis bien sûr cette histoire tordue de tueur en série. Je l’aime d’autant plus que je viens de revoir la photo d’Olivier Gay au début de ce post …. Quels yeux !
    En tout cas bravo pour cette première oeuvre, j’attends la seconde avec impatience !

  37. Violette dit :

    Camille, ça me fait super plaisir. Vraiment.

  38. poppy popy dit :

    Dès que j’ai lu ton post, j’ai cherché ce livre dans mon supermarché habituel, puis j’ai couru chez Cultura (ça tombait bien, je devais acheter de la lecture) Y’en avait plus, je suis donc allée à la Fnac et là miracle, j’ai pris le dernier ! Aussitôt acheté, aussitôt lu et j’ai Adoré… Voilà un polar bien ficelé, un Fitz attachant et un suspens qui te pousserait à sauter des pages pour connaître enfin l’assassin ! Félicitations à ce talentueux éphèbe aux yeux bleus. Dis lui Violette, que j’attends la suite des aventures de Fitz…Bises

  39. Christelle dit :

    Merci pour la dédicace M.Legay! pour l’ouvrage que vous avez laissé au Home à Beaune à mon attention. J’ai dévoré votre livre!!!!

  40. […] roman et son charmant auteur, ainsi que de nombreux magazines féminins.  Vous pouvez aller voir là et là […]

  41. […] roman et son charmant auteur, ainsi que de nombreux magazines féminins.  Vous pouvez aller voir là et là […]

Laisser un commentaire

Combien font ? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.