Les paradis perdus

    

christmas

Si j’étais aux affaires publiques – c’est possible, j’ai fait des études juridiques – j’interdirais les Noëls sans enfants.
Je peux en parler en toute légèreté cette année, puisque c’est mon tour « avec », mais ceux qui ont pris le 50/50 dans le terrible jeu familial le savent. Dans cette équation où tout est savamment divisé en temps égal, si on arrive tant bien que mal à se faire à l’absence de l’enfant une semaine sur deux, l’année du Noël « sans » est l’épreuve qu’on ne souhaite à personne. Pas même au pire troll de blogs féminins…

Ok, le calendrier de l’Avent est aussi un passage un peu désagréable. Certaines de ses cases désespérément fermées en décembre nous rappellent que le partage n’est pas toujours une chouette notion. Mais après tout, ce n’est que du carton avec des petites fenêtres et du chocolat bas de gamme à l’intérieur. Pour ma part, j’ai arrêté d’en acheter, ça me faisait le même effet que Les paradis perdus de Christophe (oui, oui, l’envie de chialer).

Tout ça pour dire que, une année sur deux, la fébrilité qu’on avait enfant à attendre Noël est définitivement partie dans l’eau du bain de la vie d’adulte. Que le 1er décembre on compte les jours jusqu’à 31 et non pas 24. Que le rouge et le doré, les boules, l’odeur du sapin, les illuminations et les cadeaux de dernière minute ont un petit goût amer et triste. Qu’on enfourcherait bien la machine à remonter le temps jusqu’à cette enfance insouciante où notre seule préoccupation était de savoir si on aurait bien, le matin du 25 décembre, cette poupée qui FAIT REELLEMENT CACA (je l’ai eue, c’était l’arnaque !).

Cette année, je n’ai toujours pas acheté de calendrier de l’Avent, mais je peux regarder du rouge et du doré sans pleurer. En progrès.

Catégories LOVE ACTUALLY

103 commentaires

  1. Camille dit :

    Passes un joyeux Noël en famille et profites bien !! L’odeur du sapin doit être bien agréable cette année.
    J’ai pas eu la chance d’avoir la poupée qui fait caca….je suis passée à côté de quelque chose de très drôle à mon avis !!! :)

  2. Soniachocolat dit :

    Nan, la poupée qui fait caca? Mais qui a envie d’une poupée qui fait caca?!! Très bonnes fêtes Violette et noyeux Joël avec ta jolie poupée à tes côtés.

  3. Lou dit :

    Je ne sais pas si ça aide mais j’ai vécu la situation du côté enfant.
    Chez moi, c’était en général le 24 chez un parent et le 25 ou 26 chez un autre. Avec les familles à rallonge et les plannings de chacun, on a fini par fêter Noël sur 5 ou 6 jours. Au final, j’ai des super souvenirs de Noël, qui étaient peut-être le 28 ou le 24 et j’avoue que je m’en fiche pas mal. Pour moi Noël, c’est une atmosphère, pas une date :)
    La date est une construction mentale – Bouddha.

  4. Nanou dit :

    C’est peut-être pas hyper-relevant, mais si quand même (copyright Muriel Robin), mais en me baladant dans tes Instagrams j’ai admiré Cyclamen-Carla et SI, elle te ressemble gavé, comme on dit ici. Et comme elle est super belle… Pfff, les enfants. Ils font chier, mais on les a dans la peau, hein?

  5. Nanou dit :

    Encore moi (j’suis pas bourrée). Ma « petite » fêtera ses 14 ans demain, et j’en reviens pas. Et au début du mois ma grande (17 ans) nous a présenté son copain, et ça a l’air sérieux, putain! Oh well… Je m’en fous c’est toujours mes bébés et fuck les psys!

  6. An dit :

    Love pour ce post….
    Il y a aussi les affreux Noël et l’enfant qui ne vient plus un Noël sur deux, qui ne sera plus jamais là, en fait…
    Ta fille te ressemble pas mal,je trouve – visage, yeux attentifs
    <3 aux enfants, même grands, les yeux encore émerveillés devant le sapin !
    xx
    An

  7. Anne dit :

    Cette simple évocation me semble juste insupportable! Profite bien cette année, en effet!

  8. Geraldine dit :

    Cette annee pour moi sera un noel sans et c’est vrai que ca brise mon coeur de maman.
    Pour le calendrier de l’avent on a opte pour la garde alternee : un peu galere a transporter mais ca evite les cases desesperement fermees . Passez un bon noel en famille
    Geraldine

  9. Et oui, comme je te comprends !! Même Noël passe l’épreuve de la vie d’adulte, si dans l’année c’est une semaine sur deux, là aussi c’est un Noël sur deux !!

  10. Clotilde dit :

    ohh quel billet émouvant. <3
    Joyeux Noël violette

  11. Laurence dit :

    Très très chère Violette, ce billet me donne envie de vous serrer dans mes bras. J’ai la chance de vivre avec le même homme depuis des lustres et d’avoir toujours eu mes enfants avec moi pour Noël . Malgré tout les fêtes de fin d’année m’ont toujours collé le bourdon ( alors que si j’avais la foi je pourrai me réjouir béatement de la naissance du petit Jésus et me remettre de cette émotion en lançant des cotillons). Bref certaines de mes amies partagent votre situation et je sais qu’elles en souffrent.
    Je ne sais pas si le Père Noël est une ordure mais, oui, les chocolats des calendriers de l’avent sont dégueulasses et la vie pas toujours sweet. Très bonne journée

  12. isalaprof dit :

    Profite bien de ton année avec…Je ne connais pas cette situation mais j’ai de trop nombreux amis qui le vivent et je sais combien c’est difficile…Je trouve le message de Lou plein d’espoir…Noël ce n’est pas un jour précis, c’est un état d’esprit (d’esprit de Noël : trop pourrie ma blagounette)…
    bises et bonne journée

    Une poupée qui fait caca, REALLY ?!!!!

  13. AnoucheK dit :

    Chantilly Power et océan de douceur sur ton cœur Violette. A toi de ré-inventer cet moment en créant ta tradition un an sur deux ? ( tu as fait des études juridiques certes, MAIS tu es fort créative la fée !)

  14. HeLN dit :

    Salut Violette,
    Un gros hug ce matin. J’ai, comme Laurence plus haut, la chance de vivre avec mon chéri depuis des lustres et d’avoir toujours mes 2 puces avec moi pour les fêtes. Le 50/50 on le vit néanmoins avec nos autres proches, et cette année étant « sans » pour eux, mes filles seront les seules enfants autour du sapin.
    Je sais que ce « Noel sans » sera difficile pour certains, et ton billet me rappelle combien il faudra être attentionnés à leur égard !
    Bises

  15. Catherinette dit :

    Des brassées de cœurs multicolores pour tous les parents privés de leurs petits pour Noël!

  16. Frenchimalvi dit :

    J’aime quand tu écris quand tu décris si bien des émotions que je ressens aussi et ai du mal à exprimer. Alors merci <3

  17. Chris dit :

    J’ai dans la gorge de quoi décoré un grand sapin après t’avoir lue.
    Je te souhaite d’en profiter à fond !

  18. Amélie dit :

    Profite à fond de cette année « avec » alors… C’est beau ce que tu dis, tu es aussi bonne à nous faire rire qu’à nous émouvoir en fait ! Violette, you’re the best !

  19. Mireille dit :

    Ayé, je pleure…cette année, Noël sans et Nouvel An sans…pour cause de ex-mari à l’étranger et donc mes 2 filles vont y passer 15 jours. Elles sont ravies et moi j’essaie de faire bonne figure. Mais oh combien douloureux!!! Je m’en vais hiberner jusqu’au 3 janvier, jour de leur retour

  20. frederique-etc dit :

    Je vais positiver un peu en vous disant qu’avec le temps, on s’y fait. Evidement pas rapidement, mais on s’y fait !
    Mes deux ainés sont de deux pères différents, le troisième est le fils de mon chéri, donc deux plannings à gérer (trois avec le notre …)
    Les Noël sans, on connait, mais on connait aussi les plus de Noël tous ensemble. Parce que des fois, il est impossible de caler des dates possibles pour tous …
    Le pompon, c’est que les enfants sont des chéris(e) et qu’il y a ça en plus à intégrer !
    En conclusion, on fait comme on peut et on profite des petites choses (skype à Noël, ça peut compter, en plus il y aura plus de dessert pour les autres !)

  21. frederique-etc dit :

    oups, les enfants « ont » des chéris !

  22. Voilà. Noel, c’est comme la Saint Valentin. Ca rend les gens heureux quand ils le sont déjà. Pour les autres, ça pèse son poids de solitude.

  23. Caro dit :

    <3 <3 <3 (j'ai quand même réussi à foirer l'addition 5 + 5) (tu m'as troublée)

  24. Lise dit :

    … mince, j’avais rien suivi, je pensais que ta fille était une nounoursette !

    Un chariot de câlins pour toi pour la peine, na! <3

  25. Val Làô sur la Colline dit :

    Si joli.

  26. Claire dit :

    D’abord, jamais acheter de calendrier de l’avent avec des chocolats : pour mon fils et ma fille calendrier de l’avent playmobil (ou pour le grand, lego city star wars). Ensuite, mon fils rattrape toujours ses cases des WE : hop trois cases d’un coup lorsqu’il rentre à la maison, il adore.
    Enfin même maintenant, avec ma fille, le Noël « sans » n’a pas la même saveur, je fais moitié moins d’effort pour un Noël « sans » que pour un Noel « avec ». Pour mon fils, c’est juste Noël non-stop pendant 15 jours. Il en deviendrait presque blasé…

  27. Katia dit :

    J’aime beaucoup ce joli billet, ça ne me parle pas directement, mais ça me parle, quand même.

  28. Clem dit :

    Ces lignes prennent sens pour moi cette année.
    je te souhaite de belles fêtes de fin d’années et un joyeux noël avec ta fille !
    Et oui, la poupée qui fait caca était une belle carotte !

  29. Lza dit :

    Un billet doux amer… j’aime quand tu nous livres des miettes de vie comme ça (tribute to Loana)parce que tu nous montres que derrière l’influente il y a les sentiments. Tu traduis ton ressenti et en même temps celui de tellement d’autres, bravo pour ça et courage le 25 est bientôt derrière nous. Lalalala lala lala.

  30. Wafa dit :

    Je suis de plus en plus entourée de mamans qui partagent la garde de leurs enfants. Noël c’est vraiment le plus dur. Alors passe de très belles fêtes avec ta petite beauté

  31. Même joueur joue encore…Cette année j’essaye de me concentrer de toute mes forces mais mes filles seront avec leur papa et ce sera moins fun, plus dur pour moi..Même si je leur raconte: MAIS C CANON, 2 FOIS PLUS DE CADEAUX OUUUAAAH LA CHANCE, 2 NOELS….J’y mets le ton et tout hein….Mais je n’y crois tellement pas ;-) Vivement l’année prochaine, même si mes calnedrier de l’avent seront toujours fermés une semaine sur 2 (j’ai essayé de les manger pour la peine ces cases fermées, mais elles m’ont grillée les ingrates…)

  32. Nanikaa dit :

    J’ai un goût de déjà vu quand je lis ton billet. J’ai été une petite Cyclamen, je me souviens bien de ce tu décris aujourd’hui. Je ne souhaite à personne.
    <3

  33. coke dit :

    Moi, j’ai eu l’année dernière : « Maman, je vais skier avec mes copains pour noël » et je me suis vue lui dire que, quand même, noël quoi. Il n’a pas trouvé ça crédible. Ca m’apprendra à la jouer maman rebelle.

  34. Patricia dit :

    Nous passons Noël en famille dans un chalet de montagne, tous les parents auront leurs enfants (6 couples, 10 enfants, 3 générations), et je mesure la chance que nous avons, tous, d’être ensemble, comme chaque année. C’est précieux.

  35. Valérie de Metz dit :

    Je commente très rarement, pour ne pas dire jamais. Et généralement quand je viens ici c’est pour rigoler. Mais ce matin j’ai les yeux qui piquent. Fort. Enjoy your Christmas

  36. Luna dit :

    <3 <3 Emotion et tristesse.

  37. Tan dit :

    C’est doux et c’est amer à la fois…

  38. nathalie dit :

    courage Violette… les larmes aux yeux en te lisant…

  39. Muriel dit :

    Comme je te comprends… On a finalement trouvé un arrangement, quand c’est l’année de l’un, l’autre a notre ado pour le réveillon. Ca évite de reproduire le Noël atroce d’il y a 8 ans (surtout quand tu as des neveux et nièces…).
    Profite bien de ta soirée !
    Des bises

  40. Edith dit :

    Allons bon… Tu sais Violette, je n’ai pas d’enfant, car je ne peux pas en avoir sans l’aide de la science et de toute façon, je n’ai absolument pas envie de vivre avec un mec, j’aime le chacun chez soi (on se reçoit l’un chez l’autre, c’est plus fun, juste quand on a vraiment envie, tout ça, tout ça), alors pour un enfant, comme tu le dis à demi-mots c’est difficile d’avoir deux maisons (même si ça peut être fun aussi).
    Et puis, d’autres choses, plus graves (car oui il y a des choses plus graves que de ne pas avoir d’enfant) font que de toute façon, je déteste par dessus tout les fêtes de fin d’année.
    Contrairement à ce qui a été écrit, je trouve que tout cela ressemble plus à une obligation qu’à un plaisir, et les obligations c’est moche.
    Tout comme le passage à l’année suivante et les gens qui s’obligent à être « entourés ».
    Moi j’aime être toute seule le 31/12, je me bichonne comme jamais et je suis bien.
    Mais pour en revenir à tes mots, je comprends malgré tout que ce soit triste lorsqu’on n’a pas sa descendance avec soi à Noël, parce que Noël pour moi aussi c’est un truc pour les enfants avant toutes choses.
    La bise.
    PS (private joke) peut-être que je n’ai pas de ride parce que je n’ai pas d’enfant…

  41. Valérie dit :

    Je viens te lire tous les jours pour cette futilité drôle et déjantée que tu sais si bien exprimer et parfois paf ! tu nous cueilles comme ça avec un beau texte qui pique les yeux. Fais des réserves de bonheur cette année pour les ressortir l’année prochaine quand ça sera un Noël « sans ».

  42. De mon temps, on n’avait qu’une orange et un chocolat, mais on avait nos deux parents, même si papa battait maman, même si maman trompait papa, ce matin là, tout le monde faisait semblant.
    Je ne sais pas ce qui est mieux, faudrait que je demande à mes petits enfants – quand ils auront sorti la tête des emballages.

  43. violette dit :

    Merci à toutes pour vos commentaires, vous êtes vraiment chouettes <3

  44. Anna Chiara dit :

    Merci Violette, c’est un très joli billet ! J’ai la chance d’avoir mes enfants et leur père à temps plein et rien que ça, ça mériterait qu’on le célèbre ! Mais perso je suis plutôt natalophobe : Noël me colle une nostalgie du temps qui passe, de ceux qui ne sont plus autour de la table et qui ne reviendront jamais, etc. Mais cette année je ne sais pas exactement pourquoi j’arrive mieux à ne pas « subir » Noël et à me l’approprier pour en faire « notre » fête. Profite de ces moments avec ta belle fleur !

    Quand on a une famille dysfonctionnelle et pas du tout Ricoré, c’est clair que Noël ce n’est pas la meilleure période de l’année ! Vivement la galette !…
    PS : Moi le poupon avec un ZIZI et qui fait pipi, je l’ai eu ;) et ce n’était pas du tout de l’arnaque :D

  45. bene dit :

    Violette,
    Je t’aime toujours.

  46. Je suis passée de peu cette année à un Noël « presque sans », mon couple ayant beaucoup valsé ces derniers mois. Et au-delà de perdre l’être aimé, ce qui me faisait le plus mal était d’envisager les moments sans mon fils …

    Finalement, la vie m’offre du répit semble t’il mais cette boule est toujours là, au creux du ventre.

    Je te souhaite de bien profiter de tes fêtes avec Cyclamen !

  47. Lily B. dit :

    Et les « Noël sans » côté enfants sont aussi douloureux, foi d’enfant de divorcés!
    Je ne me suis jamais plus autant amusée lors des fêtes de fin d’année depuis le divorce de mes parents, culpabilisant toujours car celui avec lequel je ne suis pas est seul alors que je mange mon foie gras et mes chocolats.

    Bonnes fêtes à toi et à ta fleur :)

  48. delphine dit :

    Moi qui ne commente presque jamais là j’ai envie de te dire que tu vois c’est pour ça que j’aime autant ton blog parce que entre les bêtises que tu peux écrire (et qui me font bien pouffer derrière mon écran), les liens commerciaux ou la vie épique de Nounouille tu arrives à balancer un texte d’une sensibilité et d’une justesse qui me fout les larmes aux yeux.
    Joyeux Noël avec ta fille Violette

  49. laure dit :

    Je ne publie jamais mais vous suis depuis longtemps…

    L’année prochaine sera ma première année « sans » et j’ai deja une boule dans la gorge….

    Profitez bien de votre Noël « avec » !

  50. Denisbdy dit :

    Même si c’est pas toujours rose avec mon ex femme on partage depuis toujours sans histoire, car ça doit être insupportable de passer un Noël sans ma fille.Il y en a un qui l’a le 24 au soir et l’autre le 25 à midi et on change tous les ans.
    Ca se passe très bien.

  51. Lilouise dit :

    Ecoute, profites-en pour sortir, penser à toi, faire des cochonneries partout dans la maison avec ton amoureux, fumer des clopes au lit, boire de la vodka tonic à pas d’heure, manger n’importe quoi n’importe quand, d’ac ?
    Et tiens, tu as écouté les Paradis Perdus repris par Christine & The Queens ? Une tuerie !
    Bises et bon Noël, pour ma part j’envoie mes enfants chez leurs pères respectifs et direction Bahia avec mon amoureux ;-)

  52. chocoladdict dit :

    magnifique texte qui me donne autant envie de chialer que les paradis perdus de Christophe …

  53. samot34 dit :

    Bonjour

    Je suis une lectrice assidue de ton blog que j’adore… Ce billet m’a émue et donné envie de réagir. Cette année pour moi non plus Noël n’aura pas la même saveur car ce sera le premier sans ma maman qui nous a quittés il y a peu. Malgré tout on a décidé avec ma sœur qu’on profiterait de ce rare moment en famille.

    Passe un bon réveillon avec la jolie Cyclamen ;-).

  54. Déborah dit :

    Je suis dans l’année pourrie, la première après trois années à esquiver.
    J’ai envie de me réveiller en Janvier.
    Je fais semblant d’être enjouée pour mes princesses mais je n’ai jamais autant pleuré en Décembre. Cet article me fait pleurer encore une fois…
    C’est vrai que ça devrait être interdit les Noëls comme ça.

  55. wilfing machine dit :

    Moi j’ai réglé le problème, j’ai pas eu d’enfant…
    Mais plus sérieusement (façon de parler), je suis contente pour toi que ce soit une année avec. Et pour la peine : https://www.youtube.com/watch?v=VOAtCOsNuVM

  56. Valérie dit :

    Chère Violette,( tu me chatouilles la glande lacrimale alors j’estime que l’on est amies virtuelles), Joyeux Noël en famille. Moi j’attends avec impatience mon Grand (18 ans) qui doit arriver le 22 décembre. On ne devrait jamais être séparé de ses enfants…

  57. Vanessa dit :

    Doux Noël chère Violette, Doux Noël avec ta jolie Cyclamen qui te ressemble de plus en plus…
    La vie est chienne souvent, le père Noël devient souvent une ordure, il faut souvent faire semblant pendant les fêtes qui sont synonymes de joies mais non pas que … malheureusement…
    Profite de ton année, profite de cette année ! <3 <3

  58. olivia dit :

    Profite bien de ton Noël « avec »… et merci pour ce joli billet émouvant qui parle à beaucoup. Moi aussi Noel « sans » pour d’autres raisons, un Noel sur 2 avec nous pour ma fille qui s’est mariée et le passe cette année dans sa belle famille, j’ai le coeur serré à l’avance et les boules …. et il faut faire bonne figure pour ne pas gacher leur joie c’est la meilleure attitude…En tant qu’enfant de divorcés mes meilleurs Noel étaient avec mes grands parents, c’était joyeux, car effectivement je ne supportais pas de passer Noel sans l’un ou l’autre parent. Joyeux Noel à toutes et tous.

  59. Cécile dit :

    Voilà bien un message qui parle à beaucoup de monde et qui fait des noeuds dans la gorge… Moi aussi, un Noël sur deux avec ma fillotte, un Noël sur deux le coeur serré. Et aujourd’hui qu’elle a 18 ans, c’est elle qui a fait le choix de venir avec moi contrairement au calendrier prévu, pour être en famille avec mes parents, son oncle et ses cousins-cousines. Et ça me fait chaud au coeur de savoir que nous serons tous ensemble… Joyeux Noël à toutes et tous, petits et grands !! Quoi qu’on en dise, en effet, le plus important, c’est l’esprit de Noël et la qualité du temps que l’on passe avec les siens, que ce soit le 24, le 25 ou le 29 décembre :-)

  60. Amélie dit :

    Je suis la belle mère d’un petit garçon de 7 ans qui n’est là qu’une semaine sur deux lui aussi, et qui avoir bientôt un petit frère / une petite sœur qui sera là tout le temps (enfin bon, j’espère). Je me demande souvent s’il en souffre ou s’il fait bonne figure pour nous. Heureusement, ses parents s’entendent bien alors on fait Noël tous ensemble. L’ex femme, le papa, moi, les grands parents. Pour une soirée, on ne forme qu’une seule et même famille. J’ai conscience que c’est précieux (et bizarre pour certain). Et surtout, aujourd’hui je pense à mes amis qui viennent de perdre leur 1er enfant de 5 mois, et qui vivront un Noël sans alors que cela aurait dû être leur premier Noël avec… je plombe l’ambiance, je m’en vais ! Bisous

  61. Elise dit :

    Ton texte m’a émue.
    Pour moi, c’est la 2ème année où Noël sera « sans, pas sans enfant, mais sans Maman et à même à 27 ans ça fait mal. L’esprit de Noël, la joie des retrouvailles et des repas en famille ne me disent plus rien car il y manque quelqu’un, et ses plats et ses petites traditions auxquelles elle nous avait habitué.
    Peut-être que ça reviendra lorsque j’aurai une famille à moi, mais je dois dire que j’ai hâte que cette période s’achève car elle est vraiment douloureuse.

    Passe de bonnes fêtes avec ta Cyclamen :)
    Des bises.

    • samot34 dit :

      Elise je me permets de te répondre car ton message me touche profondément. Pour moi ce sera le premier Noel sans ma maman. Sa désorganisation totale, son angoisse grandissante à mesure que la soirée approchait (on est 5 plus les conjoints, les enfants, voire les conjoints des plus grands enfants… ça fait du monde et du taff), mais surtout son bonheur de voir toute sa tribu heureuse, réunie et repue vont me manquer… Je ne sais pas si tu as des frères et sœurs mais je pense que ça peut aussi un chouette moment à passer avec eux presque comme avant. Une grosse pensée à toi.

    • Edith dit :

      Tout pareil.
      Cela fera 5 ans le 2 janvier qu’elle n’est plus là.
      Et le manque lui est toujours là, mais la tristesse s’atténue malgré tout.
      Elle n’était pas du genre à faire la cuisine, mais du genre à se faire bichonner ;)
      Et moi qui ne peut pas en avoir & n’ai pas d’enfant, et bien cela fait 5 ans que je n’ai plus personne à bichonner… Pô marrant…

  62. sophiefromthetrain dit :

    <3 très beaucoup

  63. cash cash dit :

    Et voilà, c’est malin, j’inonde mon clavier de larmes à cause de toi et de toutes tes merveilleuses lectrices (et de ton merveilleux lecteur) qui me rappellent que, dans la semaine la plus consumériste de l’année, il y a surtout des coeurs qui aiment (j’ai revu « Love actually » hier soir, ça m’a rendue guimauve).
    Personnellement, et malgré quelques épiques séances de catch, je suis toujours avec le père de mes enfants. Mais depuis la rentrée j’ai découvert le syndrome du nid vide, puisque mon grand de 18 ans (faisant fi de mes menaces et tentatives de chantage) fait ses études à Paris. Autant te dire qu’il est attendu ici comme le messie ;)
    Affectueuses pensées à tous et toutes <3

  64. Caro. dit :

    C’est un brise cœur pour les enfants du 50/50 aussi.. mais ca reste ma période preferé, que se soit sans papa ou sans maman :)
    Profites bien des fêtes !! :)

  65. balearic dit :

    Encore un bien beau billet…connais-tu cette version des « paradis perdus » ?
    https://www.youtube.com/watch?v=w4YGwMdfEyI
    bonnes fêtes!

  66. Ckan dit :

    C’est pareil pour les grand-parents quand « on est séparé » comme dit Emile 5 ans! Cette année c’est du bon côté, le nôtre, mais cette semaine sur deux me fout les boules pour lui qui cependant ne souffre pas puisque dit-il, les parents ne dont pas tristes !

  67. muriel dit :

    Violette, le premier noel sans, Il avait 3 ans, il en a 10 et c’est
    toujours difficile. Mais c’est le prix a payer pour une vie plus heureuse les 364 jours restant non ?

  68. caro dit :

    Bonsoir!
    J’ai été dans ce casen tant qu’enfant, 500kms d’écart entre maman et papa pppppffffff, pas toujours drôle
    Et là j’ai découvert LA chanson « les mondes modernes » de Calogero sur son dernier album, magnifique, et si vraies ses paroles :) Je te le conseille…
    Bizes

  69. Nat dit :

    Courage cocotte ! Sors tes talons à paillettes Offre toi une coupette de champagne en plus à Noël et vivement le 31 !
    Merci pour ton blog trop canon

  70. Caroline dit :

    J ose jamais dire à personne que noel ca me fout le bourdon…. Que mes enfants sont grands et que du coup la magie de noel reglé en 2 cheques et belle et bien partie en fumee……

    Je voulais creer une appli pour promener les enfants des autres, pour aller voir la reine des neiges et faire du patin à glace avec les enfants des parents debordes… Ou juste se promener le dimanche sur une trottinette ….

    Parce noel avec des grands c est deprimant.. :/

    Et puis de toutes facon le calendrier de l avent il est bouffe en 3 soirs donc bon….,

    JOYEUX NOEL!!! Et ca me rassure de savoir que je ne suis pas une sorte de rabat ta joie qui a du mal a jouer les lutins hysteriques a faire des sables de noel ( en plus j aime pas la cannelle et puis mon mec n a meme pas branche le four depuis 2 mois qu on a emmenagé…) et confectionner des TRUCS festifs de mes petits doigts en ecoutant des chants de noel qui donne envie de se pendre par les pieds!!!

    :-)))))

  71. Ces rendez-vous de l’année, comme les anniversaires, les jour de l’an où l’on doit faire -parfois- semblant. Le bonheur n’est pas dans un calendrier de l’avent.

  72. Marie (une autre) dit :

    Coucou Violette; perso je suis fille unique, mes parents sont morts il y a dix ans et mon conjoint n’a plus que sa mère et un frère. Heureusement j’ai 2 hobbits fraîchement pondus, l’un de 3 ans et demi et l’une de 3 mois. Et avant eux, Noël était la période de l’année que je détestais le plus (en + c’était l’anniv de ma mère le 24…). Bref, tout ça pour dire que ton billet nous touche, nous les naufragés de Noël, et apparemment on est plein. Alors pour la peine, je me plonge avec délectation dans les achats de jouets, et j’en ai rien à foutre de la bonne éducation. Oui le pied du sapin sera noyé sous les paquets et il faudra une cargaison de chaussettes taille 58 pour contenir tout ça, parce que fuck, j’ai envie de voir la tête de mes enfants (surtout le premier pour l’instant) quand il va découvrir tout ses cadeaux. Et je me fais un devoir de remplir la hotte de ses papy et mamy disparus… Alors je te souhaite de supers moments avec Cyclamen et vive les cadeaux girly ! (une wishlist pré-ado sur SBEP en perspective ?)

    • Edith dit :

      C’est joli « les naufragés de Noël ».
      Et avec un petit bout de 3 ans et demi, tu vas voir c’est magique.
      J’ai vu cela 4 fois avec mes neveux et nièces.

  73. Madame H dit :

    Pour moi aussi, ce sera une année sans … Sans les 2 siens et sans les 2 miens …
    Pas eu le courage de faire le sapin …

  74. Blanche neige dit :

    Premier Noël sans mes filles cette année. Je suis déjà triste alors qu’elles ne sont pas encore parties. J’ai même pas fait de sapin cette année, trop dur.

  75. Charisma dit :

    Hello Violette,

    Ce billet fait sortir de l’ombre les fidèles discrètes on dirait….. Premier Noël séparés pour moi, fiston de 2 ans et demi le 24 avec Daddy et 25 avec moi, donc c’est toujours mieux qu’une semaine sur deux, mais Dieu que c’est dur de trouver la joie de Noël dans son âme quand on reçoit la convocation pour le divorce 9 jours avant Noël….
    Même si je suis une indécrottable optimiste et une dingue de Noël, anglosaxon education oblige, c’est dans ces moments-là que je comprends les gens qui ne prennent pas de risques dans la vie. Qui ne vit rien ne souffre de rien.

    Allez, je vais mettre un CD de Noyel et vous souhaiter à toutes et tout particulièrement à Violette et sa Cyclamen un joyeux Noël plein d’amour…

  76. Val dit :

    Ben j’arrive après la bataille mais j’ai lu et direct j’ai versé ma petite larme.
    Tu sais si bien trouver les mots qui vont droit au cœur…
    Merci pour cette émotion, c’est si important d’être (encore) ému…
    Je suis contente que cette année soit la bonne pour toi… surtout profites en à fond et grignotes en chaque miette…
    Cœur cœur cœur
    xoxo
    (toussa toussa)

  77. Annesofi dit :

    Rhhhoooo…. c’est la 1e fois que je lis un billet de toi aussi triste….
    Il m’a bcp touché.
    Je te souhaite de très jolies fêtes de fin d’année en famille <3

  78. béné dit :

    Premier Noël « sans » cette année … ça me parle bien, ton histoire.

  79. Amelie dit :

    Dur. Vraiment dur. Je n’ai pas encore d’enfant, mais j’espère que le jeu familial ne me tombera pas dessus un jour. On ne peut jurer de rien, et ainsi va la vie. Mais ton texte vraiment touchant, reflète bien ta tristesse, même si cette année « tu es légère ». Passes de bonnes fêtes, et profite de tes enfants !

  80. helene dit :

    Au pire, l’an prochain on fête tous Noël ensemble :) haha ! Merci à toi de tout ce que tu nous confies, parfois j’ai l’impression qu’on fait partie de la même famille ! D’excellentes fêtes de fin d’année, et n’oubliez pas la tequila l’an prochain ;) bises

  81. stefrometz dit :

    Tu es vraiment la seule blogueuse à pouvoir ma faire rire (souvent) et pleurer (parfois)… Tes textes sont toujours justes et pudiques et que d’émotion(s)! Pour tout ça merci et joyeuses et douces fêtes à toi et aux tiens (moi je fais partie des chanceuses à avoir mon fils et son papa auprès de moi à chaque Noël)

  82. Elsa dit :

    Pendant des années, à Noël il n’y a pas eu d’enfants à Noël. Son goût était amer. Et tous les autres jours aussi. La galette des rois sans rois, Pâques sans lapin, fête de la musique sans musique, rentrée des classes sans classe. Et puis la cigogne a enfin trouvé mon adresse et m’a déposé un petit gars tout caramel sous le sapin. Depuis, c’est Noël tous les jours.

  83. maud dit :

    Enfant de divorcés, et maman d’enfants de parents séparés …. Mon père nous prenait jamais, ni pour Noël, ni pour le jour de l’an, ni même une journée…. Il avait bien assez avec les enfants de sa nouvelle compagne……….
    MEs enfants 2/3 ne voient pas leur papa, donc ils sont avec moi, mais ça c’est depuis toujours alors je ne pense pas qu’il y a un manque car ils n’ont jamais connu ça…… Enfin je pense, c’est ce qu’ils disent… Par contre le seul qui part voir son papa, chaque année soit pour le jour de l’an, soit pour Noël il y a un bout de moi qui manque…. Dur dur….
    Profites!!!!! bisous

  84. Pour nous, cela a été de nombreuses années Noël sans… Je refusais de passer devant les vitrines illuminées, les catalogues de jouets me faisaient sangloter et les médecins me disaient « n’y pensez pas Madame ! » facile à dire hein et puis un jour il y a eu le 1er Noël à 3. Je n’étais pas une jeune Maman mais Noël avait enfin retrouvé sa magie ! Maintenant j’ai une grande ado de 16 ans qui me fait ch..r, mais ch..r, pique mon maquillage et pille mon dressing et même si Noël n’est plus aussi magique que quand elle avait 4 ans, au moins on est ensemble malgré les bouderies et les claquements de porte ! Merci pour ce superbe article qui en aura fait pleurer plus d’une. J’ai eu la chance de te rencontrer à un vide-dressing que tu avais organisé avec Walinette et Deedee l’hiver dernier, ta petite fille était là également, mais c’est stupide, je n’ai pas osé te parler, c’est plus facile derrière un écran hein !

    • violette dit :

      Oui c’est couillon, tu aurais dû venir me voir et on aurait discuté dans la vraie vie (la meilleure). Bises !

  85. Midlifegirl dit :

    J’avoue que j’ai adoré Noël avec mes 3 enfants, la famille, le père Noël qui passe (quand Tonton ou papa prend une douche, ‘tain à chaque fois, c pas de chance!)
    Et maintenant je n’aime plus mais je fais semblant. On fait tous semblant. Pcq leur papa n’est plus là, mon chéri ne m’amène plus mon café le lendemain matin quand on est en overdose de de bouffe et d’alcool. On ne passe plus vraiment de bonnes fêtes, on passe les fêtes, c’est tout mais on sait quelle chance on a eue d’avoir tant de beaux noël tous ensemble!

    J’ai envie de dire « vivement que j’ai des petits enfants » pour retrouver une certaine magie, mais le premier qui me fait un petit-enfant je l’explose (comme tu dis) pcq j’ai trop 32 ans et que c’est pas crédible!

  86. Lise dit :

    Mon fils va bientôt avoir trois ans, nous sommes séparés depuis bientot un an avec son père. C’est mon premier noël sans cette année. Je commence juste à comprendre et accepter qu’en fait, non, je ne me ferai jamais à son absence et à ces jours sans. Je vais supporter c’est tout. Je vais rater la moitié de sa vie et cette pensée m’est juste insupportable. D’une maman triste à une autre, je penserai à toi ce mercredi soir rouge et or…

  87. Anna dit :

    Moi, comme mon père s’en battait pas mal de regarder les boules rouges avec moi, ce sont mes grands-parents paternels qui prenaient « le relai » une année sur deux. J’adore mes grands-parents (Mamie, si tu me regardes…), mais je me souviens du nombre de fois où j’ai pleuré en cachette le soir du réveillon, tout simplement parce que je n’étais pas auprès de ma mère. Y’avait de l’amour, ça oui ; de la bouffe, tu penses bien ; des cadeaux partout, c’est vrai (j’étais très sage) ; et puis mes cousines adorées aussi. Mais rien à faire, c’était très dur pour moi de passer Noël loin de ma mère.
    Aujourd’hui, je me partage entre ma famille et la famille de mon mec une année sur deux. Tu me diras que j’ai l’habitude du coup, mais même à 32 ans, c’est insupportable de ne pas être auprès des siens un soir comme celui-là.
    Cette année, c’est « au tour » de mes parents. Ça m’emmerde cette histoire de réveillon à un point que tu ne peux même pas imaginer. Et pourtant, je me souviens m’être enfermée dans les chiottes de la tante de mon mec l’année dernière avant de passer à table. Pour pleurer un peu tranquillement sans que personne ne me voit. Parce que bordel, passer un Noël loin de sa maman, ça n’a clairement pas la même saveur.
    Alors tu me diras que je n’ai « pas » de père et que du coup, je ne sais pas vraiment si on kiffe quand même Noël quand on le passe du côté paternel (sans doute que si quand le papa est gentil). Mais je suis sure que cet état que tu décris si joliment, Cyclamen doit aussi le ressentir une année sur deux.
    Ok, ça remonte pas le moral ce que je raconte, mais pour ça, je crois, tu as le foie gras de ta maman :)

  88. galliane dit :

    Mais qu’il est beau, ce billet, purée. Je t’envoie un like aussi grand que ton chagrin les années sans.

  89. J'aime les petits pois dit :

    Bonjour Violette,

    Je n’ai pas d’enfant et je ne suis pas fille de parents divorcés. Pourtant ton texte fait mes poils se hérisser à chaque fois que je le lis. Je sais ça n’a pas de sens (mais la vie en a-t-elle Brian?): c’est un billet qui date de 2014, on est à deux doigts d’être en mars donc loin de la fucking magie de Noël mais que veux tu, ce texte je l’aime et j’y reviens souvent.

    Aujourd’hui tu as lancé ton #askviolette. Moi j’ai décidé d’instaurer un #answerviolette. Je ne commente jamais tes articles parce que je ne vois pas bien ce que je pourrais te dire de constructif (mais la vie est-elle constructive Brian). Si je dois commenter un seul article c’est celui là.

    Violette, merci! Merci pour tout : pour la futilité, le rire, la moderie (même si c’est pas trop mon truc) et les réflexions.

    On ne se connait pas mais je t’embrasse fort.
    Peut-être qu’un jour je laisserai un deuxième commentaire. Qui sait, tout peut arriver désormais.

    Hélène

    • violette dit :

      Merci Hélène, ton commentaire sous cet article en particulier vaut tous les commentaires du monde. Je t’embrasse fort aussi.

  90. J'aime les petits pois dit :

    Et en plus tu as la délicatesse et la gentillesse de me répondre…

    Je suis joie.
    Je suis bonheur.
    Je suis Kayne.
    http://www.reactiongifs.com/r/kws1.gif

    Merci!

    Hélène

Laisser un commentaire

Combien font ? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.