Les deux ronds

    

Euh. Putain. J’ai retrouvé cette photo en campanule, où je suis donc pour le week-end (avec mon faux mouton aux pieds, tu sais). J’ai demandé à ma mère « Mais, ça se faisait à l’époque de laisser sortir ses gamins avec une attitude un peu grassouillette sur les côtés ? »
« Si tu crois que j’avais le temps de lisser tes pulls sous tes salopettes, ma pauvre. T’étais (déjà) tellement chiante.« , elle a répondu, l’air détaché.

J’ai repris deux rochers Suchard.

Catégories PORTNAWAK

32 commentaires

  1. splint' dit :

    C’est une jolie photo, juste au moment où je revois la scène du « nostalgia carousel » dans Mad Men.
    Yeah buzzkill.

  2. Madame Parle dit :

    les deux ronds équilibrent les débordements de pull je trouve tactique!!

  3. Stéphanie dit :

    La vraie question est de savoir :  » avais-tu la coupe à la Stone ? « . Personne ne le dit mais cela a été un véritable traumatisme pour toute une génération

  4. Top classe. Ca c’ets du dossier :D

  5. Cette époque (je dis pas laquelle pour protéger notre âge) était magique quand même niveau fringues et encore on n’a pas les couleurs ;-)

  6. Paulinette dit :

    L’arnaque. Tes pieds, ils ont même pas la position requise pour passer ton permis blogueuse.
    Ah ouais, c’est vrai. A l’époque, t’étais une blogueuse vintage qui collait pas des photos d’elle ou de son brunch dominical à base de rochers Suchard dans son journal intime.
    Le bon (vieux) temps…

  7. Mercotte dit :

    et pis t’as pas les 2 mêmes chaussures c’est normal ?

  8. babelkot dit :

    Ta mère est une sainte..

  9. Violette dit :

    Mercotte, attends mais t’as raison !!! Mais une vraie romano j’étais, non ?

  10. Valérie dit :

    Mais où vous avez vu que c’est pas les mêmes chaussures?? C’est juste l’éclairage très romantico-foirico-halesque qui donne cette impression.

  11. oh sympa !!
    et oui, j’adore tes plis de bébé sharpei !!!

  12. frederique-etc dit :

    je savais pas qu’on avait la même mère … ça cogne quand même !

  13. whatdialike dit :

    on se disait exactement la même chose hier avec une copine!

  14. Camille dit :

    Ta salopette elle serait pas genre dans un peu un tissu éponge, comme mon nouveau bermuda qui déchire sa race?

  15. minisushi dit :

    mais les deux ronds, ça fait penser au logo de colette, la boutique chébran.

  16. une fille dit :

    les mamans ont toujours des paroles réconfortantes ;-)

  17. Manou dit :

    Moi aussi j’avais des bourrelets petite !
    (ah non, pardon, moi je les ai gardé, uh uh)

  18. alexandra dit :

    et personne ne demande à qui sont les papattes à côté?
    Tu vivais déja avec Mireille?

  19. Coco dit :

    Pourquoi on l’a pas en couleur cette photo des 2 ronds ? dans les 70’s, tout était en couleur… surtour criardes… surtout jaune, orange, marron…

    Alors ? quel couleur le pull à bourrelets-intégrés ? quel couleur les deux points très punky brewsteriens sur la combi ? quel race le toutou dont on aperçoit le train av

  20. Coco dit :

    (suite) … (le train) avant ? (attention, si tu dis « Golden », Paulinette va devenir hystérique)

  21. Paulinette dit :

    Ouais, comme dit Coco (coucou Coco!) si c’est du Golden, gaffe, mon Cambronne est un peu le roi. Mais si c’est une femelle, on pourrait les faire se rencontrer (le mien est un vrai tombeur de chiennes). Genre deux chiens de blogueurs qui nous feraient des chiots de blogueurs.

    Par contre, si c’est pas des pattes Golden qu’on voit, même pas en rêve l’accouplement 2.0.

  22. Coco dit :

    Coucou Petit Lu… T’oublies un truc ma Paulinette… Attention, ça va faire mal… le chien de la photo aux pants aux 2 ronds… ben, il est sûrement mort depuis belle lurette… euh, pardon, je veux dire, il est parti depuis belle lurette vivre dans une ferme à la campanule avec ses autres amis bestiaux, où il coule des jours heureux (ouf).

  23. solenne dit :

    ça sent le pull qui gratte…

  24. lord de Winter dit :

    Je trouve quand même que ta salopette cool upgrade l’ensemble, donc ça va. Mais du coup, j’ai une question : tu chantais dans les Puppies?
    Bisous, passe un bon week-end en campanule

  25. Paulinette dit :

    To Pink City : si, j’y ai pensé… Mais sait-on jamais… J’veux dire, Violette peut pas être SI vieille. …

    PS : désolée Violette, ton post est pas un forum pour un échange Nantes-Toulouse, mais tu vois bien qu’il y a des questionnements vitaux qui peuvent pas mourir ici, sans réponse. Et puis, depuis que Coco est morte virtuellement, semblerait que tu sois le seul lien qui puisse nous unir. Tout ça grâce à tes ronds. T’es bonne.

  26. Les deux points, LE détail qui tue !

  27. shalima dit :

    En plus chuis sûre qu’elle piquait à mort, ta salopette. T’as vraiment pas eu une enfance facile, je trouve !

  28. pinassotte dit :

    hihihi j’ai eu la même dégaine dans une salopette à la coluche rayée bleu et blanche :) bizz

  29. Laurette dit :

    C’est dur de s »entendre dire çà par sa géntitrice !!!! En même temps, dans la vie rien n’est jamais hasard tu devais déjà chipotter pour mettre ce haut là avec cette salopette, ces chaussures pour respecter le tombé de la salopette, cette veste à épaulettes… chiante un jour, chiante toujours. Mais c’est grace à cette entêtement de tête claques qu’on devient une femme d’influence, voire une femme d’honneur Corinne !

  30. coke dit :

    La question est de savoir si on sera aussi cash que ça quand on sera vieilles. Peut-être que ça nous amusera aussi de dire tout ce qu’on pense au moment où on le pense.

  31. léontine dit :

    Merci ! ça me fout de bonne pour la soirée, cette photo !

  32. Laure dit :

    Ah oui, mais le petit pull en tricot, c’était plutôt down daté années 60.
    Si en plus, c’est du tricoté maison, je frémis…
    La trendy attitude, c’était le sous-pull en acrylique, et avec çà, pas de grassouillattittude, même pas du poignet, c’était manches longues et çà collait électriquement au corps.

Laisser un commentaire

Combien font ? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.