Le Jean-Jacques Goldman (130)

    

✔ Salut les jeunes. On commence ce JJG avec un sujet dédié aux 102 ans qui zonent sur ce blog : la tisane ! (<= huhu)
Chic des plantes ! c’est l’histoire de Corinne et Laura qui décident, en 2015, de bousculer les codes de l’infusion avec une star et une seule, la plante. Leur mission : donner l’envie et les moyens à tous de remettre les plantes infusées au cœur de ses gestes bien-être quotidiens.

Toutes les plantes sont garanties sans arôme ajouté, issues de l’Agriculture Biologique, acheminées puis séchées, mélangées, ensachées et stockées en France… et présentés dans des sachets super jolis ! De quoi donner rudement envie, le soir, de devenir une mamie !

✰✰✰

✔ Histoire de rebondir en drôlerie et autodérision sur mon article de l’autre jour, un dessin de l’illustratrice Corentine qui résume assez bien les situations de « non lâcher prise »… et pas seulement la nuit.

✰✰✰

✔ La plus chouette paire de baskets de l’automne, c’est Modetrotter qui l’a imaginée en collaboration avec Veja. Elle s’appelle First Lady et est vendue 140€ avec 2 paires de lacets, bordeaux ou rose.

✰✰✰

✔ Le teaser du dernier album d’Etienne Daho, Blitz, que ce dernier a posté sur sa page Facebook me donne plus que super envie de l’écouter.

Il faudra attendre le 17 novembre prochain (<=la vie est une pute) et, pour patienter, on peut aussi admirer la pochette de l’album clairement inspirée de Marlon Brando dans L’Equipée sauvage.


 

✰✰✰

Balzac Paris et L’Occitane signent une collaboration autour d’un bandeau en laine et de la gamme phare au karité.
Pour l’occasion, Balzac a dessiné un bandeau en maille moelleuse, en édition limitée, pour rendre stylée n’importe qu’elle chevelure… et réchauffer nos oreilles.
Moutarde ou Denim, ils seront vendus à partir du 16 octobre (aujourd’hui !) en boutiques ou sur l’Occitane.fr : 20€ ou 10€ dès 40€ d’achat.

✰✰✰

✔ Invitée du « Late Late Show » de James Corden, Julia Roberts a rejoué les plus grands rôles de sa carrière (26 au total !) en 10 minutes avec la complicité de l’animateur. C’est frais, drôle, et puis bon Julia quoi <3

 

✰✰✰

✔ On termine ce JJG pas vraiment dans la gaieté, mais les mots – sobres et justes – de Diastème au sujet de la polémique Cantat/Inrocks m’ont vraiment touchée.

Catégories LE JEAN-JACQUES GOLDMAN

28 commentaires

  1. Nanou dit :

    Ohlala. Bon, d’abord Daho. Je l’aimais bien, j’aime toujours bien sa musique, et puis je l’ai un peu connu et ces jours là il était hyper chiant. C’était sans doute ponctuel, mais vraiment le gars hyper stressé et stressant, pas du tout cool. Mais en tous cas il n’a fait de mal à personne. Je connais(ssais) bien Bertrand Cantat, j’étais au lycée avec lui et puis à Bordeaux, tous les gens de mon âge fans de rock ont plus ou moins frayé avec les Noir Désir. Je connaissais Kristina (sa femme) aussi. Bertrand est un très beau gars, talentueux, charismatique, extrêmement charmant. C’est bien là qu’est le problème. Je lis les mots de Diastème et je suis 100% d’accord avec lui. Bertrand a tué une femme avec ses poings.Aucune excuse. Sauf que je suis obligée d’ajouter (et c’est horrible) qu’il n’a pas eu de chance. Mon père a tabassé ma mère tous les jours pendant les 20 années où j’ai vécu chez mes parents. Gifles, coups de poing dans la gueule, coups de pieds dans le bide, au cul, coquards, cheveux tirés, côtes et coccyx cassé. Portes enfoncées, fringues « de pute » lacérées aux ciseaux… Il a eu de la chance, mon père. Il ne l’a pas tuée. Alors il est toujours là, respecté par beaucoup de monde. C’est un homme charmant, souriant, généreux, honnête, intelligent et cultivé, qui adore ses petits-enfants. Je l’aime (et oui), mais il a détruit une grande partie de ma vie. Je ne peux pas parler pour ma mère, elle est dans le déni, seule la vitrine compte pour elle. Never complain, never explain. Bref. Cantat est un meurtrier,mais pour moi mon père aussi, virtuellement. J’aime sa nouvelle chanson même si oui, le thème est un peu gonflé. Je ne sais pas vraiment quoi penser de tout ça, c’est si compliqué.On vend toujours des costards Hugo boss et c’était le tailleur officiel des Nazis… Quel bordel.

    • HeLN dit :

      Tes mots sont doux Nanou. J’ai lu « Un été avec ma femme » avec beaucoup d’appréhension il y a quelques mois, et en définitive j’ai aimé la pudeur de ce livre, tout comme la voix de Cantat qui me fait toujours un quelquechose de spécial. Oui je sais. Je l’ai vu en concert avec Détroit à Vienne il y a deux ou trois ans, j’ai aimé. J’ai lu avec intérêt l’interview du juge qui lui a accordé sa liberté conditionnelle. Oui Nanou je te rejoins, c’est compliqué…
      Bises Violette.

    • violette dit :

      Oh la la Nanou ;-( (je ne sais pas quoi dire tellement je suis triste pour toi)

    • Babel dit :

      Tu as raison, c’est compliqué. Et tu es bien placée pour le savoir.
      Mais en l’occurrence, il s’agit peut-être moins de Cantat que d’un magazine qui décide de mettre en couv un type qui a massacré à coups de poings sa compagne. Où est la décence journalistique là-dedans?
      Comme toi, j’étais fan de ce mec. Comme toi, je suis personnellement concernée par la violence masculine. Cantat, pour moi, ce n’est plus possible, je n’arrive plus à le voir ni à l’écouter et je n’ai pas de peine pour lui. J’ai de la peine pour elle. Ce n’est que mon ressenti.
      Bon, et gros coeur avec les doigts pour toutes les femmes parce que l’actualité de ce mois d’octobre nous rappelle que ce n’est pas facile tous les jours, hein… Bises les filles!

  2. Soniachocolat dit :

    Oui Cantat a tué une femme. Le mieux qu’il puisse faire c’est rester discret et la presse ne pas le mettre en avant. Écoeurant.

  3. Oh cette paire de baskets!!! Elle est canonnnnn!
    <3
    Xxx
    Belle semaine

    Julie, Petite and So What?

  4. Solexine dit :

    J’ai découvert cet été ce morceau de Daho -qui doit surement figurer sur le nouvel album : https://www.youtube.com/watch?v=-4suDa497bE . Magnifique . Daho se bonifie avec l’âge , ça devient vraiment du premium. J’aime aussi beaucoup l’article de Diastème , d’ailleurs il a pas mal circulé ces jours derniers sur les réseaux.

  5. Je n’ose même pas imaginer la douleur des enfants de Marie Trintignant en passant devant chaque kiosque à journaux – je veux dire, il y a vraiment beaucoup des kiosques à journaux.

    Et puis je repense à ces mots de Jean-Louis Trintignant qui a pensé à partir; lui aussi. A cette humanité qui brille dans ses yeux, à son adieu à la scène avec Vian. Et ce poème de Gaston Miron qu’il dédie à Marie :

    « Par le mince regard qui me reste au fond du froid
    J’affirme ô mon amour que tu existes.
    Tu es mon amour, ma ceinture fléchée d’univers,
    ma danse carrée des quatre coins d’horizon.
    Je bois à la gourde vide du sens de la vie… »

  6. J’avais lu ce billet, je l’ai trouvé si juste moi aussi.
    J’ai lu et entendu beaucoup ces derniers jours, ça, et les histoires de harcèlement, ce matin encore le billet de Sophia Aram, le hashtag #balancetonporc, le billet de Baptiste Beaulieu, ceux de « Crêpe Georgette »… J’ai mal au bide. Je n’ai jamais vécu ni harcèlement ni violence sexuels, du sexisme oui, souvent.
    Je trouve que c’est bien que la parole se libère, mais sera-t-elle entendue ? Par qui ?

    By the way, je n’ai jamais compris pourquoi les tisanes étaient réservées au mémé, alors que le thé, lui, est beaucoup plus distingaï… Que je sache,c’est toujours un peu d’herbe ou de feuilles dans de l’eau chaude non ? ;) #jesuisverveine

  7. Ally dit :

    Heureuse d’apprendre le retour de Daho. Il me manquait. Il vieillit bien, non ?
    Difficile de haïr Cantat…difficile d’admettre ce qu’il a fait.
    Et si on achetait des baskets ?

  8. Magadopte dit :

    Parfait JJG (sauf que j’aime pas Daho). Et j’ai des larmes plein le corps parce que bon. Et je regarderai Julia ce soir, j’oublierai (un peu) les larmes et cette journée longue si longue (je voudrais retourner dans mon lit)(oublier Cantat et tous les autres).
    Bisous Violette.

  9. Suzanne dit :

    Nanou, je suis d’accord avec toi : je ne sais pas qu’en penser (jamais ?)(touche d’humour bien placée). Doit-on continuer à admirer les oeuvres de Gauguin en sachant que les filles avec qui il couchait dans le Pacifique avaient plutôt 13 ans que 17 (et qu’il s’en vantait) ? Quid de Woody Allen, Roman Polanski, Céline ? Doit-on arrêter d’écouter Faudel parce qu’il a fait la campagne de Sarkozy (Oui, je crois qu’on peut) Peut-on et doit-on différencier l’oeuvre de l’artiste et à partir de quel moment, sur quelle base et quels critères ? Le pédophile, Non, le detourneur de fonds, okayyy spas si grave ? Le coupable reconnu comme tel qui a purgé la peine à laquelle il a été condamné : ça passe, et ceux qui n’ont jamais été ne serait-ce qu’inquietes ou qui continuent à nier ?
    J’ai un sentiment de malaise assez vif, parce que d’un côté ça me gêne qu’on donne la parole à un meurtrier, mais d’un autre côté il a été reconnu coupable (même si sa peine est à les yeux scandaleusement légère) est allé en prison, et en en sortant exerce le boulot qu’il avait avant. Mais pour les raisons données plus haut, ça me gêne parce que je ne sais pas où placer le curseur…

    • Suzanne dit :

      Et après m’être relue, j’ai l’impression de défendre Cantat, ce qui n’est absolument pas le cas. Ni le fait qu’il soit en couverture des Inrocks ou qu’on lui fasse une telle pub.
      Je trouve ça écoeurant.

    • Lavieenrouge dit :

      Quel est le problème avec Faudel ? Il soutient qui il veut. En effet tu as un problème avec ton curseur.

    • violette dit :

      Euh. Je crois que c’était de l’humour.

  10. HELENE dit :

    On dit que juridiquement parlant, Cantat a payé sa dette et qu’il doit donc être considéré comme nous tous. Sauf que non, 3 ans de prison pour avoir tué Marie à coup de poing, ce n’est pas assez. Si il avait pris 20 ou 30 ans (voyez je suis large) il aurait payé, oui, là non ! Donc ouste à dégager de la une des inrocks.

    Sinon question bcp plus rigolotte, j’adore le dessin, c’est tout moi à 2 heures du mat certaines fois !

  11. Julia dit :

    J’ai découvert ton blog il y a une semaine et je ne désire pas y être persona non grata. Mais j’ai eu la discussion autour de Cantat avec mon boss, rien que ça, hier. Avons-nous le droit à l’oubli ? Oui, il a tué une femme mais au yeux de la loi il a payé sa dette. Je parle d’un point de vue purement juridique. Sa vie étant la musique, je ne l’imagine pas rester cloîtrer à vie alors oui, il revient, oui il en parle timidement et ne s’étend pas sur le sujet. Peut-être ne sommes nous pas là pour juger, les juges l’ont déjà fait. En grande fan de ses textes et de sa voix je l’attend et j’irais le voir en concert si je le peux. Le critiquer et lui en vouloir de faire la seule chose qu’il sache faire, chanter, ne fera pas revenir les morts.
    Tentons d’avancer.

    • violette dit :

      Ah mais je te rassure, tu ne seras jamais persona non grata ici parce que tu donnes ton avis !!

  12. Julia dit :

    J’ai commenté avant de voir que ça avait déjà été dit.
    Et sinon les tisanes sont justes magnifiques à regarder et donne envie de les boire !

  13. Lavieenrouge dit :

    Si une artiste (interprête, actrice) avait tué son compagnon à coups de poing, dans un contexte identique, elle n’aurait plus une salle pour se produire et aucun producteur pour mettre son nom sur une affiche (qu’elle couche ou pas avec le producteur). Alors une couv ! Quant à son public, pour tous les types, l’actrice ou l’interprête serait qualifiée de tous les noms même après avoir purgé sa peine. Sinon les baskets, elles sont très waouah !

  14. isa dit :

    Il y a 2 ans, j’étais à un festival et sur la scène le retour de Cantat.. j’étais très mal à l’aise.. je ne pouvais pas applaudir cet homme, et je regardais le public qui l’applaudissait en me sentant mal… on m’a répondu : il a payé sa peine.. il a été jugé.. sûrement vis à vis de la loi.. Mais en tant que femme, je ne peux plus écouter cet homme … IL A TUE UNE FEMME DE SES POINGS…

  15. et de trois dit :

    Merci pour ce JJG !!

    Diastème a des mots très justes. Merci de les faire venir jusqu’ici.
    Ma belle sœur est très bio, très tisane, très bouillon. Merci pour elle, je vais m’empresser de lui prendre un peu de Plantes Chic
    Mon ainée est dingue de basket (c’est une ado quoi…). Merci pour elle, je vais m’empresser de lui… heu en fait non je ne vais pas lui acheter ces First Lady.
    Daho c’était mon adolescence. Merci, je crois que j’ai envie de me replonger dans mon adolescence.

    Bonne journée les filles. Serrons nous les coudes !

  16. coke dit :

    Ce qui brouille la lecture du problème « Cantat », c’est Cantat. Cantat quoi. L’idole de notre jeunesse, le mec pur, intègre, grand, beau, fort. On apprend qu’il tabasse et qu’il tue une femme. Et puis que sa première femme se suicide. Et puis on se dit que ce n’est pas possible d’avoir été bernée comme ça, que si lui peut faire ça, tout le monde peut se déchainer sur une femme dans un moment de jenesaisquoi (stress, jalousie, faiblesse, blablabla). Flippant.

  17. Nath dit :

    Quand je lis tous les commentaires je pense aussi que beaucoup différencie l’homme et son œuvre … par exemple je déteste écouter Michael Jackson que beaucoup de monde idolâtre…

    Juste en passant sur une note légère les Baskets sont sold out Et s’arrêtaient au 41 ce qui est bien dommage

Laisser un commentaire

Combien font ? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.