6 minutes

    

main dans la main

Salut les gars. Je ne sais pas vous, mais moi je ne suis pas fâchée que 2013 soit bientôt derrière nous. Classée, virée, pliée.
J’ai pris le parti de ne pas trop m’étendre ici sur les questions d’ordre privé (je suis lue à l’international, je ne peux plus me le permettre), mais j’ai eu une seconde moitié d’année assez compliquée émotionnellement.
Je ne suis pas sûre que tout ce qui ne nous tue pas nous rende plus fort ; en revanche, je suis persuadée que ça nous fait changer, et parfois en bien.

Ne vous inquiétez pas, je ne me suis pas mise au yoga ni à la réflexologie plantaire, mais j’ai enfin réalisé que la nostalgie du passé et l’angoisse du futur ne faisaient que nous scléroser, mon entourage et moi. Dans ce long apprentissage de la sagesse (j’envisage de devenir moine shaolin), je commence tout juste à apprécier les pics de bonheur. Tiens, comme par exemple ces 6 minutes.

6 minutes, c’est la durée du trajet de la maison à l’école. Je n’avais jamais réalisé, ça m’a sauté aux yeux récemment, ce sont mes 6 minutes préférées avec elle. Ultime révision d’une poésie, chansonnette, ou lecture à l’envers des enseignes croisées sur le chemin (relou), je ne sais jamais à quoi m’attendre une fois le premier pas posé dans la rue. Tout juste réveillée et pleine de cette naïve gaieté qu’elle a chaque matin à l’idée d’enquiller une nouvelle journée, elle a toujours ce sourire entendu quand elle me lâche la main à 30 mètres de l’école (« je sais, je fais ma grande, mais tu comprends hein ! »).

Les 6 minutes s’achèvent sur sa demande du bisou rituel, elle entre, et je la regarde, son cartable trop lourd balançant sur ses épaules, gravir les quelques marches qui la mènent vers l’Éducation Nationale (quand y’a pas grève).

En repartant dans l’autre sens, je regrette que certaines soirées ronchons ne se transforment pas en matins mignons. Le petit scarabée qui s’éveille en moi me rappelle alors qu’il faut profiter du moment présent.
Il est chiant celui-là.

Catégories JE SAIS PAS

102 commentaires

  1. Lza dit :

    Quel joli billet…

  2. Moi, un de mes petits bonheurs presque quotidien depuis 5 ans, c’est de venir te lire. Aujourd’hui encore plus.
    Salut, ce commentaire était sponsorisé par chuppa chups.

  3. Elsouille dit :

    C’est marrant ça me rappelle quelqu’un ;-) j’aime les gens qui savent dire que la vie n’est pas un long fleuve tranquille et s’éloigner un peu de la dictature actuelle pensée positive/ méditation/ yoga

  4. Cédric Champagne dit :

    Tu écris vraiment trop bien ! #fan

  5. odile dit :

    Je t’aime bien, tu sais.

  6. cecile dit :

    oooh mais le joli billet !

  7. lagirafe dit :

    Emotionnant ce billet… et pour ne pas verser sa larmiche, voici ce que Facebook propose comme « similar to SBEP » https://www.facebook.com/www.alphafemale.de, troublant, non ? ;-)

  8. violette dit :

    Merci tous,vous êtes drôlement mignons.

  9. Zéphine dit :

    Premier commentaire sur ce blog que je suis pourtant depuis longtemps…

    « Le petit scarabée qui s’éveille en moi me rappelle alors qu’il faut profiter du moment présent ». Mes yeux ont bien vu ce que tu as écrit. Mais mon cerveau, sans doute conditionné par ce que mon entourage et moi-même vivons en ce moment, à lu « Le petit crabe qui s’éveille en moi me rappelle alors qu’il faut profiter du moment présent »…
    Je suis super émotive en ce moment (et même pas pour des envies de fraises en hiver), et bizarrement mes joues humides à la lecture de ce post (ah tien? j’ai encore pleuré comme une madeleine?)

    • violette dit :

      Me concernant rien de dramatique, mais je te souhaite plein de courage. Moi aussi je suis très émotive (c’est sûrement ce qui me perdra), alors je comprends très bien.

  10. Amy dit :

    Joli, ton billet du jour. Je vais pas encore te souhaiter une belle année 2014, mais espérons quand même qu’elle soit plus apaisée.;)

  11. Chris dit :

    Y en a de l’amour dans ce billet ! C’est beau ! Les miens ont 21 ans (mais sont toujours à la maison) et même s’il y a longtemps que je ne leur tiens plus la main (d’autres s’en chargent – les rats ;-)), le bonheur de discuter avec eux est là et bien là !

  12. Katia dit :

    J’aime ce billet. Très beaucoup beaucoup.

  13. Solexine dit :

    Voilà. C’est pour ça que je continue d’aimer venir ici régulièrement : ce que je préfère chez toi , ce ne sont pas les billets sur les vernis ( bien que j’ai rien contre, hein) , c’est ce grand écart que tu peux faire entre , par exemple la Page à Brian ( la dernière = MIAM LOL) , et le post d’aujourd’hui , tout en restant toi-même. ( Bon dieu , je parle comme NRJ12) . Y’a pas à ch… , tu écris vraiment bien , tu es le Philippe Candeloro de la littérature bloguesque (rapport au grand écart ) . ( je sais que c’est une comparaison qui va te plaire :-). Même le captcha commence à avoir son charme , je suis en passe d’avoir mon bac C grâce à toi.
    A+.

  14. Niña dit :

    J’avais envie d’écrire des choses intelligentes et drôles, mais faut croire que tout le monde n’a pas ton talent… Donc je me contenterai de faire des cœurs avec les mains. Joyeux Noël !

  15. Luna dit :

    Merci pour ce billet. Tu es une fille formidable même si je ne te connais pas.
    Allez pour la peine je me permets de t’embrasser . et là je me rends compte que je ne sais même pas faire un cœur avec mon clavier. La honte :)

  16. HappyLilly dit :

    J’ai toujours trouvé que cette expression moitié con. Cette espèce d’obligation d’être fort et gagnant… Je n’aime pas cette façon cachée de dire « marche ou crève ».
    Quant à magnifier les petits instants magiques du quotidien, tu as 100 fois raison de le faire: ils deviendront de précieux souvenirs. Prendre le temps.
    Elle est mignonne ta (presque) grande à prendre soin de sa maman (« mais tu comprends hein »).
    Moine shaolin, why not hein, mais honnêtement, le crâne rasé…

  17. Mentalo dit :

    C’est tellement joli cette faculté qu’on les enfants d’effacer l’ardoise de la journée d’avant sur les plumes de l’oreiller et de recommencer chaque matin avec la même insouciance. Je dois l’avoir perdue avec mes clés, tiens.
    <3

  18. deedee dit :

    Il faut tu lises « Le pouvoir du moment présent » de Eckhart Tolle. (j’en suis là, oui !)

  19. MarieMarie dit :

    juste beau…
    1er commentaire depuis qq années de lecture mais là, impossible de rester silencieuse… merci pour tes billets…

  20. laure dit :

    C’est mes 5 minutes préférées à moi aussi. 5, parce qu’il me quitte au passage piéton, là où la dame en gilet jaune fluo le fait traverser, histoire de faire croire aux nanas de la classe qu’il fait véritablement le trajet seul. Moi je me mets sur la pointe des pieds pour être certaine qu’il soit bien rentré dans l’école. Je fais alors demi tour en me repassant ce qu’il vient de me raconter, toujours cocasse, 8h14 étant l’heure des grandes affirmations.

    • violette dit :

      Ah ah ah, je n’ai pas osé l’écrire mais je fais exactement la même chose. C’est comme un toc, je vérifie au moins 4 fois qu’elle est bien rentrée… alors que je la laisse pile devant l’école…
      En même temps, je vérifie encore, certains soirs, qu’elle respire bien quand elle dort (elle a 9 ans).

    • C’est rageant de devoir passer par la douleur pour voir la douceur.

      Je suis passée aussi par les larmes pour avoir la chance d’apprécier les petits moments de bonheur.

  21. Bruyère dit :

    Violette, tu es mon amie même si on ne se connait pas(« je tutoie tous ceux que j’aime » comme a si bien dit un certain poète)…Et ce petit billet me fais me sentir moins seule dans ma vie de mère…

  22. C’est vraiment très très beau..
    Vous avez de la chance toutes les deux!

    Des bisettes

    Marie

  23. mzelle dee dit :

    c’est beau comme du « miettes »! (ou encore 10 000 fois mieux hein)

  24. Je ne sais pas si c’est les fêtes de fin d’année qui approchent, mais comme toi, je suis très philosophe en ce moment, et ai décidé tout récemment qu’il ne servait à rien de regretter dans le passé ni de s’angoisser pour demain. J’ai décidé de profiter de chaque moment comme si c’téit le dernier.

  25. Fmior03 dit :

    Que precioso :)

  26. Miss Bio dit :

    C´est bien la première fois que ce blog me colle les larmes aux yeux, mais pour le coup c´est réussi! :D

  27. Géraldine dit :

    Big Up Violette!

    et fuck 2013!

  28. Violaine dit :

    Vous êtes mignonnes toutes les 2 <3
    Et moi aussi j'ai hâte de laisser 2013 derrière moi…

  29. Ninie Pouce dit :

    J’ai pas droit aux 6 minutes avant d’aller à l’école mais je me suis mise au yoga et à la réflexo.

  30. laure dit :

    Moi aussi je vérifie la respiration. On fait ça au moins 30 ans je pense, si on peut ;)

  31. Eve dit :

    Très joli post

  32. shalima dit :

    C’est toi qui es drôlement mignonne ! <3

  33. So dit :

    Ce que j’aime bien chez toi c’est que tu ne sais pas que faire des photos de looks à tomber. Tu sais aussi fichtrement bien écrire. Voila, c’était la minute hashtag flatterie mais aussi hastag sincère.

  34. Sev dit :

    Moi c’est 10 min. Et j’aime encore plus celles du soir où elle me saute dans les bras et enfouit sa petite bouille dans mon cou avant de me raconter sa journée de classe, ça n’a généralement ni queue ni tête (elle a 3 ans) mais jadore! Et… moi aussi, je vérifie tous les soirs
    qu’elle respire encore (je ne suis pas folle!)
    Merci pour ce billet doux

  35. T’as raison, c’est dur 2013.
    Moi je suis pas lue à l’international, mais j’ai pas encore le cul sorti des ronces et mon p’tit doigt me dit (le sale cafteur) que le premier semestre 2014 va être encore moyen moyen. Après, l’horizon va s’éclaircir, j’en mettrai ma main à couper le feu.

    Commentaire sponsorisé par la Méthode Coué.

    Et sinon, merci pour tout, et pour le reste.

  36. Nymphéa dit :

    Très beau post, Cyclamen peut être fière de sa maman! <3

  37. ViviCam dit :

    Que c’est beau, j’adore !! J’ai trois filles et je vois exactement de quoi tu veux parler et c’est très bien écrit, comme d’habitude. Idem pour 2013… oust !!
    <3

  38. Chocolatine dit :

    Gorge serrée. C’est joli. Mon rayon, c’est plutôt l’ironie mais là…Bordel, je me laisse atteindre par l’esprit de Noel! Ne baissons pas la garde :-)

  39. Vannina dit :

    Le joli post que voilà ,mon préfèré de 2013,bien que je les aime tous tes billets mais celui là m’a collé une larmichette et puis j’adore la photo et ton style toujours.

  40. Zout dit :

    C’est vrai qu’on passe tellement notre temps à se raconter des conneries et autres grelucheries qu’on oublierait presque qu’il y a la vraie vie derrière, avec les tracas et les moins drôleries. Mais à ce qu’il me semble, dans la vraie vie tu as une très jolie relation avec ta Rose, et c’est sur celà qu’il faut porter ton attention, le reste, les méchancetés ou les angoisses il faut les laisser de côté. Les vraies choses importantes, l’amour, la famille, le respect et les ami(s) c’est ça l’essentiel! Tu es une belle personne, à travers les internettes mais j’ai l’impression que ça n’est pas virtuel, ça. <3

  41. Annesofi dit :

    Merci !
    C’est tellement joli.
    Et ça me donne du baume au cœur pour la journée… car aujourd’hui, on va dire que les miens (d’enfants) ont été… pfffff… fatigants, exécrables… chiants (allez va, le mot est lancé !)

  42. Ce post est très très chouette !

  43. Calou dit :

    C’est trop choupiiiiinou!
    Un peu de tendresse dans ce monde de brutes…

  44. Claire dit :

    Comme une banane je pleure.. Très joli post, vivement 2014 !

  45. cheun59 dit :

    Très beau. Le papa et moi on se bat (limite) pour ce moment là. Car comme tu le décris c’est vraiment le moment insouciance et bulle d’oxygène. Nous, souvent, on chante :-)
    Par contre, pour le petit frère on repassera … tellement il est chiant il fait des crises pour tout … en fait c’est aussi pour cela qu’on se bat le père et moi pour conduire le grand à l’école : pour ne pas rester à la maison 15 mn de plus et supporter les cris(es) du petit :-))
    Oui, tu peux me traiter de mère indigne ;-)

  46. Lilly C dit :

    L’est chiant celui là hein…
    Joliesse et poésie de ton billet …
    Ce qui ne tue pas … ne tue pas « pointàlaligne »!
    J’ai horreur de cet esprit ambiant gagnant/gagnant, de cette injonction permanente à ne jamais se laisser aller à la mélancolie, à la paresse, aux petits riens du quotidiens si riches de tout, à force on en oublierait presque de vivre.
    Merci pour ton blog Violette, je pratique moi aussi pas mal la technique du grand écart forcément, tout me parle!

  47. sophie dit :

    T’as raison, 2013 était vraiment nulle. Elle m’a fait mal cette année.
    J’espère que mes (nos) 6 minutes arriveront un jour …

    En attendant, je t’aime, futur moine shaolin ou pas, ce sera tjs comme ça <3

  48. Xtinette dit :

    Très joli texte qui me fait dire que j’ai de la chance que l’école soit à 8 minutes de chez nous ;-)

  49. Olivia (à Montreuil) dit :

    Des bises !
    (mon année 2013 a été aussi bien pourrie)

  50. Stéphanie dit :

    Tu m’émeus.
    écoute ça:
    http://www.youtube.com/watch?v=HKgtV7457iY
    Bise

  51. Lelou dit :

    Avec cet article je regrette un peu plus de ne pas t’avoir abordé à La Panacée! Bisettes Violettes <3

  52. stefrometz dit :

    Je te l’ai déjà dit, ton blog est définitivement celui que je préfère, intelligent, fin et drôle, un de mes petits bonheurs quotidiens. Et voilà qu’aujourd’hui tu me fais monter les larmes aux yeux. Je m’efforce moi aussi de savourer ces instants précieux avec ceux que j’aime…t pour qu’il y en ait un peu plus, en 2014 je changerai de boulot, cette année sera la bonne. Je le veux, je le veux, JE LE VEUX!!! Je t’embrasse et te souhaite le meilleur pour l’année qui arrive et les suivantes, sois heureuse Violette! (ou je t’explose)

  53. emishifoo dit :

    superbe billet qui me parle tellement… j adore ces quelques minutes si précieuses qui collent la banane le matin et je vais la regarder tous les soirs dans son lit avant d aller me coucher : ) suis toute émotionnée tiens ! tres bonnes fêtes de fin d année violette

  54. Karen dit :

    Je confirme, tu es lue à l’international (de NY en ce qui me concerne). Joli billet… I wish you all the best for 2014… and there is always light at the end of the tunnel… xx

  55. J’aime quand on voit ton petit coeur tendre. Profite, chère Violette, car c’est 6 minutes de pris, 6 minutes qui n’ont pas de prix.
    ps – courage. et 2013 c’était du gros caca pour beaucoup.

  56. Chris dit :

    Six belle ! Merci pour ce doux post.

  57. Sophie dit :

    Comme je te comprends. Je suis sur la même longueur d’onde ! Ton billet me touche .
    Maman de trois grands enfants, je vis à 20 minutes de Montpellier….je les récupère au tram le soir en voiture …ma fille prend le volant ( conduite accompagnée ) et ces moments sont précieux ! On échange , on partage on se parle quoi ! Une fois à la maison, par un étrange phénomène….l’ado balance son sac et s’enferme dans sa chambre….il devient inaccessible !
    Je suis consciente d’avoir cette chance de ne pas habiter en ville, j’ai au moins ce temps de trajet avec eux….un peu plus long que 6 minutes ! Alors j’en profite ! De la même manière ma grande fille si belle me pique sans cesse mes fringues, cela me rend folle de rage bien souvent….mais au fond quand elle ne sera plus la je regretterais ces moments la , et je me dis que je suis encore à la page ! Merci Violette !

  58. Penny dit :

    <3
    (pas mieux)
    (et ouais, on t'a assez vue 2013, casse-toi !)

  59. Ckan dit :

    joli billet comme comme dirait France 5 minutes d’amour 5 minutes ça suffit pour changer la vie…

  60. violette dit :

    Merci Merci pour tous vos mots gentils !

    J’ai hésité avant de publier l’article, parce que je n’aime pas trop tomber dans le pathos, mais je n’ai aucun regret.
    C’est bon de partager ces trucs-là avec vous <3

  61. julie dit :

    Merci.
    Merci de me rappeler de profiter de ce moment-là et de ceux que l’on fait presque automatiquement.

  62. anacoluthe dit :

    C’est exactement ce que je me disais hier soir en me brossant les dents : « Wesh, sa mère la tepu 2013, casse-toi tupuduku !! » (c’est un moment d’une rare intensité intérieure et émotionnelle, quand je me brosse les dents..)

    Alors je t’emboîte le pas, dehors 2013, bonjour l’instant de grâce !
    (même si de mon côté, le chemin de l’école, c’est pas ça du tout ‘légèreté’ avec ma fille, malheureusement, mais bon, c’est l’idée, quoi)

  63. HeLN dit :

    Salut Violette,
    Je suis désolée d’apprendre que le second semestre 2013 a été difficile pour toi.. Rien n’a transpercé sur ton blog, et je pense que ça n’en a été que plus difficile; vous avez une drôle de vie, vous autres bloggeuses, ou il faut faire comme si tout allait bien, alors que ce n’est évidemment pas toujours le cas. Tes 6 minutes je les ai aussi, avec une puce dans chaque main (comment font les mamans de 3 enfants, je me le demande !!)
    Bref, tout ça pour dire que je compatis .. et que je te souhaite une belle année 2014 toi et tes proches.

  64. (made in)Faro dit :

    C’est beau ! C’est vraiment un très beau texte ?
    Ça me rappelle un article d’une autre blogueuse qui parlait de ses deux filles et surtout, de son habitude à leur dire de se dépêcher.
    Elle a réagi quand la plus grande s’est moqué de la plus petite, la « secouant » car elle était tout le temps dans la lune (rêveuse plus qu’étourdie en fait) et elle a décidé de prendre son temps, de profiter de ces instants magiques avec ses filles capables de s’émerveiller sur tout.
    J’aimerais bien retrouver cet article et te le faire lire !

    Bises :)
    Manon

  65. Lesna dit :

    Très touchée par ton billet doux, moi aussi mes yeux s’embuent. Cette émotion parentale nous submerge et devient violente quand ils s’en vont de la maison. Hier, ma fille est partie au Canada pour ses études et ces minutes partagées sur le trajet de l’école ou du sport me paraissent si proches mais sont définitivement derrière. Profites!!! Happy 2014!

  66. So dit :

    (mince c’était un coeur que j’ai voulu mettre, il s’est transformé en point d’interrogation le bougre)

  67. Claire dit :

    Je ne commente pas très souvent, mais je te lis très régulièrement. Impossible de fermer cette page sans te dire que je me suis sentie très émue en te lisant. Merci à toi pour ce texte plein de douceur et de joliesse. Ta fille est archi-mignonne-craquante. (D’ailleurs, je révèle ici que je suis la lectrice anonyme qui n’a pas osé t’aborder au square pour te dire que ton blog est génial, fin, très très très drôle, d’un humour acéré parfois piquant que j’adore). (Ça et que tu donnes les meilleurs conseils sur les vernis à ma connaissance…)
    Je te souhaite plein de douceurs et de petits bonheurs pour 2014 et les autres à venir, y’a pas de raison de s’arrêter sur une seule année.

  68. gazelle26 dit :

    Très émouvant ce billet…. Je pense que je ne profite pas non plus assez du moment présent… Je vais y remédier dès demain matin sur le chemin de l’école ;)

  69. mmarie dit :

    Non seulement ce billet, Violette, est aussi émouvant qu’élégant, mais il rencontre à un point que tu ne pouvais soupçonner mon état d’esprit. (Sauf que dans mon cas c’est 18 minutes, qui impliquent de partir à 8h12 pour arriver juste à la sonnerie.)
    Voilà. Merci.

  70. nadine dit :

    Le mien est en 5è et je n’ai pas le droit de l’accompagner au collège… et je respecte son choix…. mais mon coeur explose quand je l’aperçois le soir au coin de la rue… qu’il m’aperçoit aussi, et qu’il se met à courir spontanément vers moi… j’en profite encore pendant que ça existe. D’ici quelques mois, il marchera…..

  71. Véro Bisontine dit :

    De mon côté, c’est les minutes passées avec ma maman, âgée et en mauvaise santé, que je savoure.
    Je la serre dans mes bras, l’embrasse et lui dit que si j’avais du choisir une maman, c’est elle que j’aurais choisi.
    Je sais que ces instants ne dureront pas, alors plutôt que de m’apitoyer (je l’ai fait et il m’arrive de rechuter), je les savoure et essaie de les inscrire dans ma mémoire, pour le moment où.

  72. cash cash dit :

    Vraiment ce que j’aime chez toi, c’est ton authenticité et ta sincérité. Et puis aussi ton style, et pas que littéraire.
    J’ai un ami (pince-sans-rire)qui dit: « ce qui ne te tue pas te rend plus fort… ou handicapé »
    xoxo

  73. wilfing machine dit :

    Garde le préciseusement le petit scarabée qui s’éveille en toi, je crois bien que c’est lui qui a raison. Le mien a souvent tendance à s’endormir aussi mais heureusement, l’incorrigible optimiste dont j’ai la chance de partager la vie est là pour le réveiller si nécessaire et me faire voir le verre plutôt à moitié plein qu’à moitié vide.
    Quoi qu’il en soit, merci pour ce joli billet et croisons les doigts pour que 2014 soit plus clémente.
    (7 – sept = ? … je crois que l’anti-spam est nihiliste)

  74. Nanou dit :

    C’est tellement beau que ça fait un peu mal. Moi (nous) aussi on a eu une fin d’année 2013 un peu rock’nroll, avec notamment Fille Cadette qui nous fait une phobie scolaire. Elle voit une pédopsy qui lui affirme qu’elle et moi on est trop proches, qu’elle doit prendre son indépendance, qu’il faut qu’on se « détache ». Alors quand elle vient se pelotonner contre moi pour me faire des bisous dans le cou qui me donnent envie de la manger, elle me regarde avec les yeux qui pétillent et dit « on s’en fout de la psy, on lui dira pas! » J’adore.

  75. Camille dit :

    Il est drôlement joli ce billet.
    (Mais les moine shaolin, ils ont le crâne rasé non ?).
    Bisou Violette !

  76. « il est chiant celui-la » tout est dit dans la dernière phrase de ton billet : ton humour et ta délicatesse enrobée dans une jolie pudeur touchante. Profitons tous de ces 6 minutes, elles sont si précieuses… Bonnes fées Violette!

  77. chrisssine dit :

    très, très joli billet, merci Violette.
    Moi aussi je les adore les 6 minutes et les préfère à toute autre. Un loustic à chaque main, à parler de ci, de ça, à tenir leurs mains chaudes, à les accompagner l’un jusque dans sa classe (bisou), l’autre jusque devant le porche de l’école (bisou).

  78. La cruche dit :

    Je suis comme Lesna, la petite fille, avec laquelle j’ai tellement savouré le temps partagé, part bientôt à 10 000 km pour un an…
    Ce temps précieux partagé avec elle me rend plus forte pour cette séparation.
    Elle est grande, elle est heureuse, elle s’envole…
    Alors ce temps passé avec elle (je peux dire que je me suis roulée dedans), c’est mon socle, ça me rend forte.
    Va, vis et deviens

  79. Lavieenrouge dit :

    Et le bonheur de commencer la journée grâce à toi. C’était en 2007, été 2007 une période très difficile et finalement salutaire. Je suis tombée sur ton blog. Le matin je te lisais et ça me donnait un vrai courage. Depuis c’est le premier blog que je lis lorsque je me connecte même si ça va beaucoup mieux. Cet été 2007 c’était du chagrin mais il y avait Sois Belle et parle AUSSI.

    • violette dit :

      Ooh c’est hyper gentil ça, ça me touche beaucoup. Moi je n’allais pas très bien non plus l’été 2007, et ça va beaucoup mieux également (on est jumelles ?).

  80. Marine92 dit :

    Chez moi aussi, année de merde dès le 2 janvier, pas mécontente qu’elle se termine en espérant des moments plus doux pour 2014.

    J’ai des frissons à la lecture de ton joli billet et ce n’est pas le froid d’hiver qui en est la cause.
    Merci pour tout ;-)

  81. Ivan dit :

    Voilà tout est dit. Moi aussi, ce mes moment préférés, quand je ramené ma petite chouchou à l’école……et quand je la récupère. Malheureusement se assez rare due à mon job de mongolito……

Laisser un commentaire

Combien font ? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.