La petite main

    

Bon. Je ne sais pas si vous en êtes du réseau social twitter mais, si vous n’en êtes pas, sachez que vous échappez à des torrents d’aigreur qui, chaque jour, s’abattent sur vous sans que vous puissiez y faire grand chose. Par exemple quand il pleut, les gens sur twitter postent des photos (plus ou moins réussies) de gros nuages noirs s’amoncellant dans le ciel chargé de leurs idées noires et il y a toujours quelques grincheux pour faire remarquer que « Ca y est, tous les cons vont parler météo« …
Souvent, ces mêmes grincheux ne nous épargnent pas leur quotidien plus que morose (la table basse BUT ou la housse de couette froissée tendance je suis trop torturé au fond de mon lit sale sont les seules belles choses qu’ils peuvent faire partager) mais il faut croire que le dark side est trop stylé sur twitter. Je ne vois pas autrement.

Aujourd’hui, jour de rentrée scolaire, ça n’a pas loupé : « C’est ce soir qu’on va nous faire chier avec les reportages sur les écoles au JT ?! » ou bien « Putain, c’est quoi tous ces gamins sur MON trottoir ? » #Connards
Oui, à 25 ans on est pas vraiment concerné par les fournitures scolaires ou le couvrage des livres à moindre effort (cf. Handicap International via Caro – le Graal de la mère-feignasse), mais faut-il être vraiment con au point d’avoir jeté son âme d’enfant au vide-ordures du 2.0 ? Faut-il être si obsédé du podium de la négativité pour avoir oublié que, gamin, on trottait le coeur battant sur ce même trottoir, le cartable rutilant, fier comme bar-tabac (artaban ? je ne sais plus), le jour de la rentrée scolaire ?

Oublions les #Connards à la housse de couette sale et concentrons nous sur la petite main – celle qui serre de moins en moins fort la nôtre, au fur à mesure que les années scolaires s’égrennent, sur les trottoirs empreints de l’émotion palpable des parents qui, parfois séparés par la vie, se réunissent ce jour de septembre tout particulier. Ce jour où les #Connards sont loins. Ce jour qui fait partie de ceux, qu’enfant, on n’oublie pas. Parce qu’une nouvelle aventure de 10 mois commence ; parce qu’on veut montrer son nouveau cartable à ses copines ; parce qu’on a soif d’apprendre ; ou parce qu’on veut parader avec ses nouvelles lunettes de vue.

Ce matin, la petite main de Cyclamen était moins petite que l’année dernière. Elle était plus mollement imbriquée dans la mienne. Plus ferme, plus déterminée. Le CE1 n’est pas une année stratégique, point de vue palpitant : on a le coeur léger sur le chemin de l’école. Pourtant, sa nouvelle aventure commençait via sa nouvelle paire de lunettes (celle offerte chez Optic-Johnny-2000 pour l’achat d’une paire) qui lui donne pourtant un air complètement bizarre. Mais bon, nos enfants sont les plus beaux, même chaussés de lunettes bizarres.
« Ah ah, on dirait une petite vieille !« , elle a sorti quand elle s’est regardée dans le miroir ce matin. « Tu m’étonnes !« , j’ai répondu (la paire offerte par Optic-Johnny-2000 est vraiment vilaine – c’est pour ça qu’ils l’offrent j’en suis sûre.)
« Tu les aimes bien ?« , elle m’a demandé. « Pas trop« , j’ai dit, en me collant le feutre liner dans la pupille.

Finalement, contrairement à sa petite main devenue molle, elle est restée ferme quant à son choix de lunettes, et on est parties sur les trottoirs (OUAIS les #Connards) avec la nouvelle paire Optic-Johnny-2000-moche en ornement de rentrée. Ca a duré 10 minutes mais c’était joli comme moment.
Même si le feutre liner avait dessiné des machins rouges dans mon oeil…

crédit photo

Catégories CYCLAMEN'S SHOW

60 commentaires

  1. mimioui dit :

    c’est vrai qu’il y en avait plein des marmots qui bouffaient le trottoir ce matin, que dire de ceux qui pompent l’oxygène dans les parcs le week end, sans parler des autres qui braillent la nuit sous prétexte qu’une toute petite dent est en train de transpercer leur gencive, non mais !!!
    sinon, ouf que l’amour rend aveugle, sans doute ça le liner dans l’oeil, et puis avec un peu de chance les lunettes johnny optic 2000 feront les frais d’une récré agitée (et c’est pas pour autant qu’on veut un papier sur l’idole des jeunes au théâtre ce soir)
    si je suis prems, je demande à essie la même collec de vernis que toi

  2. Katia dit :

    Ah bah attends, moi, j’ai beau ne pas avoir de gosse à emmener à l’école, je cautionne à fond la rentrée des classes. La preuve, je me suis acheté un nouveau sac et des chaussures !
    (très joli billet, sinon, quand même…)

  3. eamimi dit :

    Pfff les cœurs roses ils passent pas : <3 <3
    Ellz grandit vite ma copine Cycla … bientôt il sera loin le temps où elle m'apprenait à décapiter des fruits sur l'iphone …

  4. violette dit :

    mimioui : Tu sais que c’est joli cette idée que l’amour rend aveugle/le liner dans l’oeil ! Je n’avais pas pensé à cet acte manqué. Merci.

    eamimi : Désormais, elle fait le grand écart. Entraîne-toi pour la prochaine fois, y’a du niveau de compet’ !

    Katia : C’est pas la peine de fayotter. J’ai 4 doigts qu’ont poussé dans la nuit.

  5. minisushi dit :

    il est chouette ce texte. mon coeur de maman a le menton qui tremblotte.

    (bon allez maintenant tu peux me le donner ton vernis bleu essie ! non?)

  6. Cécile dit :

    C’est malin, j’ai envie de pleurer. Et pourtant j’ai encore un an pour me préparer à la rentrée.

  7. Fran dit :

    Très joli billet !
    Le temps file, on se le dit tous. Cette année, Doudou fera le trajet tout seul.
    Il le veut. Alors, il n’y a plus de main dans la mienne sauf quand elle s’y perd le temps d’une balade; parfois.
    Je me souviens d’un temps pas si lointain où Cycla essayait mes chaussures rouges à talons. Bientôt, sans qu’on y fasse vraiment attention; elle achètera les siennes.
    Des bisous par chez vous !

  8. Vanessa dit :

    ben moi qui m’attendais à un billet anti-rentrée…
    ben merde alors.
    mais bon j’aime bien quand t’es gentille aussi, en fait.
    ;-)

  9. christell dit :

    Bien dit ! Les gens aiment trop se plaindre, ton billet est aussi mignon que la rentrée de ce matin.

  10. shalima dit :

    Même si la main est plus molle, t’inquiète, même quand on joue à la grande qui rentre au collège, ya toujours un moment où on a droit à un gros câlin.
    (rha, t’es chiante quand même, voilà que je chiale alors que je me suis retenue toute la journée)

  11. Anneso dit :

    J’avoue,les coms cyniques que tu as cité me font rire! Enfin surtout « Putain, c’est quoi tous ces gamins sur MON trottoir ? « : Arf!
    Quand aux marronniers sur « Gaëtan,9 ans,entre au CM1,toute la famille Dugommeau est dans les starting-blocks etc » euh,j’avoue,ça me gonfle un peu.Comme tous les marronniers,d’ailleurs…

  12. vinsh dit :

    J’adorais la rentrée scolaire, ça me manque. On avait l’impression que tout recommençait, que tout allait pouvoir changer, prendre une nouvelle direction, ou au contraire confirmer ce qui était cool l’année d’avant.

  13. Fier comme Jean-Marc Barr ?

  14. Vea dit :

    Ah tu vois mes enfants ont 18 et 20 ans, et ton billet vient de me rappeler la façon dont je me suis écroulée apres avoir déposé chacun d’entre eux à sa première rentrée…..en pensant  » ça y est il (elle) va devoir affronter le monde des méchants » …. Oui celui des #connards….

    Et au cours de nombreuses autres parce que les deux enfants sont « précoces » et que pour eux pendant quelques années ça a été un peu compliqué …..

    Alors Violette, my heart goes with u.

  15. isa dit :

    Concernant twitter , j’en suis mais de moins en moins … je ne sais plus quoi y raconter !

    Quand à la rentrée, c’était le CE2 pour la mienne et déjà l’âge ou elle veut se débrouiller toute seule ! Je l’ai juste amener devant sa classe et ensuite il a fallu que je déguerpisse vite fait !

  16. Savannah dit :

    Encore un super joli billet plein de tendresse façon Violette :)

    Perso moi Twitter a fini par me gaver et j’ai décidé de me passer de ma participation à ce réseau-socio où fleurissent bons les #connards, les #putes et autre vocabulaire manquant furieusement d’originalité (manque d’originalité s’appliquant bien sûr à la composition photographique des célèbres #twitpics). Et tout d’un coup, la vie me semble plus jolie. T’imagines.

  17. la baronne dit :

    pour moi c est ce matin la rentrée
    et je peux enfin respirer
    avec deux ados de 16 et 17 et demi c est enfin la libération
    fini la vidange du frigo
    fini mets ta casquette et emmène moi la
    fini t as pas 20 euros
    je sais pourtant que dans une heure je vais trouver la maison bien vide et silencieuse

  18. agatano dit :

    mignon comme histoire! plein de poésie !
    Mais…
    c’est qui artaban?

  19. vannina dit :

    J’aime tes billets tendres et pourtant la rentrée façon jt du 20 heures me gonfle mais là au travers de tes yeux de maman tu m’as mis un peu la larme à l’oeil.

  20. isa dit :

    Je suis toute émotionnée! J’ai eu un falshback émotionnel, plein d’odeurs de nouveaux cahiers, de crayons neuf qui n’auront plus de mines à la première chute, de matins frais de septembre, de goûter qu’on échange à la récrée… à les cons 2.0 comment ils ont pu oublié ça!!?

  21. sabine dit :

    il est très beau ce billet

  22. Moi, je tolère la rentrée et l’envahissement des trottoirs mais uniquement parce que j’ai mauvais fond … J’aime bien rire des trucs relou qui arrivent aux parents ce jour là … En me disant « oh p***, c’est pas demain la veille qu’on m’y prendra à faire des gosses ». Mais comme dit mamie : « qui vivra verra ».

  23. ziggynou dit :

    c’est pas vrai j’ai pas eu le menton qui tremble, j’ai juste une allergie qui me fait les zyeux rouges, c’est pas vrai que mon petit coeur de maman i s’est serré hier quand on a déposé nos 2 grands de 7 et 9 ans devant la grande école et ensuite notre mini belette de 3 ans et des poussières dans l’oeil avec son cartable princesse dans sa petite école… spa vrai tout ça ; Violette est rin qu’une vilaine menteuse ! NA !

  24. ziggynou dit :

    ce qui est vrai c’est les #cons par contre ^^

  25. J’adore ton texte. Tout simplement.

  26. Anna dit :

    Je suis trop degu’ de savoir que la paire de lunettes a pris le dessus sur le cahier de texte / agenda au niveau de l’échelle de la hypitude dans les cours de récré

  27. Lolotte dit :

    Mes loulous sont au lycée mais j’ai quand même attendu leur premier appel de la journée et puis surtout, nous habitons à côté d’une école primaire et ce matin, les cris des enfants dans la cour de récré, j’ai adoré les retrouver !
    Bonne journée

  28. Chris dit :

    Ca me rappelle la toute première rentrée de mes jumeaux à la maternelle ! Pas un bisou, pas un pleur, rien ! ah si courir vers les jeux dans le préau. Et moi qui ne savais plus quoi faire de tous les bisous que j’avais en réserve pour ce jour-là !Ben je les ai pleuré ! Et me suis dit que pour eux c’était une bonne première fois.
    Et j’ai adoré toutes les rentrées scolaires, les miennes, celles de mes gamins, celles que je ne fais plus parce que les trottoirs pleins de « mioches » c’est que de la jolie vie !

  29. Katia dit :

    Ouais, mais quand même… je note que tu oses appeler ton article ‘la petite main’ malgré 4 doigts en plus. C’est tout ce que je dis.

  30. A quand le gentil billet sur la SNCF ? Y font que à critiquer, sur Cui-cui, les gens.

  31. Violette dit :

    ema : Tu peux être sûre d’une chose : JAMAIS je ne dirai du bien de la SNCF. Craché.

  32. chris dit :

    Mon petit garçon fera sa 1ère rentrée jeudi … il est tout petit, je suis sûre qu’il me tiendra la main très très fort.
    Superbe billet.
    Bravo.

  33. Athéna dit :

    Cette photo me rappelle des choses… m

  34. Athéna dit :

    oui, ma mère tenait absolument à me coiffer comme ça, disais-je.
    vire-les de ta TL, les c… ; il seront vexés, en plus

  35. Manou dit :

    T’es jolie quand tu t’énerves tu sais ?
    Sinon comme c’est la rentrée je fais mes 20 secondes culturelles pour Artaban, personnage du roman historique « Cléopâtre », paru au XVIIe siècle.
    (t’inquiètes, demain je reviens à mon humour personnel et moisi ;o))
    (c’est pas la rentrée tous les jours quoi !)

  36. Elea dit :

    Ben moi la rentrée ça me manque pô mais alors pô du tout en revanche et c’est là toute la subtilité de la chose j’ai drôlement hâte de la partager avec mes enfants…

  37. caro dit :

    j’adore ce billet

  38. eleonore dit :

    c’est beau …le mien aussi est rentré en CE1 …ça me file la viande de poulet tiens !

  39. « Pas trop!! » Lol la vérité sort donc de la bouche des parents… ;)
    xx

  40. juliette dit :

    Très joli ce petit billet ! Le rouge dans les yeux, t’es sûre que c’est le liner et pas les petites larmes ? :)

  41. lytanie dit :

    Violette,
    J’adore cette écriture, le ton, l’ironie l’émotion.
    Je m’en lasse pas, et je suis toujours cueillie au moment où je m’y attends le moins.
    C’est cool

  42. Violette dit :

    Merci pour vos commentaires les amis ! Je suis sous l’eau aujourd’hui, mais j’ai tout lu. Je le jure sur la tête à Mireille !

  43. anacoluthe dit :

    Cet été, j’ai lu un livre très brillant, très cultivé, très tout ce qu’on veut, écrit par un ami de ma maman, qui n’a pas d’enfant, et qui est toujours très condescendant avec « les mères ».

    Bref, un mec à la fois très intelligent et très con-descendant. Eh bien, j’ai passé mon temps à peaufiner les arguments que je pourrais lui opposer à cette idée que les enfants nous abrutissent. A essayer de lui expliquer l’expérience humaine que cela peut-être, d’avoir un enfant.

    Et c’est à ça que je repense en lisant ton billet, avec les petits frissons sur la peau et les yeux un peu humides… La petite main dans la sienne et les années qui filent à voir grandir une petite personne, ils peuvent pas comprendre, les condescendants…

  44. ... dit :

    Mon crayon khol m’a fait l’oeil rouge aussi pour la rentrée au cp.

    Et les connards qui vont mieux que le temps, je fais ma connasse ironique qui va comme un lundi ou autre jour de la semaine.

    Et sinon j’ai acheté un baume pour avoir les lèvres douces caudalie, ce qui est vachement plus intéressant que les cons qui ont l’art de me foutre en mode connasse alors que ma petite fille devient un peu plus grande chaque jour.

  45. ... dit :

    Ah puis sinon, pour le pointage « du bout du rouleau » je me pose la question ? Est-ce le bout du rouleau ou suis-je un peu con parfois ?

    Ah ! Ben elle belle la vie si on sait même plus ? Puis les docteurs aujourd’hui, c’est pas ça, mais ils fonctionnent comme le temps, ça dépend des jours. Un jour t’as un virus, l’autre c’est de la fatigue, on ne peut plus se fier à personne ! Elle est belle la France tiens !

  46. boljo dit :

    Ouf, quand je vois à quoi j’échappe, bien contente de ne pas fréquenter twitter. Par contre, je n’ai plus de petite main dans la mienne les matins de rentrée et c’est bien triste. Tiens, si tu veux une photo de brouillard, dés fois que ça manquerait, tu me le dis.
    PS : la lecture de ce billet étai un régal.

  47. Covima dit :

    Y’a pas à dire, tu trouves les mots adéquats à mettre sur mes émotions de maman, qui n’a pas eu assez de ses deux mains hier matin pour serrer celles de ses trois rejetons… Allez je vais me coucher, ça m’empêchera de chouiner ! C’est quand même pas des vrais tweets, si ? (je twt pas, et je fais bien).

  48. camillou dit :

    C’est malin, y a plus de mouchoirs à côté du plumard! dixit la jeune prof sans enfant qui A son mercredi et végète au lit, la larmichette à l’oeil ;)
    Pourtant les rentrées çà me connait, mais le coup de la p’tite main, là…
    Comment ces vieux grincheux du 2.0 peuvent-ils avoir la mémoire si courte?
    Toujours ravie de te lire, même dans l’ombre. Enfin plus trop mnt…

  49. La Cruche dit :

    Moi non plus, plus de petites mains dans les miennes, mais de bonnes grosses paluches indépendantes pour le jour de la rentrée… Mais merde alors, ce jour là, j’ai toujours du feutre liner qui pique les yeux…
    (c’est vraiment joli ce que tu as écrit)

  50. Marion dit :

    « concentrons nous sur la petite main – celle qui serre de moins en moins fort la nôtre, au fur à mesure que les années scolaires s’égrennent, »..bravo, Violette, c’est tellement ça.
    A l’aube de leurs pré-adolescence, mes filles hesitent entre le gros calin et l’indifférence totale so teen, pas si facile que ça de grandir, ni pour elles,ni pour moi
    Et tellement vrai aussi « l’émotion palpable des parents qui, parfois séparés par la vie, se réunissent ce jour de septembre tout particulier »…pfiou, Violette, t’étais là ou quoi ? ^^
    Merci pour ce très joli billet !

  51. violette dit :

    Marion, ce qui est chouette dans tout ça c’est que ces sentiments/situations sont finalement universels !

  52. Je dois avouer que moi je suis archi pour la rentrée scolaire. Après avoir eu Chucky entre les pattes pendant toutes les vacances, c’est enfin à mon tour d’être en VACANCES !!!!

  53. ... dit :

    J’aime ton dernier commentaire Violette. Beaucoup oublient que ces sentiments et sentiments sont ce qui rend la vie chouette et belle.

  54. Kami dit :

    Chère Violette,

    Je n’ai rien contre le fait que tu me traites de connasse# après tout j’en ai autant voire pire au sujet de mères et pères de famille qui me laissent courir leurs enfants dans les pattes de façon par trop régulière.

    Bien sur tu nous rappelles que les enfants sont après tout des êtres humains comme les autres et que nous l’avons tous été. Comme nous avons tous été sans enfants un jour.
    Toi même tu as du comme tout le monde serrer les dents sure pour ne pas te défouler sur un malheureux gamin déconnant sous tes yeux et dont les parents t’auraient pris pour la babysitter gratos en les laissant trainer dans la cour, dans les étages, dans la rue.

    D’ailleurs t’agacer parce que tu es dérangée par des choses, événements, personnes qui ne font pas partie de tes choix de vie doit être pour toi aussi un phénomène régulier car c’est humain et social.

    Le mythe des aigris a fait long feu. Ne pas forcément apprécier la compagnie et la vie des enfants et de ceux qui en ont est quelque chose d’aussi normal que de les apprécier.

    Pour ma part je n’ai fait aucune réflexion sur la rentrée … j’ai supporté moralement les copines (folles) qui ont des enfants dans leur quête aux fournitures et j’avoue m’attrister aussi de la fin des vacances car le truc bien dans les vacances c’est que les enfants sont ailleurs que dans mes pattes, de plus ne fréquentant que des plages de connards nullipares j’arrive à passer de vraies vacances sans l’ombre d’un gosse à l’horizon car par chance, le nirvana existe.

    Comme tu le lis je suis vraiment une très très grave connasse puisque je calcule bassement les endroits, horaires, moments childfree. En effet, s’il n’y a pas de raison vitale à l’acceptation d’un enfant dans le périmètre, je vis très bien sans.

    Bien sur un enfant c’est magnifique de douceur, de tendresse, de beaux rêves et d’humour malheureusement l’éducation qu’ils reçoivent à l’heure actuelle fait que de mon côté de connasse nullipare je ne le vois jamais. Je ne vois que de petites choses hystériques et bruyantes qui m’évoquent des trolls alcoolisés, au sujet desquelles on ne peut jamais rien dire sous peine de se faire traiter de (je te laisse compléter il y a aigri dedans) et qui finissent, à force de me gaver, par me révulser.

    Tout ça pour dire que : j’ai beaucoup apprécié ton post, rappelle moi encore de temps en temps qu’un enfant c’est aussi plein d’émotions, de vie, d’envie de se marrer et d’épate ça me changera de l’image de monstres bruyants et tarés que j’en ai et qu’ils me donnent via leurs hurlements et l’arrogance de leur parents.

    Sincèrement votre,

  55. Violette dit :

    Kami, je suis assez d’accord avec tes propos. En tous cas, je vois très bien ce que tu veux dire.
    Evidemment, on est toujours l’aigri de quelqu’un. Je n’échappe pas à la règle.

    L’essence du blog est l’instantanéité. C’est aussi sa limite. Il se peut très bien que demain matin, l’espace de 10 minutes, je me mette à maudire tous les enfants de la création parce que ma fille aura chouiné, traîné des pieds, etc… sur le chemin de l’école. Je n’aurais malheureusement pas d’ordinateur à portée de main à ce moment-là pour écrire ma colère.

    Sincèrement, également.

  56. Marion dit :

    Je reviens faire un petit tour, je découvre le débat naissant et j’en profite pour conseiller a tous le spectacle de Florence Foresty et ses excellents sketches qui parlent de tout cela, l’agacement des « nullipares » (je cite Kami), la dure vie des parents….
    Comme quoi, le rire nous permet a tous de tomber d’accord :

    « Les enfants, c’est bien..la Pilule aussi !  » (Maitena Biraben)

    (pfiou mais je sors les grands classiques ce soir, vite au lit)

  57. Patrouchkaïa dit :

    C’est pas plutôt : Fier comme Jean-Michel Jarre ?
    ça pourrait hein.

  58. Camille dit :

    Il est beau, ce billet. Moi ça me manque un peu, les rentrées, finalement, même si j’avais pas de lunettes.

Laisser un commentaire

Combien font ? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.