Je ne veux pas porter de dentier !

    

La semaine dernière, j’ai reçu ce mail :

Si cette lettre t’arrive, ce n’est pas par hasard, rien n’est dû au hasard.
Marie P. a voté Bayrou en 2002, deux jours plus tard, sa maison a brûlé et tous ses enfants sont morts de combustion spontanée.

Pierre F. a voté UDF aux dernières législatives : il s’est noyé dans la mare aux canards de sa ferme, on n’a jamais retrouvé son corps.

Joseph D. a pensé à voter Bayrou. Depuis, il purge une peine à vie dans les prisons turques. Le pire, c’est qu’il avait pris un billet d’avion pour Namur, il a été victime d’une erreur à l’embarquement.

NE VOTE PAS BAYROU, ou tu finiras comme eux.

Envoie ce message à 10 personnes que tu aimes ou tes dents tomberont.

Si tu ne votes pas Bayrou, tout ira bien, tout le monde te trouvera sexuellement
désirable, tu n’auras jamais de cancer du foie et tu gagneras plein d’argent.Je sais, c’est bête, mais je l’ai envoyé à 10 personnes ; je venais de me faire poser une couronne à 1 000 euros sur une molaire, ça m’aurait franchement énervé qu’elle tombe une semaine plus tard !

Catégories CA VIENT DE SORTIR PORTNAWAK

6 commentaires

  1. Hisaux AKA Xia dit :

    MDR !!! Les boules quand même :(
    Faut vraiment être con pour initier un truc comme ça ! On pourrait appeler ce mail : la malédiction du béarnais…
    A déguster à toutes les sauces !

  2. bao dit :

    Tiens tu l’as eu aussi :)

  3. Aude dit :

    Extra ! :)

    Moi je liquide les emails des gens qui m’envoient ça, ça soulage si si :)

  4. violette dit :

    moi aussi, mais ça venait d’un pote, j’ai pas osé :)

  5. Mondemo dit :

    Décidemment, je suis en train de devenir accroc a ton blog … une fois de plus j’ai bien souri !
    Merci

  6. satine dit :

    Je suis morte de rire … oui ton blog j’adore ! t’as vraiment trop le style !
    J’ai pas eu l’honneur de recevoir la dite missive , (dommage ça pourrait contrecarrer la loose des files d’attentes…)

Laisser un commentaire

Combien font ? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.