Dans ma rue…

    

La rue des Saules, où a été shootée cette série de photos, est sûrement une de mes préférées de Paris… alors que, paradoxalement, elle ne fait pas du tout Paris, Paname…
Aucun immeuble haussmannien à l’horizon, une zone piétonne et beaucoup de verdure, c’est plus un petit cliché Montmartrois – on s’attend à croiser le mec béret/baguette/accordéon à chaque pas – et carrément français, qu’un instantané parisien gris, pollué et majestueux.

On dirait presque une rue fake, un décor commandé par Woody Allen pour un tournage en terre frenchy, un théâtre de comédie musicale. Seulement voilà, comme je ne suis pas Ginger Rogers (<= quelle déception) et que je ne sais pas lever la patoune sur le pavé avec des talons de 10, il me fallait trouver une solution pour gambader gaiement dans ma rue préférée.

Alléluia, comme dirait je ne sais plus quel chanteur pop, j’ai trouvé les sandales parfaites : vernies pour faire joli et carrées pour pas chuter. Je les ai trouvées chez & Other Stories et j’avoue que j’ai un instant hésité avec le modèle argenté. Pour le coup, ces dernières m’auraient donné une allure un peu trop Disco Queen et Patrick Juvet est déjà sur le marché.

Bonne journée.

Chemise Nevada Sézane (j’ai pris une taille au-dessus de la mienne) | Jean Mom R Essentiel -20% supplémentaires avec le code MODE2 (déjà vu ici et =>prendre une taille en dessous de la vôtre) | Sandales & Other Stories | Sac Sessun (ancienne collection) | Ceinture Sézane | Bracelets Atelier Paulin, Pascale Monvoisin et Maty | Collier Tiny-Om

Merci Sandrine pour les photos !

Catégories MODERIES OH OUI

22 commentaires

  1. J’adore ta dégaine, ce look (quelle silhouette!) cette rue, ces photos. Et les sandales bien sûr, surtout le pattern rond que ça fait au talon. Bon j’avoue moi j’ai craqué pour des ballerines disco (paillettes rose pâle), mais j’assume. En plus aujourd’hui c’est mon premier anniversaire de mariage…sans marié. Alors hein je fais ce que je veux, ou pas?

  2. C’est parce que tu es Leslie Caron, voilà tout ! Ne me dis pas que tu ne lis pas de bouquin de philo en faisant le grand écart ? https://goo.gl/Wr0LVs

  3. Solexine dit :

    Tu sais que j’ai connu de très près cette maison rose ( pas celle qui porte ce nom un peu + haut) , et ce balcon que tu as pris en photo rue de l’Abreuvoir. Quand j’étais étudiante aux Arts Appliqués au siècle dernier , il y a 1267 ans , j’avais deux copines en coloc dans cet appartement précisément ; en fait c’était un ancien atelier d’artiste un peu biscornu avec une espèce de cloison sculptée africano-japonisante WTF pour séparer les espaces. J’y ai vécu 2 ou 3 fiestas plutôt chouettes , j’y ai dormi plusieurs fois , je me souviens que le matin , on entendait les oiseaux dans le jardin d’en face. Des bons souvenirs , j’y repense immanquablement à chaque fois que je monte sur la butte…

  4. Joli look, et jolie bride autour du talon de dos. Ici aussi on avait sorti les orteils mais depuis deux jours, ils se sont bien recroquevillés au fond de chaussettes….

  5. coke dit :

    Et est-ce que tu connais la rue de Crémieux, près de la gare de Lyon ? Très, très , très colorée à la Burano.

    • violette dit :

      Oui, elle est très réputée auprès des blogueuses pour y faire des « shootings » ;-)

  6. HeLN dit :

    Hello Violette,
    Il faut que je te dise que la provinciale que je suis est allée visiter Montmartre lors de sa dernière virée parisienne, parce que tu publies souvent des photos prises dans le quartier et que j’avais envie de le découvrir un peu à mon tour. J’y ai donc passé une belle journée avec Chéri il y a quelques mois. Place du Tertre, on est entré par hasard dans la galerie d’art, et je suis tombée en amour devant une toile (trop grande pour la balader en métro, et assez chère en plus –> on est reparti les mains vides, et le cœur à la fois un peu léger d’avoir découvert un artiste, et un peu triste de ne pas avoir emporté la toile.)
    Et puis cette année je vais (bientôt) souffler une dizaine, et bref, je te passe les détails, mais …. depuis 3 semaines le tableau est accroché à mon mur. Il est tellement superbe, j’en ai pleuré (je suis une guimauve, et c’est de pire en pire). Mais bon voilà quoi, tout ça, c’est quelque part grâce à toi ;) !
    Des bises

  7. Sofy dit :

    Ah ben dis donc ! Un post dont tu as le secret + 2 super jolies histoires dans les commentaires en bonus…
    Mais quelle qualité dans cet espace décidément ! ;-)

  8. Sseevv dit :

    Joli look… mais pas merci pour la chanson dans la tête hein…

  9. HeLN dit :

    C’était un smileys qui sourit !

  10. Marie Claire dit :

    Dans ta rue qu’est pas ta rue y’a ta maison qu’est pas ta maison ! comme aurait dit Prévert un peu plus bas dans sa cité Véron … en tous cas y’a Toi et là tu es vraiment Toi et moi j’aime tout ce que tu portes : chemisier, pantalon ceinture sac bracelet et le top du top tes sandales, autant de petites merveilles qui les unes avec les autres habillent une grande merveille !

  11. HappyLilly dit :

    J’ai appris à conduire à Montmartre (école de conduite à St Georges et le moniteur adorait me faire conduire là: les gens, les touristes qui s’en foutent de tout: ils font des photos, le lieux, les virages serrés dans les côtes, les pavés glissants, les pavés glissants, les pavés glissants « freine bon sang poulette »!) Je t’aurais vue, j’aurais fait une terrible embardée automobile! (n’importe quoi!). Alors que si j’avais vu Patrick Juvet, même en sandales argentées, je ne l’aurais pas remarqué.
    Voilà pour ma contribution de haut vol.
    (jolie histoire que celle du tableau d’anniversaire d’une de tes lectrices)

  12. Kiwik dit :

    Montmartre, tres joli.
    Quand aura-t-on un point capillaire?
    car jai fait une Naturtint chatain sur mon (plein de ) sel et (peu de) poivre et le regret me ronge deja, je panique, refaire les racines… c’est pour la vie?
    Merci de compassioner.

  13. sof dit :

    mais, c’est MA rue ! Sauf que je suis blogueuse beauté donc y a pas de risques de me voir me tartiner un masque entre vignes et maison rose… Et pour l’anecdote, je confirme qu’elle est inmarchable, surtout par temps de pluie : n’écoutant que mon courage, il y a deux ans j’ai fait une requête (par e-mail !) pour que le conseil de quartier installe une rampe tout le long du mur du cimetière (en face du Lapin Agile) , et huit mois plus tard, TADAM !!! la rampe était installée (n’essayez pas de me pourrir mes rêves, c’est grâce à moi, point). Bon, depuis, j’ai développé des petites manies : j’oblige toutes les dames de plus de 75 ans à descendre de ce côté-là et à bien tenir la rampe avec leur mimines. Bref, si vous croisez une dingue rue des Saules, c’est moi (ah oui, il y en a aussi une autre, très jolie qui fait des photos d’elle avec des fringues sympa…)

Laisser un commentaire

Combien font ? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.