VOYAGE VOYAGE

Yucca Valley

Je continue mon rapport californien en vous emmenant aujourd’hui à Yucca Valley, une petite ville dans le désert de Mojave, tout près du parc national de Joshua Tree.

Avant de poser nos valises à Palm Springs – à 60 kms de là -, nous avons passé une nuit dans la vallée, dans ce délicieux ranch perdu au milieu de nulle part, des yuccas et des Joshua trees. En découvrant les photos de cet endroit nous avions été immédiatement séduits ; la réalité était encore plus extraordinaire.

Imaginez, un jaccuzzi sur la terrasse, les cris des coyotes à la tombée de la nuit, un ciel étoilé comme jamais et la chaleur du désert (32° en avril), toutes les conditions étaient réunies pour vivre un moment d’exception, loin de tout. Niveau dépaysement, j’ai explosé le compteur du bonheur !

17

Une semaine à Los Angeles

Je viens enfin vous faire le récap’ de mon voyage en Californie, mes amies. Et on va commencer aujourd’hui avec un billet consacré uniquement à Los Angeles, parce qu’il y a vraiment de quoi faire ! Cette ville est un pays tant elle est immense et tentaculaire, et si différente d’un quartier à l’autre (mais c’est aussi/surtout pour ça qu’on l’aime !).

☞ Comme l’an dernier, nous avons passé les trois premières nuits à Venice Beach. C’est pour moi l’endroit le plus « carte postale » de la Californie, et c’est en vous promenant le soir sur le Boardwalk bordé de palmiers jusqu’au Pier de Santa Monica que vous verrez les plus beaux couchers de soleil. Ceux avec les dégradés de couleurs comme sur les tee-shirts des années 80.

14

La Californie (bis)

Salut la jeunesse. Je crois que j’en avais vaguement parlé ici le mois dernier – j’ai la mémoire qui flanche -, on part en Californie dans trois semaines. Ce voyage est une sorte de honey moon en terre connue, un retour aux sources des épousailles de l’été dernier.

Vous dire que je suis excitée comme pas deux, voire trois, serait bien en-dessous de la réalité (en plus comme y’aura pas les gamins, à nous la belle vie)(LA VRAIE). Niveau organisation, tout est d’une simplicité désarmante par rapport à l’an dernier : moins de personnes (j’ai dit que ça allait être LA VRAIE VIE ?), moins de temps sur place et moins de miles.

Grâce à une promo Air France de maboule, on a booké nos billets – vols directs à moitié prix – il y a deux mois. Mon mec a réservé dans la foulée une Mustang décapotable, histoire de bien déconnecter du Van et du genre de bus scolaire conduits l’été dernier…

28