JE SAIS PAS

Nadine en cuisine

rillettes de thon

Chers ami(e)s, bonjour, c’est Nadine (de R.).
Voilà une petite recette toute simple pour épater vos convives – ambassadeurs ou saltimbanques, qu’importe – à l’heure de l’apéritif estival : les rillettes. Oui mais pas n’importe laquelle, de rillettes, non, non, les rillettes de thon ! (quelle beauté que cette introduction…)

Vous avez cinq minutes devant vous avant que les Dupont-Camomille ne fassent « drelin » dans le jardin ? Vous êtes bien lasse des TUC, du saucisson qui fait le cucul tout rond et des spirales au sésame ? Hop, enfilez le tablier, et regardez :

25

Six liens qui font du bien

lectures de lete

Ce qui est bien quand tu prends tes vacances en juillet c’est que, par la force des choses, tu es AUSSI en vacances en août vu que tout le monde tourne au ralenti, ou est carrément aux abonnés absents. C’est comme si tu étais prof sans avoir embrassé l’éducation nationale ; c’est le « Un acheté, un offert ! » de circonstance.

Mais bon, vous me connaissez, je ne mange pas de ce pain-là de la flemmardise ! Toujours sur le pont, la première debout, les manches relevées et la fleur au fusil de la souris ; je n’ai pas peur de courber l’échine, même en pleine trêve estivale, pour vous offrir du contenu. Dévotion. (…) Oui, bon, et peut-être un brin d’exagération ? (très peu)

Aujourd’hui, voilà quelques liens vers des articles récents qui m’ont touchée, interpellée ou amusée ces dernières semaines. J’en ai partagé quelques uns sur les réseaux sociaux, peut-être les avez-vous déjà tous parcourus, mais qu’importe, l’été est un moment propice à la relecture et aux révisions (vous me sortirez vos cahiers de vacances TERMINÉS que je fasse les corrections, merci).

23

Les vacances

vacances

vacances 3

HEY. Mais oui, c’est moi.
J’espère que vous allez toutes bien – en vacances ou non -, et que votre vernis ne s’écaille pas. Moi, aucun risque, je n’ai plus rien sur les ongles depuis quelques jours. Je suis en tongs et je m’adosse à la glacière sur la plage. C’est la banqueroute, la honte qui rejaillit sur toute la profession bloguerie.

Au programme de ces vacances :

De la déconnexion. Même si j’ai déjà capturé 5 Pokemons, et notamment un Rattata peu ragoûtant sur la table du resto (ça a fait sensation quand je lui envoyé ma balle dans sa petite gueule au milieu du plat de lotte).
De l’amour (j’ai toujours écouté religieusement Francis Lalanne quand il disait que c’était bien mieux que la guerre). Beaucoup d’amour même. Cyclamen a un amoureux grec et moi pas grec, du coup on est United Colors of Sud Ouest. Et puis j’ai eu une jolie bague pour mon anniversaire (je suis Cancer).

19