Alors, on pourrait finalement étudier le « Il fait beau. C’est bien pour un lundi. »

    

juvet.jpg

Oui, parce que bon. Hein.
Ca va bien 5 minutes.
On cause, on cause et on a toujours pas bien compris ce que LG a voulu signifier à son auditoire.

A – Déjà, dans un premier temps : « Il fait beau« .
Non, ce n’est pas si anodin que ça, finalement. Tu vas voir. Tu vas en avoir pour ton argent. (Une dame passera faire la quête, à la fin du spectacle)

1) La promotion de l’institut http://www.ilfaitbeau.fr/
Tu vois pas que si ça se trouve, LG, il pense que je dois grandement prendre soin de mon corps et filer faire du power plate.
Dans ce cas de figure, il y aurait eu message. Rondement menée notre affaire. Chapeau bas LG !

2) La déclaration.
Si on regarde bien les premiers mots de la chanson de Claude François, ça fait :
Il fait beau, il fait bon,
La vie coule comme une chanson,
Aussitôt qu’une fille est aimée d’un garçon.
En l’espèce, nous aurions là une sorte de timidité de la part de LG qui ne saurait dévoiler au grand jour son amour pour moi et qui m’indiquerait, néanmoins,le chemin.
Joli !

3) Le constat.
Oui, bon, genre il fait beau, quoi.

B – Deuxième chose : « C’est bien pour un lundi »

1) Etrangeté.
Est-ce à dire que, en temps normal, le lundi, ça craint niveau météorologie ?

2) Apaisement.
Est-ce à dire que le lundi en soi, ça craint, et que comme il fait beau, du coup, ça craindrait un peu moins et que donc, ce serait bien ?

3) Constat.
Ok, c’est bien pour un lundi. Je me sauve, j’ai Voici à compulser.

Conclusion : Alors, nous ne saurons jamais ce qu’a voulu dire LG parce que, entre nous, je ne vais pas sautiller vers sa loge en macramé pour l’interviewer à ce sujet.
Non, on n’insiste pas.

PAR CONTRE.
Et là, on ne galèje plus.
Peut-on m’expliquer le « Patrick Juvet, l’être de chair et de sang. Qui vit. Patrick Juvet, l’être qui sent« ?
Vous avez une dizaine d’heures.

P.S. : Non, ce billet n’est pas sponsorisé par Narta.
P.S. qui suit : Ni par Patrick Juvet, d’ailleurs.
P.S. qui suit de très près le « P.S. qui suit » : Mais que fait donc Nathalie Rihouet ?

Catégories PORTNAWAK

61 commentaires

  1. Nicolas dit :

    « summus philosophus »
    tu mérites bien ce titre

    … J’aime beaucoup ce que tu penses

  2. Nicolas dit :

    (t’as vu : j’ai pas dit « prem’s » !)

  3. Bean dit :

    Bon je regarderais demain hein, tu ‘en veux pas?

    Parce que là, Ariel, oui mais non, tout simplement…

    Tiens ça me rappelle que je dois laver mes serviettes éponges demain…

    Bonne nuit,
    Bean.

  4. dyns dit :

    Où qu’elle est sa bite?!

  5. je suis super choquée par les couleurs de la veste de la photo.

    mon bon goût a très très mal, mes yeux aussi.

    Et sinon t’as commenté le défuntage de carlos, mais pas celui d’henri salvador, tu fais du favoritisme?

  6. misschanel dit :

    Ah ouais quand même hein ! C’est pas rien !
    Vive la Suisse et les lundis au soleil !

  7. violette dit :

    Nicolas : Tu ne dois pas être dans ton état normal, c’est pour ça. (bravo pour le non-preum’s, en voie de guérison)

    Bean : Et on peut savoir pourquoi tu regarderas demain stp ? Les serviettes éponge ne peuvent pas attendre ?

    Dyns : A qui ? a qui ? A Patrick ?

    mélusine : Je ne veux pas qu’on m’accuse de course frénétique au référencement, ici ça reste un blog « libre » ! Oui Madame !

    misschanel : Ha mais merci, je vois qu’au moins une personne a regardé la vidéo et ça, ça fait plaisir !

  8. Gwenn dit :

    Mais c’est pas évident? Claude François cité ci sus ne le disait il pas lui même?
    « Le lundi au soleil, c’est une chose qu’on aura jamais »
    LG partage donc son étonnement quand à ce phénomène qu’il croit exceptionnel.
    Quel couillon ce LG quand même.

  9. Je suis pas crédible quand je cite Spinoza (pour faire mon intéressant) ?
    Hein, dis-moi

  10. C’est beau ce que tu penses.
    C’est vrai.

  11. Mehdi dit :

    Argumentation charpentée, synthétique ETTTTT symétrique. LG et Patrick peuvent être fier.

    La question est donc que peut ce corps ? Celui de Patrick qui vit et qui sent ? J’dirais, rapport à sa veste de romano, que ça lui est difficile de ne PAS sentir, ils doit même transpirer avant même de la mettre le pauvre homme.
    P.J à poil sous sa veste patchwork, c’est LA QUINTESSENCE de l’ETRE FASHION, à savoir, on transpire et on a un peu l’air con.
    J’espère j’ai bon, chui nul en plan.

  12. Mehdi dit :

    LG et Patrick peuvent fierS aussi ça peut marcher.

  13. Mehdi dit :

    Etre fiers…

  14. la reine dit :

    bonjour violette
    bonne journée
    ps : je n’ai rien compris à la vidéo.

  15. Lénia dit :

    allez je te mets la contrepétie blege à la noix qui gonfle tout le monde  » il fait beau et chaud »

    Et un truc qui au départ avait un rapport avec la pluie , « la gaulle du matin n arrete pas le pélerin » !

  16. Little Daewoo dit :

    Il fait beau pour un jeudi… mais un tentinet frisquet (-5°C aux frontières de la civilisation) et j’viens de me faire réveiller par un connard qui perce dans du béton…genre en continue depuis 10min, et moi je prie comme une connasse pour qu’il pète la mèche de sa perceuse!

  17. Bean dit :

    Chuis nulle, si j’avais vu plus tôt qu’Edouard B était là, je l’aurai regardé hier…

    (Pour Ariel, depuis qu’il est plus dans NPA, j’aime pu trop trop)…

    AMis de la déconne, je crois qu’il est l’heure du café…

    Bonjour
    Bean.

  18. 38 eme marche dit :

    Ariel et Edouard…ahhhhhhhh Edouard…ahhhhhhhhhh Ariel…Je ne sais pas lequel choisir depuis des années. Et pourtant j’aime pas les bruns.

    Quoi ils s’en foutent de ma gueule??? Quoi chuis mariée????…

  19. La truffe 2 ! dit :

    Eux…. elle est de LG aussi le seconde phrase ??

    Purée j’étais certaine que tu allais nous faire un truc à se pisser dessus avec le Saint Glinglin !!
    Bon ba peut être demain, après avoir roucoulé au milieu des vieux harems !!

  20. 38 eme marche dit :

    @ Dyns/ Patrick porte à droite, bien moulé et sans slibard..

  21. Flo dit :

    Alors je ferais remarquer à Gwen que quand Claude François dit « Le lundi au soleil c’est une chose qu’on aura jamais » il ne veut pas dire qu’il ne fait jamais beau le lundi, mais au contraire que c’est toujours le lundi qu’il fait beau alors qu’on ne peut pas en profiter.
    Il suffit d’analyser les vers suivants :
    « C’est quand on est derrière les carreaux,
    Quand on travaille que le ciel est beau »
    Derrière les carreaux, c’est à dire derrière la fenêtre, donc enfermé, mais qu’on voit quand même l’extérieur. Le beau temps s’apparente donc là à un sorte de supplice de Tantale.
    La chanson poursuit en disant
    « Qu’il doit faire beau sur les routes,
    le lundi au soleil »
    Ces deux vers évoquent une envie, un désir de liberté, sur un ton de « wishful thinking » comme disent les anglophones.

    Enfin on remarque une figure de style en serpent qui se mord la queue puisque ce refrain se termine par le même vers qu’au début.

    Donc il fait beau, mais ça serait mieux pour un dimanche.
    CQFD.

  22. Je dirais comme Edouard : tous en Suisse !

  23. solenne dit :

    j’ai rien compris… c’est moi qui suis débile ?!!

  24. Nahimage dit :

    Beh voilà, je suis excitée.

  25. solenne dit :

    j’avais pas pu lire ce billet hier, il est bien pour un jeudi aussi !! ç’aurait été dommage de le rater !

  26. So Long dit :

    Bon d’un strict point de vue méthodologique, je constate que tu sors des sentiers battus du raisonnement didactique. Donc pour mémoire, parce que tu as quitté l’école depuis longtemps :
    – Une dissertation de lettres, philo, histoire, c’est en 27 parties. 3 parties, 3 sous parties, 3 sous-sous parties… Et 27 exemples je te prie qui font la transition.
    – Une dissertation de droit, c’est binaire : 2 parties, 2 sous parties, pas de conclusion, et le temps de fort de ton argumentation en 1B et 2A. On n’oublie pas les titres apparents (ça c’est bon), les chapeaux et les transitions.

    M’enfin, considérant qu’en l’espèce tu as choisis de sortir définitivement d’un carcan sociétale en n’évoquant pas Claude François, j’en déduis que cette erreur méthodologique est bien là pour appuyer ton point de vue.
    Alors je le dirai pour toi : « Le lundi au soleil, c’est une chose qu’on n’aura jamais ».
    Voilà qui aurait pu servir une argumentation en troisième partie, pour finalement dépasser le sujet du « c’est bien pour un lundi » pour finalement te demander « était-on vraiment lundi ? ».

    12/20 : notation Fac.
    9/20 : notation Science Po.
    7/20 : notation ENS Ulm.

  27. violette dit :

    Gwenn : A couillon, couillon et demi…

    Nicolas : Si ! J’ai même envie de crier « ENCORE DUS PINOZA »!

    Generation Rose : Arrête, tu vas me faire chialer…

    Mehdi : Tu as très bon ! D’autant plus que tu es le seul à répondre à la question vu que les 3/4 font semblant de regarder la vidéo !

    la reine :

    bonjour la reine
    bonne journée
    ps : parfois, je me dis que c’est pas possible…

    lénia : Ha mais merci ! Du bon calembour de bon matin, quelle joie !

    Little Daewoo : Je serais bien tentée de faire un jeu de mot avec la mèche, mais on va rester élégante…

    Bean : Ben ouais, mais tu fais toujours les trucs à moitié, toi. Tu bacles !

    38e marche : moi je choisis Edouard ! Quand tu penses que hier soir, j’étais à quelques mètres de lui, dans une salle de concerts accolée à la sienne, j’ai envie de pleurer…

    la truffe : Tu crois pas que y’a eu assez de billets sur cette connerie dans la blogofille, sans déconner ?

    Flo : Alors là, nouvelle lectrice, je tiens à te dire que tu fais une entrée fracassante sur ce blog !
    Chapeau bas pour l’analyse, c’est du grand art !
    On applaudit tous flo, merci !

  28. violette dit :

    solenne : Tu me désespères tu sais !!!
    (t’as raté hier soir, c’est une bombe !)

    nahimage : Ben je sais bien que c’est ta came !

    So long : Alors, je m’excuse, mais en Droit (même si personne ne se risquait à le faire), on nous avait dit qu’on pouvait aussi faire un plan en trois parties !
    Donc là, okay y’a deux parties, mais 3 sous-parties, donc ok on n’est pas au top, mais c’est la moyenne quand même !
    D’ailleurs tu me colles un 12/20.
    Cqfd !

  29. poupoupinette dit :

    Je suppose juste qu’il n’a pas voulu faire allusion au 1A), car ton corps est certainement merveilleusement musclé (et néanmoins, très pulpeux pour la main de l’homme (de Casto ?) qui s’égarerait là), tes gambettes sont épilées et toutes lisses, et quand tu lèves un bras pour faire « Narta, je suis fraîche, et ça se voit », il n’y a pas un nid dessous : Donc, tu n’as besoin ni de muscu ni de lumière pulsée.
    Tu as vu si je flatte ?…!!

  30. Clélie dit :

    Bon bah on saurat jamais ce qu’il a voulu dire ce pauvre LG….un grand philosophe incompris de plus…

  31. PocKetGirL dit :

    Attends mais Patrick Juvet sent des dessous de bras, c’est ça?…
    Bon ben heureusement qu’il a pas tourné de pub pour Sanex… beurk !…

    Pour LG, bon ben j’ai rien capté… comme d’hab !
    Moi je dit, y bluffe !…

  32. Bean dit :

    T’es méchante aujourd’hui…

  33. Le controleur fiscal dit :

    Sachez que les lundis au soleil ne sont pas si fréquents en Suisse.

    De plus aujourd’hui est un jour « presque » comme les autres … mais « Où sont les Femmes? »

  34. Spike dit :

    Pppfff…. j’ai complètement rien compris à ce post… je crois que c’est parce qu’il faut que j’arrête la drogue moi…

  35. Saint Valentin dit :

    Bien que ne soit pas le sujet du billet du jour, du haut de mon nuage je me devais bien de vous souhaitez à vous tous très Chers Valentines et Valentins, une très belle fête appréciée plus particulièrement par la corporation des fleuristes.

    Alors pour celles et ceux qui n’ont pas encore reçu un témoignage d’amitié ou d’amour ce matin, recevez mes hommages les plus amicaux.

  36. La blonde dit :

    Franchement belle pirouette sur le « il fait beau pour un lundi »!
    Bravo

  37. So Long dit :

    Spike : Je t’interdis d’arrêter la drogue !

    Violette : Je note que tu n’as retenu que la notation « Fac ». Je pensais que tu avais plus d’envergure, je suis déçue ! En effet, il est possible de faire des dissertations juridiques en trois parties, mais il faut le justifier, et en plus ce n’est possible qu’à partir de la maîtrise, sinon tu es sanctionné. J’ai mis 12 pour l’originalité de ta démarche. Qu’on se le dise.
    Et puis aussi parce que je suis gentille.
    Et puis aussi parce que je suis jolie.
    Et puis aussi parce qu’il fait beau, c’est bien pour un jeudi.

  38. Spike dit :

    SoLong… c’était une blague… nan mais tu m’as regardée oui?
    Bon.

    Et sinon j’ai oublié de dire: la Saint Valentin c’est de la merde.

  39. Spike dit :

    (oui aujourd’hui j’ai décidé d’être encore plus infecte que tous les autres jours)

  40. Lilibuzz dit :

    « Le lundi au soleil, c’est une chose qu’on aura jamais, chaque fois c’est pareil, c’est quant on est derrière les carreaux, que l’on travaille que le temps est beau …  »
    LG fait du Claude François, et puis voilà !

  41. violette dit :

    poupoupinette : Oui, merci pour la lèche. Bien sûr je n’ai écrit le A- 1) que pour étayer mon discours, tu penses si je ne me sens pas concernée…

    Clélie : oui, et c’est super triste

    Pocket : Ben, c’est justement là mon interrogation du jour ! Et à part Mehdi, personne ne fait les devoirs ici, et qui plus est on ne comprend rien à cette note.
    Demain, nous parlerons mode, ce sera plus simple.

    Bean : Pas du tout ! Je suis d’excellente humeur, si tu veux savoir !

    Le controleur fiscal : Il faut juste demander « où sont les femmes, en Suisse ? »
    Je crois que le proplème de fond, c’est ça !

    Spike : Je crois que tu n’es pas la seule. Et ça me désespère. Faudra montrer du macaron, désormais ?

    Saint Valentin : C’est quoi cette niaiserie ? Même si ça part d’un bon sentiment, franchement, un peu de trash, bordel !

    la blonde : Merci ! Enfin quelqu’un qui sait apprécier le non-sens du jour !

    So long : Alors, je te ferais dire que je suis allée plus loin que la maîtrise, donc j’ai pas à être sanctionnée sur le plan en 3 parties !

  42. violette dit :

    spike : Ha mais enfin, tu reviens, tu es là, ton vraiment « toi » !

    lilibuzz : Claude te remercie chaleureusement.

  43. 38eme marche dit :

    Quand tu penses que tu respires le même air que De Niro quand t’es à NYC, ou que celui de Guillaume Canet quand t’es à Paris…J’ai envie de te dire que j’vais pleurer aussi!

  44. nharicot dit :

    Ah non mais je veux bien croire que tu sois de bonne humeur!

    Ce qui ne change rien à mon précédent propos.

    Et pis c’est tout.

  45. So Long dit :

    Je ne t’ai donc pas sanctionnée. Et puis t’as pas fait un plan en trois parties !! Alors de quoi tu te plains ?
    Et depuis quand on remet en cause la toute puissance du correcteur ?
    Et heureusement que t’es allée plus loin que la maîtrise…

  46. violette dit :

    38eme marche : et tu crois que ces gens là, ils vont chez Champion parfois ?

    Bean : Mais que nenni !
    (dis comment qu’on nettoie son clavier de Mac qu’est déjà dégueulasse ?)

  47. alexiane dit :

    Moi non plus j’ai rien compris.

    Et hier j’ai été malade comme un chien.

    Et y’en a qui commente pour commenter et je trouve ça naze.

    Oui c’est moi qui commente pour commenter.

  48. Amy dit :

    Alors j’ai trois hypothèses pour l’histoire du PJ qui sent :
    1. Il a un odorat super développé et il cherche « où sont les femmes » en sentant le derrière de ses congénères en boîte de night d’après la célèbre technique du « sens moi le cul je te dirais qui je suis » bien connue de la race canine.
    2. Pour trouver où qui sont les femmes il s’asperge de Axe croyant qu’elles vont accourir vers lui comme dans les réclames à la télévision. Du coup il cocotte légèrement.
    3. Il est écolo et il protège la nature en n’utilisant ni gel douche, ni déo. Et là on a la réponse à la fatidique question « où sont les femmes » : planquées, parce que tu pues, patrick.

  49. Mehdi dit :

    Violette > ouai t’as vu hein ? J’ai toujours sur-kiffé faire mes devoirs d’école, c’est de notoriété publique !
    Sinon E. Baer à un truc inquiétant. Il est tordant hein mais y’a un truc animal chez lui qu’on voit bien dans la vidéo. Regardez bien à un moment Patrick se demande si Edouard va pas REELLEMENT lui mettre un pain au travers de la gueule. Si si regardez bien.
    « Au secours » dit-il.
    Et là j’imagine l’hypothése où vraiment Edouard va au bout du truc et rectifie le portrait de Patrick avec un mawashigéri coup d’pied circulaire. Remarque je serais p’tet mort de rire pendant la séquence. Et là bon, ça aurait été tout d’suite moins drôle.

  50. nharicot dit :

    Ben, je sais pas moi, tu utilises surtout pas d’eau, doit y avoir des sortes de petites poires pour souffler de l’air, t’éteins ton mac, tu retournes le clavier, tu tapotes pour la poussières, tu prends un chiffon doux et surtout pas avec du produit ou de l’eau, et tu passes dans les rainures.

    Pis à l’avenir, faudra éviter de bouffer des patates au dessus… C’est tout pourrite après, sinon…

  51. Saint Valentin dit :

    Je savais que Valentino était un bon aiguillon.
    Tu ne pouvais pas rester insensible à une telle intrusion sur un blog d’une telle qualité rédactionelle.

    Allez, j’vous laisse, c’est l’heure d’ouvrir un petit clos de Paulilles sur une poêlée de gambas et calamars à la plancha.

    Sans rancune.

  52. Grenouille dit :

    On notera aussi que tu fais subtilement du référencement pour LG, des fois qu’on t’offre un portable design ^^

  53. marie dit :

    suis contente l’école est finie, plus de « deux parties » ou « trois parties » !

  54. Il a dù souvent se coincer les poils pubiens dans la fermeture Eclair de son pantalon moule-couilles le Patrick Juvet…

  55. violette dit :

    so long : je suis complètement perdue avec tes conneries, 2 parties / 3 parties, bordel, je vais faire du billet saint valentin, ça va reposer tout le monde…

    alexiane : J’avoue, là, y’a déception. Si toi tu comprends rien, je me dis que y’a problématique.
    Ou bien tu es devenue vraie blonde.
    A creuser.

    Amy : Je crois que la version 3 est la mieux, sachant que Patrick ne court pas trop après les femmes. (Enfin, c’est ce qui se raconte hein)

    Mehdi : Ouais mais non, on tire pas sur l’ambulance, c’est bien connu !

    Bean : En fait, c’est pas de la poussière, c’est juste que j’ai l’impression que ça jaunit… (cachou, cachou, la jaunit…bon ok)

    Saint Valentin : T’arrêtes de faire baver tout le monde avec ton parcours gastronomique ?

    Grenouille : Tu sais que j’y ai pensé, le pire. Suis-je vendue ?

    marie : euh…ouais.

  56. Bean dit :

    Ca jaunit?

    Pas normal, tu fumes pas à côté quand même?

    Mais quand même, c’est pas normal…

    (j’ai compris ta blague hein!)
    (faut pas croire)

    J’me casse,
    Bean.

  57. Mehdi dit :

    -tu es un assassin. Tu es un superbe assassin que je frappe avec mes p’tits poings
    – gloups ! nan mais ne faisons pas la guerre, faisons l’amour.
    – Patrick merci, tous en Suisse.

    Je m’en lasse pas !

  58. Fran dit :

    Moi j’ai pas compris le rapport entre « Juvet sent » et le  » Il fait beau, c’est bien pour un lundi ».
    Parce que je le trouve pas beau ce mec alors de là à le comparer à l’astre solaire ….

    En plus il doit sentir la B*** à pas mettre de string sous son fute !!

    Bon je repars me coucher. Oui.

  59. F. dit :

    Je dois dire que je n’ai pas compris grand chose… C’est ma faute, je n’ai fait que lire en travers, alors forcément question tenants, aboutissants et conclusion… A l’ouest je suis !

  60. Camille dit :

    Il fait beau, aujourd’hui. C’est bien, pour la Saint Valentin.

  61. Clélie dit :

    Tu voulais dire: « oui, c’est supaire triste », cela va sans dire ;-)

Laisser un commentaire

Combien font ? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.