Les vécés étaient fermés de l’extérieur

    

les vieux

Au travail, la dame qui nettoie les waters, elle a un de ces caractère, je te dis pas !
D’ailleurs, c’est pas moi qui le dis qui y’est, mais tout le monde l’appelle le Cerbère. Comme j’ai toujours séché le latin langue morte 3, je ne suis donc pas très douée en mythologie, alors je préfère me démarquer en la surnommant « la relou ». C’est un peu plus moderne, quoi.

La relou, elle fait tellement peur que tout le monde fayotte avec elle. Moi y compris. C’est débile, parce qu’elle va pas nous taper à coups de serpillière, mais on est là comme des morveuses devant elle. L’autorité naturelle du trône, en somme.
Les premiers jours de mon travail, un matin, elle avait pas entendu que j’y disais « bonjour », ah ben t’aurais vu le pataquès.
« Pour qui elle se prend, la nouvelle, à pas saluer les gens !« , elle gueulait dans les vécés.
« C’est pas de ma faute si vous êtes sourdingue« , j’avais rétorqué.

Elle avait l’air si mauvais, que depuis je hurle des « Salut » et des « Bonjour chez vous » à la cantonade qui vont jusqu’à faire exploser les sonotones des pré-retraités. Je suis une championne.

Son truc préféré, à la relou, c’est de bloquer la porte des waters avec sa mini-voiture à ustensiles de nettoyage. Quand tu as une urgence de pipi ou de repoudrage de façade pré-rencart, il faut enjamber son tintouin, glisser un demi-pied dans l’espace qu’elle a la gentillesse de laisser vacant, et après tu passes un sale quart d’heure (et tu as laissé une petite goutte d’urine au fond de ta culotte aussi)(mais bon).

Tout ça pour vous dire quoi ? Tout ça pour vous faire remarquer que, la semaine dernière, alors que je m’essuyais négligemment les mains tout en regardant mon fond de l’oeil, la relou a signalé qu’il fallait bien tirer sur le dérouleur après avoir fini les ablutions, SINON LE SUIVANT PEUT ATTRAPER LA GRIPPE A.
On sait jamais, des fois qu’on aurait laisser de l’indice microbien sur le tissu blanc à essuyage. N’importe quoi, elle.

« Ah ah ah« , j’ai fait, en collant une crotte de nez séchée sous le lavabo, « Mais je l’ai déjà eue, ma pauvre« 

Depuis, elle peut encore moins me blairer qu’avant, mais elle me laisse beaucoup plus de place pour passer dans l’entrebâillement des toilettes pour dames, puisqu’elle se réfugie dans sa carriole dès qu’elle voit le bout de mes boots moutonnées dépasser du couloir.

Conne.

Catégories ETUDES SOCIOLOGIQUES

40 commentaires

  1. Aurel dit :

    Mdrrrrrrrrr !!
    Y’en a toujours un(e) au boulot !!!
    (et si c’est moi :x !!!!)

  2. Carole dit :

    Mdrrrrrrrrrrrr le coup de la crotte de nez séchée !!! j’en ai arrosé le clavier avec mon café !!! bonne journée :-D

  3. Oui, la relou c’est plus moderne (années 80).
    PS : Tu peux aussi coller des chewing sous le lavabo.

  4. eamimi dit :

    Vas y vas y fais lui dévaller les escaliers dans sa cariole !!

  5. saibC dit :

    Hey, dis donc il serait pas de ta famille le gars qui colle des mickey sur le des urinoirs de mon boulot. Si tu le connais, dis lui que si j’le chope ….

  6. Lorraine dit :

    Tu parles de la technicienne d’hygiène ??? C’est comme ça qu’on appelle les « dames-pipi » dorénavant !
    Ou de la  » Sioux » (Personnel d’entretien à Normale Sup rue d’Ulm) arf arf arf !

  7. LA BARONNE dit :

    elle s appelle alicia

  8. Bean dit :

    Ah ouais tiens, tu fais bien d’en parler, Madame la Maligne, On en est où du fond de l’oeil ?

  9. caro dit :

    « l’autorité naturelle du trône ». Mais où va-t-elle donc chercher tout ça…

  10. Anna dit :

    ‘tain mais t’as l’air de la croiser souvent la femme de ménage des waters. A mon boulot, je crois bien que je l’ai jamais vu. C’est peut-être ce qui explique leur état, souvent déplorable.

    Dans le même registre « relou », c’était le préposé aux steacks de la cantine de mon ancien boulot : alors lui, t’oasais même pas lui dire que ta viande n’était pas assez cuite, tellement t’avais peur qu’il te la balance à la gueule !

  11. Anna dit :

    Oaser, verbe du premier groupe !
    (je retourne me coucher hein)

  12. aZZed dit :

    Nous ils nous ont viré le dérouleur, et maintenant on a des kleenex géants. On peut se moucher gratuit, c’est dément

  13. casa dit :

    lol! moi c’est pas de bol, j’arrive toujours quand elle vient juste juste de terminer de laver le sol! heureusement elle est adorable, alors elle me laisse patauger gaiement dans le carrelage mouillé! ; )

    Et sinon, quoi de neuf chez moi? et bien, ca te dirait pas de parler de palpage de nichons? Oh, je dis pas de faire un grand laïus, mais juste quelques phrases anodines à la fin d’un post???
    Ah, oui, j’ai oublié de te dire pourquoi… :
    http://casadolcecasa.canalblog.com/archives/2009/10/04/15309048.html

    bisous

    Casa

  14. Nekkonezumi dit :

    Offrir un chapeau mauve ridicule à la reine du trône?

  15. Chez nous, pour éviter les germes sur le dérouleur, on nous a confisqué l’appareil. A la place, on a des kleenex qui collent aux mains moites.
    Maintenant on se serre tous la main avec des coupons de papier q dans la paume. c’est roots.

  16. Sandra dit :

    Il y a pas de dame pipi à mon boulot!!!!!!!!!!!!! c’est quoi ce bordel??????

  17. Manou dit :

    Elle a une carriole ?? Font quelle tailles vos chiottes ? (oui je suis très pragmatique aujourd’hui)

  18. violette dit :

    saibC : Si, c’est mon cousin éloigné (très)

    Bean : Putain, j’étais sûre que tu me relancerais sur le fond d’oeil.

    LA BARONNE : Alicia/Didier de Secret Story, je suis sûre que c’est elle/lui.

    Anna : Elle passe deux fois par jour. On a une hygiène irréprochable ici.

    Petite Cervoise : Je compatis. Ca me fait pareil quand je m’essuie les mains avec du PQ. Il reste toujours un petit bout accroché à ma main.

    Sandra : C’est que vous êtes dans le rouge, non ?

    Manou : Ben, ils font tout un étage, pourquoi ? (on a des gros culs)

  19. Bean dit :

    Tu me connais comme si tu m’avais tricoté. Rendez-vous à N+1 pour voir si j’ai réussi mon objectif, et si je ressors les vieux dossiers « optique ».

    Sinon j’enquillerais sur les merveilleux (qué tristesse).

  20. babelkot dit :

    Même pas un engin souffleur pour te sécher les mimines(comme dans les hostos)?Qu’elle boîte de merde…

  21. poupoupinette dit :

    Mais c’est quoi, cette boîte où les « techniciennes de surface » font leur office à l’heure où l’employé pointe ? C’est tôt le matin ou tard le soir que la Spontex doit être passée, et la poubelle remplie de cocottes en papier, vidée.
    Remarque, j’ai l’air de critiquer, mais chez moi, c’est pareil. Comme on est un service spécial dans ma tour, ils ne peuvent passer qu’aux heures de bureau. C’est la joie. Je calcule le moment où elle va devoir, la fille, passer avec sa voiturette. Parce que pas question qu’elle me prenne en flagrant délit de crotte de nez sous le lavabo. J’ai peur de me faire disputer.

  22. Paulinou dit :

    Formidable cet article, et un sujet jamais traité sur la blogosphère mondiale héhéhé!

  23. MidlifeGirl dit :

    C’est un détail mais je ne m’explique pas la photo

  24. elzaz dit :

    ah ah tres marrant comme article, j’ai rigole tout fort au bureau !
    elsa x

  25. Athéna dit :

    2 fois par jour ? de quoi tu te plains, dans ma boîte le ménage c’est une fois par semaine ; heureusement que je suis la seule femme et que j’ai mes toilettes pour moi !

  26. La prochaine fois, les mains, tu les essuies sur sa veste damassée. Et tu lui éternues dessus.
    Normalement, dans la nuit, elle décèdera.

  27. Frantztztz dit :

    Balance lui les rejetons de Brian à la gueule pour la faire fuir ! Moi, c’est l’homme de ménage de l’immeuble qui réveille tout le monde le mardi matin en cognant son balai contre nos portes. (Et avec ma voisine, on est sûrs qu’il le fait exprès).
    Par contre, à mon boulot, nos toilettes ne sont pas pourvues de dames pipi. Enfin, y a sûrement des femmes de ménage, mais on les voit jamais.

  28. PBMV dit :

    Chez moi elles sont plutôt pas méchantes mais elles en foutent pas une rame c’est impressionnant…1h pour faire deux salles à 2, ah ca a le temps de jacasser !
    En attendant y reste toujours de la poussière…

  29. BrunoK dit :

    Conne , c’est la signature de l’article …???

    Bonjour.

  30. violette dit :

    Ah ah ah BrunoK, elle est énorme celle-là.
    Bonjour.

  31. […] This post was Twitted by Anouchka64 […]

  32. Galstar dit :

    T’as raison! Les malpolies qui agressent pour un bonjour pas entendu, faut pas les louper!
    Manqueraient plus qu’elles gardent de mauvaises habitudes!

  33. BritBrit dit :

    Le remède contre la grippe A du dérouleur : s’essuyer sur son leggings (très trash, très Kate chez EDF)

  34. vinsh dit :

    C’est pas plus mal, avec tous ses nettoyants anti-bactérien, elle pourrait avoir envie de te poursuivre et de t’asperger (ça animerait les waters) !

  35. Méluzine dit :

    Ah ben oui puis celle là tu peux pas l’éviter en plus…
    Maintenant est-ce qu’il vaut mieux une relou traumatisante et des chiottes propres ou des chiottes immondes sans cerbère…??? Bonne question!
    Est-ce qu’au moins ils sont nickel chrome les chiottes???????

  36. Antoine dit :

    Quel bel hommage.
    En effet il est bon de souligner que les pythies des temps modernes sont condamnées au mythe de Sisyphe (ammoniacal).
    Pythies parce que manifestement elles sont consultées sur les sujets les plus divers d’ordre privé, et qu’elles profèrent leurs oracles en termes sybillins qui ne font pas l’unanimité.
    Sisyphe parce qu’elles doivent éternellement soulager le poids de ses congénères en nettoyant sans fin ces lieux de dé-boire.

  37. astridm dit :

    une vraie dramaturgie en somme, aux règles simples…
    La première, toujours se méfier de la femme au balai chiottes !!!

  38. Dorothée dit :

    Faut lui mettre du masque relaxant, c’est quand son anniversaire?

  39. Cynthia dit :

    Ouais bien j’aimerais mieux avoir une dame pipi chiante qu’aucune comme à la fac où les WC tiennent plutôt d’un trou dans la terre :0

Laisser un commentaire

Combien font ? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.