PLACE TO BE

Jour de Fête

Restaurant jour de fete

Coucou Internet. C’est l’heure de ripailler, isn’t it ?
Aujourd’hui, c’est jour de fête, puisque je vous emmène dans un restaurant du 18ème arrondissement au nom éponyme (mazette, quelle coïncidence).

Donc Jour de Fête c’est un néo-bistrot qui propose une cuisine du marché. La carte change tous les jours, et j’ai pour ma part testé le menu du midi à 25€ (entrée + plat + dessert). Si le choix est plus varié le soir, à l’heure du déjeuner 2 entrées, 2 plats et 2 desserts sont proposés, point barre. Mais je préfère toujours ça (car c’est ce qui garantie la fraîcheur des produits) à une carte de 50 kms de long gavée de surgelés péraves.

33

DÜO, voire plus…

duo restaurant galerie paris 5

Hey, tu as faim ?
J’ai découvert cette semaine une petite cantine du midi, grâce à ma copine Violaine qui tient la chouette boutique La Minaudière – d’ailleurs on fait un Vide-Dressing là-bas, dimanche prochain avec les copines, ; vous avez intérêt à passer sinon on vous explose vraiment – mais je m’égare.
Dans le quartier Popincourt, on trouve donc Düo, un espace hybride où cohabitent une galerie d’art et un petit resto, testé et approuvé. Je vous raconte.

Un buffet en formica, des chaises en bois scandinave, de larges baies vitrées, des tables en pin plantent le décor rétro-broc de cette cantoche tenue par la chef Franco-Japonaise Maori Murota. L’endroit est baigné de lumière (en même temps le soleil donne tellement en ce moment que même les catacombes arriveraient à nous coller une cataracte) et propose une cuisine de marché le midi.
Le menu est griffonné sur un grand tableau noir, une entrée, trois plats et trois desserts au choix, un menu à 15€, on ne s’embarrasse pas. Les plats ne sont pas aussi photogéniques que les burgers savamment mis en scène par les blogueuses sur instagram MAIS C’EST SUPER BON !

22

Chambre 25

salle de bains 2

C’est un peu curieux de passer une nuit à l’hôtel dans la ville où on habite – la dame de l’accueil demande si on veut un plan de Paris, le groom vous parle en anglais et le poids de vos bagages avoisine le zéro pointé (quoique, sur ce dernier point, vous me connaissez…) – mais comme je dis toujours : « Si tu veux éviter la routine, ferme la porte des toilettes ».

Bon, bref, le week-end dernier on a passé une nuit à l’hôtel Thérèse tout près de l’Opéra. Nous n’étions pas invités par ce dernier, mais gentiment conviés à essayer le service Hotel Tonight, une appli assez pratique qui vous permet de trouver et réserver le jour même (et à la dernière minute) un hôtel dans plusieurs villes de France, d’Europe et des USA sans bouger le doigt de votre téléphone.

Les hôtels y sont classés par catégories ; moi j’avais opté pour « charme » parce que je trouve que la vie manque souvent de douceur et de glamour – je me sens toujours poétesse quand je porte une robe noire, pas vous ?
Une parenthèse un brin romantique qui s’est terminée dans un grand éclat de rire lors du check out : la charmante jeune fille de l’accueil portait un badge « Johanna, stagiaire / trainee »… On est bêtes.

33