avril, 2019

Passer une semaine à Los Angeles

Je viens enfin vous faire le récap’ de mon voyage en Californie, mes amies. Et on va commencer aujourd’hui avec un billet consacré uniquement à Los Angeles, parce qu’il y a vraiment de quoi faire ! Cette ville est un pays tant elle est immense et tentaculaire, et si différente d’un quartier à l’autre (mais c’est aussi/surtout pour ça qu’on l’aime !).

☞ Comme l’an dernier, lors de notre road trip en Californie, nous avons passé les trois premières nuits à Venice Beach. C’est pour moi l’endroit le plus « carte postale » de la Californie, et c’est en vous promenant le soir sur le Boardwalk bordé de palmiers jusqu’au Pier de Santa Monica que vous verrez les plus beaux couchers de soleil. Ceux avec les dégradés de couleurs comme sur les tee-shirts des années 80.

14

À L’Atelier Blanc de Frédéric Mennetrier

Juste avant de partir en vacances en Californie, je suis passée entre les mains du célèbre coloriste Frédéric Mennetrier à L’Atelier Blanc. Entre ses mains expertes passent régulièrement Alexa Chung, Bella Hadid ou Eva Green, et caetera de la sphère people.

Je voulais éclaircir mes cheveux de façon subtile, sans reflets trop chauds genre coucou le renard (ma hantise), et sans les flinguer. Je vous assure que cette équation est très dure à réaliser ; je n’avais jamais réussi jusque là à trouver un coloriste qui puisse cocher ces 3 critères haut le peigne (AH AH AH QUEL HUMOUR).

La seule fois de ma vie où j’ai eu les cheveux à la limite du blond, c’était en janvier 2018, juste avant de partir en vacances en Thaïlande. En y repensant je me dis que c’est quand même étrange cette envie d’éclaircie récurrente liée aux voyages lointains… La blague a duré 15 jours.

En Thaïlande, j’évitais de croiser mon reflet dans le miroir tellement je ne me reconnaissais pas (c’est qui cette blondasse aux cheveux en paille ?) et j’avais même appelé mon coiffeur depuis Bangkok pour qu’il me prenne en urgence le jour de mon retour en France.

14

Le jean stylé à Palm Springs

Hey. Salut la jeunesse !
Avant de vous parler en détails de mon séjour en Californie, de trier mes photos et de me remettre du jetlag (j’erre comme une âme en peine de sommeil entre 1h et 4h du matin environ)(Vous dites ? Je pourrais en profiter pour faire du repassage ?), il fallait absolument que je vous parle de ce jean large taille haute absolument parfait, acheté chez Promod juste avant de partir en vacances.

Et pourquoi « parfait », vous demandez-vous fébrilement ? Et c’est bien légitime…

17

Des cadeaux idéaux !

Je discutais l’autre jour, avec une amie, « des cadeaux qui font toujours plaisir ». C’était la veille de son anniversaire, et elle se demandait – le regard brillant – ce que son mari allait lui offrir. Ce dernier est un modèle du genre ; il arrive à trouver LE truc à chaque fois (même après 15 ans de mariage)(elle a bien fait de l’épouser).

Je me suis dit que je ferais bien une petite liste, non exhaustive bien entendu, de cadeaux qui font mouche. Simples, basiques ou originaux qu’importe, pourvu qu’on ait le frisson en déchirant fébrilement le papier. N’hésitez pas à ajouter les vôtres, de cadeaux idéaux, dans les commentaires. Il suffira ensuite de laisser cette page ouverte À VIE sur l’ordinateur familial.

N’importe quoi provenant de chez Diptyque.

Une bougie, un diffuseur, un lait parfumé… la maison de parfums a un taux de désirabilité affolant chez toutes les femmes de mon entourage.

Une paire de Patricia Blanchet.

Escarpins, paillettes, boots, etc… Souvent copiée, jamais égalée, Patricia est la queen incontestable de la chaussure remarquable. Je connais même des personnes qui ont la collectionnite aigüe (<=suivez mon regard).

Un vol en montgolfière.

C’est cette même amie qui m’a soufflé l’idée, me confiant que c’était un de ses rêves secrets.
J’avoue qu’en y réfléchissant, je pense que c’est un merveilleux cadeau à faire à une femme : la quiétude de la nacelle, les paysages à couper le souffle, les étoiles dans les yeux, en voilà une expérience jolie qui marque pour la vie !

Un bijou Pascale Monvoisin.

Toute les collections de bijoux bohème de la créatrice me font chavirer (et je ne crois pas être la seule dans ce cas). Précieux, cool et originaux, ils sont beaucoup trop choux ces bijoux (coucou hibou !)(?).

Une journée « papouilles ».

Qui ne rêve pas de lâcher prise pendant une journée entière, dans un spa, un institut luxueux, où des mains expertes vous masseraient des pieds à la tête avec des huiles délicates. Vos paupières seraient lourdes, vous vous endormirez dans la béatitude la plus totale, un léger filet de bave s’échappant de votre bouche délicate. Quel bonheur ça serait hein ?

Des cours d’œnologie.

Parce que je connais plein de femmes qui sont frustrées quand, au restaurant, le sommelier fait invariablement goûter le vin à Monsieur alors qu’elles en connaissent un sacré rayon niveau caudalies !

Une (grosse) carte cadeau Sézane.

La marque qui provoque le plus l’hystérie lors de la sortie de chaque nouvelle collection ? Sézane, n’en déplaise à quelques grincheux ! Alors un bon d’achat glissé dans une mystérieuse enveloppe, c’est le bingo assuré. On s’en fichera même carrément que l’offrant ne se soit pas creusé la tête plus que ça, oui on s’en fichera carrément.

Des fleurs toute l’année.

Un intérieur fleuri en continu, pour le plaisir des yeux (et du nez !)(et de la photo IG !), voilà qui fait rêver.
L’abonnement floral est en plein essor ; on pense notamment à Bergamotte, Pampa, Bloom’s ou Monsieur Marguerite, spécialistes du service.

Voilà, je vous laisse compléter cette liste à l’envi. Bonne journée & des baisers !

19