janvier, 2013

La couleur des jours heureux

Qu’est-il arrivé, je n’en sais rien. Toujours est-il que, l’autre matin, en proie à cette indicible déprime qui me terrasse depuis début janvier – c’est toujours comme ça quand j’ai pas la fève – j’ai décidé de mettre de la couleur dans ma vie.
T’es bizarre aujourd’hui, il a dit Nounours, quand il m’a vue débouler en Arlequin dans le salon. Enfin bizarre mais bonnasse hein !, il s’est repris (il sait que je suis susceptible et qu’un rien peut le priver du lit conjugal pendant un trimestre, alors il fait pas trop le mariole).

Vite, vite, prends-moi (en photo), j’ai crié à Nounours. Comme ça les gens de la bloguerie penseront que j’ai un look trop pointu malgré le temps qui caille. Et même, si ça se trouve, je serais invitée en front row de tous les défilés de la prochaine fashion week, encore plus devant que Wintour et Doré !
Clic clac une fois le petit oiseau dans le sac, j’ai finalement réfléchi et examiné une nouvelle fois mon allure bizarre mais bonnasse. J’ai ronchonné qu’à pointu, pointu et demi, et puis j’ai enfilé mon jean et mes UGG, mes compagnons de déprime depuis 3 semaines. Ah ah, comment on vous spolie, je te dis pas.

50

Trop stylé

Ca fait des mois que ça dure : Cyclamen a un toc du langage plutôt horripilant, le « Trop stylé !« .
Dans les faits, ça donne « Ah ouais trop stylée la couette sur le côté ! » (non, ça fait Dorothée), ou bien « Tu trouves pas que c’est trop stylé ce sweat mauve à paillettes grossières avec les Totally Spies dessus ? » (non, c’est cagole), ou encore « Maman, c’est trop stylé tes UGG, tu m’en achèteras ? » (non, c’est la crise, maman achète des pompes chères QUE pour elle).

Bref, vous le voyez, notre quotidien est ponctué de style – souvent douteux alors qu’elle a une mère qui est le bon goût incarné, ça a dû sauter des générations – mais on est encore bien loin d’un postulat fashion de bon aloi.

47

Le Jean-Jacques Goldman (17)

★ Je connais mon alphabet

Si vous vous ennuyez au bureau – la photocopieuse est en panne et la stagiaire bosse à votre place – pas de panique, essayez donc de trouver tous les films évoqués sur le poster ci-dessus.
Si vous êtes plus fort que tout le monde et que ayé tout trouvé, rendez-vous ici : ça existe pour chaque décennie depuis les 60’s, et même pour les films de James Bond. Vous terminerez votre présentation Powerpoint l’an prochain ; de toute manière, le client n’écoute jamais en réunion (il préfère manger ses crottes de nez).

39