Ventes privées, ma sélection

En ce moment, il y a des ventes privées PARTOUT. La vérité si vous arrivez à payer un truc plein pot, c’est que vous êtes vraiment la queen des cruches (j’en doute, vous êtes assez vives en général)(sauf une ou deux).

Monshowroom n’échappe pas à la règle, alors je me suis concentrée sur trois marques que j’aime beaucoup et qui proposent des réductions allant jusqu’à -50% : Sessun, Close et Ba&Sh. Si on me demandait de choisir la pièce de mon choix parmi cette sélection chez chacune de ces marques, je dirais sans hésiter ce manteau Prince de Galles Sessun à moitié prix. Il n’est pas de saison mais on s’en fiche, il est magnifique. Chez Close je choisirais le top vert, et chez Ba&Sh la robe noire mi-longue.

Comme ça, vous ne pourrez pas dire que vous n’aviez pas d’idées pour mon cadeau d’anniversaire qui approche à grand pas (deux mois)(c’est demain).

un. Robe -50%
deux. Sac bandoulière en cuir -50%
trois. Manteau Prince de Galles -50%
quatre. Parka oversize -50%
cinq. Blouse brodée -50%
six. Boots en cuir -50%

5

Seule sur le sable…

Des vacances sans emmerder la personne qui vous accompagne, afin qu’elle vous immortalise pour les besoins narratifs, ne seraient pas de vraies vacances de blogueuse. Mais il fallait absolument – question de survie fashion – que je vous montre cette petite robe noire autrement que sur un cintre, ou en nature morte dans une sélection shopping.

Du coton tout doux pour un ressenti pyjama + un tombé parfait qui vous rend sexy, et pas que demain mais dès aujourd’hui = la pièce parfaite à emmener dans sa valise pour les soirées d’été, quand on ne veut pas se prendre la tête mais qu’on souhaite faire son petit effet (on est des filles oui ou merde ?)(oui).

Faire la belle pour un dromadaire, la vérité vous me faites VRAIMENT faire n’importe quoi. Bonne journée !

21

Photos de vacances

Salut les jeunes, j’espère que tout le monde va bien par ici. Me revoilà après une semaine de farniente en Tunisie avec la descendance. Le club où il n’y a pas grand chose à glander, à part regarder passer les dromadaires, manger des crêpes au petit-déjeuner, se moquer des russes en maillot de bain, faire de l’aquagym et zoner sur un transat, ne représente pas mon idéal de vacances. Je préfère barouder, au minimum découvrir un bout de pays. Mais elle avait sorti son plus beau regard de Chat Potté en demandant Oh j’aimerais tellement qu’on parte au soleil toutes les deux, tu sais comme sur les cartes postales, là où il y a des palmiers, une grande piscine et (surtout) pas de trucs à visiter !?! (oui, oui, je vois bien…).

J’avais d’abord botté en touche en disant qu’avec le voyage aux US de cet été – pour lequel on va s’endetter sur vingt-huit générations -, on allait être sage cette année, je suis pas Liliane (Bettencourt) moi ! Et puis quand même, j’ai commencé à regarder vaguement sur Voyage Privé il y a un mois. Et là j’étais foutue. Vous savez, dès que vous posez un pied sur ce genre de site, ils ne vous lâchent plus. Vous recevez alors 14 newsletters par jour, des alertes, des pops up de partout, on vous crie VACANCES à la gueule dès que vous ouvrez un nouvel onglet sur Internet. Vous êtes dead, crâmé, obligé.

20