Si Versailles m’était conté

french disorder pompadour

Dans mes rêves les plus fous, je ne me contente pas d’être la réincarnation moderne d’Isabelle Adjani. Non, j’ai aussi des velléités versaillaises et des envies de crinoline qui flotte au vent.

A défaut d’être la favorite du roi – j’ai le cheveu trop foufou pour ça – je me contente d’arborer des signes extérieurs de noblesse sur le tee-shirt. C’est moins Grand Siècle certes, mais se poudrer la crinière chaque matin, franchement j’aurais pas eu le temps de toute façon (Non, n’insistez pas my king !).

Mon Dieu, mais qui fabrique ce débardeur si plein d’humour qu’on le croirait fait exprès pour toi Violette (bande de flatteurs, va !)?

32

Le Jean-Jacques Goldman (23)

jill-greenberg

✔ Commençons ce Jean-Jacques dans les larmes – pour le sang on verra plus tard – avec Jill Greenberg, une photographe talentueuse mais néanmoins controversée, originaire de Détroit. Ces photos hyper réalistes d’enfants pleurant à chaudes larmes font partie de son exposition End Times, où la frustration est mise en exergue.

Mais comment a-t-elle donc réussi son coup ? Elle a donné une sucette à chaque bébé… pour venir l’arracher de leurs bouches après un court instant. Terrific, isnt’it ?
=> Plus de photos sur Gaze

37

Shopping régressif

sac de thailande

Salut les jeunes. Alors j’ai fait un peu de shopping à Bangkok. Essentiellement pour ma fille (bien sûr), je ne suis pas si superficielle.
J’ai trouvé l’essentiel de mes goodies à Chinatown, où on ne sait plus où donner de la tête pour peu qu’on aime tous ces bidules un peu kawaï. Et où les prix sont divisés pas 10 par rapport à la France. Le plaisir d’offrir prend désormais une toute autre dimension. (cette dernière phrase ne veut rien dire, mais je ne suis pas encore tout à fait guérie du jet lag)

Comme il est bon de garder son petit jardin secret, je ne vous montre pas toutes mes trouvailles – je suis pudique, ascendant feignasse – et vous donne rendez-vous la semaine prochaine pour un dernier billet sur Bangkok.
En attendant, on applaudit bien fort ce shopping à fort potentiel en décollement de rétine. CLAP CLAP. (et on n’oublie pas de saluer Mireille)

36