Monoprix, soldes !

On a tous quelque chose en nous de Monoprix. Déjà qu’on ramène 3 coussins et un pull quand on va acheter du lait, alors pendant les soldes, imaginez. Ah ah, j’étais en train de me dire que vous seriez bien capables de faire tout l’inverse, histoire de me contredire, et de me ramener une plaquette de beurre à la place de la grosse razzia annoncée (non, vous ne me feriez pas ça, hein, surtout que j’ai du cholestérol).

Voilà ma sélection de cette nouvelle session soldée : manteau, gilet, col tout chaud ou robe stylée. Prêts, feu, partez…

soldes-monoprix-2017

1. Cape boutonnée en laine | 2. Pull à point fantaisie vert | 3. Manteau à carreaux | 4. Col en fausse fourrure | 5. Chemise à carreaux | 6. Sac à empiècements | 7. Jupe midi | 8. Gilet en laine et cachemire | 9. Robe trench ceinturée | 10. Pantalon taille haute

Collaboration avec Monoprix

pub

4

Galeries Lafayette, soldes !

Hop, commençons cette journée avec ma sélection soldée aux Galeries Lafayette. Si vous n’avez pas tout cramé aux ventes privées, voilà de quoi vous venger.

soldes-galeries-lafayette

De haut en bas & de gauche à droite : Pantalon droit Galeries Lafayette (-50%) | Soutien-gorge Huit (-40%) | Shorty Huit (-40%) | Pull laine Mérinos Jodhpur (-30%) | Éclat minute embellisseur lèvres Clarins (-30%) | sac en cuir matelassé Michael Kors (-40%) | Rouge à lèvres La Petite Robe Noire Guerlain (-30%) | Manteau long 70% de laine Galeries Lafayette (-50%) | Écharpe Galeries Lafayette (-40%) | Robe Claudie Pierlot (-30%) | Boots Jonak (-30%) | Pochette en cuir Zadig & Voltaire (-30%)

Collaboration avec les Galeries Lafayette

5

Campanule : 19 situations inédites

paris-pollution

Salut, c’est Violette. Je vous avais annoncé l’été dernier que je m’installais quasi à plein temps en campanule normande ; en fait je m’étais un peu enflammée car souvent femme varie, et aussi je suis ascendant Lion.
Je ne sais pas si c’est que je n’avais pas vraiment visualisé l’hiver à la campagne (on a l’impression qu’on passe à l’heure d’hiver tous les jours), ou bien si le hasard du calendrier m’a collé plein de rendez-vous à la capitale durant ce premier trimestre, mais je passe en définitive quasi autant de temps à Paris qu’en Normandie.

De façon naturelle, ça donne du 3 jours / 4 jours. Une semaine c’est Paris qui l’emporte, l’autre c’est la Normandie, et tous les gens à qui je raconte ce mode de vie me disent qu’ils m’envient (les gros fayots). Dans mon absolu assez casanier, c’est parfois assez déroutant de changer de maison aussi fréquemment, mais je dois quand même reconnaître qu’il y a aussi là une forme d’idéal. En gros, dès que j’en ai ras le bol d’un environnement je passe au suivant, les deux étant diamétralement opposés : Paris intra-muros vs rase campagne.

42