octobre, 2017

Astuce capillaire

Dans le dernier article, l’une d’entre vous s’interrogeait sur un point capillaire essentiel quand on a plus de 26 ans (pas comme moi) : quid de la couleur ? Quid des cheveux blancs et de tous ces trucs de quand on a 102 ans (comme vous) ?

Du coup, j’ai pensé que ça serait pas mal que l’on se penche, aujourd’hui, sur ce sujet ô combien glamour et que chacune, si elle en a l’envie, nous explique comment elle entretient sa crinière… côté couleur.

Moi ? Et bien moi j’ai la chance de ne pas avoir des wagons de cheveux blancs sur la tête. J’en ai un peu, bien sûr (c’est quand même malheureux j’ai à peine dépassé la puberté), et comme de par hasard ils se concentrent à l’avant de la chevelure, sinon ça ne serait pas drôle.
Comme tout le monde – enfin, comme tout le monde à part Sophie Fontanel qui fait bien ce qu’elle veut mais qu’on arrête de l’encenser comme si elle avait découvert le vaccin contre le cancer alors qu’elle a JUSTE décidé de ne plus colorer ses cheveux -, je trouve ça moche et je les cache.

30

Hors sujet

Ok, il y a ces boots dignes des Mille et Une Nuits (voire plus, au diable l’avarice) produites par la marque Eponyme dont je vous parle régulièrement ici. Mais il y a surtout mes cheveux, sur lesquels il est important que nous nous attardions une nouvelle fois.

En ce moment, ils sont EXACTEMENT comme j’ai toujours rêvé qu’ils soient : ondulés mais pas frisés + ne nécessitant aucun entretien. Par exemple, là, sur ces photos, ils avaient séché à l’air libre la veille et n’avaient bénéficié d’aucun petit coup de peigne ou brosse. Oui, même avant un shooting moderie (aucun respect du public, on est d’accord).

28

Le Jean-Jacques Goldman (130)

✔ Salut les jeunes. On commence ce JJG avec un sujet dédié aux 102 ans qui zonent sur ce blog : la tisane ! (<= huhu)
Chic des plantes ! c’est l’histoire de Corinne et Laura qui décident, en 2015, de bousculer les codes de l’infusion avec une star et une seule, la plante. Leur mission : donner l’envie et les moyens à tous de remettre les plantes infusées au cœur de ses gestes bien-être quotidiens.

Toutes les plantes sont garanties sans arôme ajouté, issues de l’Agriculture Biologique, acheminées puis séchées, mélangées, ensachées et stockées en France… et présentés dans des sachets super jolis ! De quoi donner rudement envie, le soir, de devenir une mamie !

27