Hair point

lissage-bresilien-au-bout-d-un-an

Il était grand temps de faire un point cheveux. Ça faisait au moins un mois que je n’avais pas remis le sujet sur le tapis, et comme je dis toujours « Crinière au vent, joli avent », nous passerons ainsi un pré-Noël réussi.

Je ne reviens pas en long/large sur le lissage brésilien, testé pour la première fois en février dernier, et jamais regretté depuis tellement ce truc a changé ma vie.
☞ Toutes les infos sont dans ce billet.

Et c’est dire ma constance, mon sérieux, que dis-je mon professionnalisme, j’avais même fait un bilan deux mois après ☞ par ici.

Fin juin, quand je suis retournée chez Adriano pour refaire un lissage – ça commençait à frisotter un peu et, ce qui dans ma vie capillaire d’avant m’aurait parfaitement convenu, était devenu insupportable pour la control freak de la raideur que j’étais devenue en quelques mois -, ce dernier m’a proposé un autre soin à la kératine : le botox (ou soin BotElixir).

15

Je lui dirai des « je t’aime »…

recette-madeleines-au-chocolat

Hi, it’s Nadine. En cette période de pré-Noël, et plutôt que d’envisager le gingerbread man – à poil sous son noeud pap’ et ses deux boutons rouges, non mais quelle dégaine -, j’ai décidé de partager avec vous ma recette des madeleines au chocolat. WAOU, et oui rien que ça.

Comme ça fait déjà trois fois que je la réalise, je crois pouvoir dire, sans trop m’avancer, que je la maîtrise pas mal. Tellement que ça paraît louche à mon entourage… l’autre jour, un copain qui venait goûter à la maison m’a sorti « Tu achètes des madeleines au supermarché et tu les trempes dans le chocolat, c’est ça hein, avoue !? »… les gens sont d’une mesquinerie sans nom.

40

Copycat

manteau-new-look

Salut la compagnie. Vous avez passé un bon week-end ? Moi oui, merci, c’est gentil de demander : on a fait le sapin de Noël. On a cassé 4 boules, mais comme je dis toujours Rien n’est grave pourvu qu’on ait le cochonnet.

Vous vous souvenez, l’autre jour je vous racontais que j’avais acheté le même sweat que Cyclamen lors de notre virée shopping. J’avais ajouté que c’était un peu pathétique, et d’ailleurs quelqu’un a confirmé mes dires dans un commentaire à 23h le dimanche soir (<= quelle vie joyeuse doit avoir cette personne, n’est-ce point ?).

Enfin bref, voilà l’objet du délit. Chez Pull&Bear, ils ont une collection de sweats tout doux – dont le Malibu fait partie -, que vous avez presque envie de garder la nuit, comme une sorte de doudou fashion.
La preuve, ça n’est pas l’inscription (la vérité, j’étais pas trop Malibu Ananas dans les soirées de l’Ambassadeur des 90’s), mais la douceur qui m’ont fait flancher du côté plagiaire.

31