Wimbledon

« Comment faire semblant de jouer au tennis dans un champ de lin ? », vous demandez-vous souvent. Tâchons de trouver, aujourd’hui, quelques éléments de réponses.

1. Il faut, tout d’abord, avoir un champ de lin à proximité de chez vous. Vous n’allez tout de même pas faire 300 bornes en voiture – avec des gamins qui vomissent – pour en trouver un, juste pour faire semblant de jouer au tennis. Ça n’aurait pas de sens, surtout si vous n’avez pas de blog. Et pas de raquette.

Le lin ayant besoin d’un climat tempéré et humide pour pousser de manière optimale, autant vous dire que nous, en Normandie, on est servi ! Idéalement, il faudrait attendre que ce dernier (le lin) soit bien mûr et ait revêtu sa jolie tenue bleu layette – LIN IS THE NEW LAVANDE – pour faire encore mieux semblant de jouer au tennis dedans. Mais comme on ne peut pas toujours contourner les caprices de la nature, on prend ce qu’on a. Et de toute façon, je vous rappelle que c’est pour faire semblant.

10

Le Jean-Jacques Goldman (124)

✔ Salut les jeunes, voilà le nouveau JJG, tout en gaieté… Je commence avec de la cochonnaille surprenante et, pour être plus précise, avec des saucissons tricotés qui ne vous donneront jamais de cholestérol !

Pour fabriquer ses saucissons en tricot, Catherine Kerboull a choisi chaque laine avec soin,
étudié de près chaque spécialité et, aidée par sa sœur, a beaucoup tricoté… pour créer l’illusion incroyable de vrais saucissons. Et voilà Maison Cisson.

Suspendus à des crochets dans une cuisine, ils font non seulement joli mais ils font aussi beaucoup rire les copains. Combo réussi d’une déco pleine d’humour et de culture frenchy, on dit un grand oui !

Pour acheter son saucisson (de 18 à 30€) et même son crochet de boucher => c’est par ici !

23

Les Pouilles (2)

Me revoilà pour la deuxième partie de mon séjour dans les Pouilles (première partie ici pour les cancres) ! Cette fois, on va poser nos valises à Monopoli, mon endroit coup de coeur de ces vacances F.O.R.E.V.E.R, où on a séjourné dans un fabuleux hôtel pendant 3 jours.

Située sur la côte adriatique des Pouilles, à 30 km au sud de Bari (où se trouve l’aéroport), Monopoli est une ville où on ne sait plus où donner de la tête tellement tout est joli oui, mais aussi authentique. Toutes les petites rues du centre historique sont dignes d’un décor d’opérette mais le linge au balcon est bien là, et c’est ce parfait mélange qui m’a séduite, je crois : la beauté + l’authenticité.

A Monopoli on prend le temps de flâner, on se baigne dans les eaux cristallines, on prend un verre sur le petit port en regardant les pêcheurs réparer leurs filets ou décharger la pêche du jour… et on peut même assister à un mariage un lundi matin…

22