Fashion poetry

mariniere

Vous allez rire. Il y a 8 ans, à la quasi naissance de ce blog, j’avais publié un poème (illustré) que j’avais écrit à l’âge de 7 ou 8 ans, intitulé « Le marin ». Cet espèce d’ovni confirme que j’ai toujours eu le goût de l’écriture. Pour le talent, en revanche, on ne fera pas de commentaires (MERCI). Mais on notera quand même que je faisais beaucoup moins de fautes d’orthographe que ma fille au même âge, ce qui me donne bien envie de balancer son iPad par la fenêtre et, pourquoi pas, de la coller en pension ? (Non, je ne suis pas un monstre)

Aussi, quand Zalando Privé m’a proposé de participer à un concours de Fashion poetry, mon stylo n’a fait qu’un tour (c’est un 4 couleurs, mon côté vintage n’a aucune limite) puisque ce dernier est dédié à la mode et à l’écriture. Un petit défi pour celles qui ont l’habitude d’exprimer leur style à travers l’écriture et qui veulent « habiller » leurs mots…

6

Du teint, la félicité

BB cream clinique

Oh oh oh voilà une petite nouveauté pour rendre le teint beau.
Si, comme moi, vous avez tendance à briller en fin de journée (au sens premier, pas en société, mais l’un n’empêche pas l’autre), et que vous ne souhaitez pas vous plâtrer, écoutez !
Clinique vient de sortir cette BB cream, dans la gamme anti-imperfections, qui réussit à combiner teint aérien et matité, ce qui est rarement gagné.

Je l’applique aux doigts depuis une semaine, la texture est proche de l’eau comme une sorte de voile invisible, ça laisse respirer la peau, et surtout ça reste mat presque toute la journée. Voilà qui remplacera mon fond de teint poudre pendant la douce saison (la quoi ?). Plutôt bluffant, mais ce n’est pas tout.

16

Pont Neuf

jupe longue rose

J’ai toujours lu qu’il ne fallait jamais porter du long sur du long, mais je ne suis pas du tout d’accord. Autant pour le court sur court, j’opine allègrement du chef – imaginez visuellement un spencer sur une mini-jupe (AH AH AH) – mais en revanche j’adore la silhouette que procure un manteau long sur une jupe longue, même si ce n’est pas totalement flatteur.

Ce combo m’a toujours fait penser à une princesse qui fuit un bal à la va-vite (un début de gastro ? ça va je déconne), en enfilant à la hâte le premier manteau qui traîne, genre celui en 46 du prince charmant. Comme de par hasard, la coquinette…

39