Le retour de Super Mario

debardeur marin

Je causais marinières l’autre jour, mais j’avais oublié la version caniculaire de la rayure : le débardeur.
Associé à ma salopette asos (portée ici dans sa version MILF, souvenez-vous), on dirait carrément que je m’apprête à déboucher vos lavabos. Comme j’ai quand même nettement moins de moustache que Super Mario (ou Lourdes Ciccone, tiens), on va dire que je suis la version féminine de Mike Delfino, ça fera du bien à mon ego.

Et comme j’entends souvent dire que la salopette ça fait un gros cul, je vous ai collé une photo en fin d’article pour vous montrer qu’à gros cul, gros cul et demi.

(En vrai, ça fait le cucul plat).

38

Les bonzes

bonzes thailande

Il faut que je vous raconte. Oui, il faut que je vous raconte pourquoi Caro et moi pensons que les bonzes sont désormais nos anges gardiens jusqu’à l’éternité (Amen).
Tout a commencé il y a quelques semaines, en salle d’embarquement, juste avant de s’envoler pour Bangkok.
Afin de détendre l’atmosphère – Caro était en pré malaise vagal à l’idée de passer 12 heures enfermée dans un caisson volant (pas moi) – je lui racontais, sur un ton léger, cette fascinante anecdote délivrée par ma mère.

Il y a quelques années, alors que cette dernière volait vers la même destination que nous, elle se retrouva assise à côté d’un bonze. « Tu te rends compte !!!« , m’avait raconté la daronne à son retour, « Le bonze n’a pas bougé un cil, un orteil, ni même sa toge orange durant les 12 heures de vol. C’est quand même beau la méditation… » (ma mère prend des drogues en avion, comme Caro)
Je voyais bien que ma blonde amie s’en foutait de mon histoire, toute occupée à éponger la moiteur de ses mains (pas moi), quand tout à coup on a aperçu deux bonzes. « C’est un signe !« , j’ai dit à Caro.
« C’est clair qu’un avion avec deux bonzes à bord ne pourra jamais s’écraser, ce serait complètement blasphématoire.« , elle a répondu. Les drogues commençaient à faire leur effet…

35

Le Jean-Jacques Goldman (24)

nectar de fraise

✔ J’ai récemment découvert une épicerie fine en ligne, que s’apelorio Edélices, qui propose des jus Alain Milliat et des confiotes un peu dinguos. Mais j’ai surtout été scotchée par la pâte à tartiner Angelina – le célèbre salon de thé parisien – qui relègue le Nutella au rang de croquettes pour chien.
Je vous en supplie, goûtez ça au moins une fois dans votre vie, on a vraiment l’impression de manger le célèbre chocolat chaud de la maison dans sa version solide. Qué cellulite ?

38