septembre, 2009

Comment faire des jolies bulles de savon ?

bulle de savon

Dimanche, à l’heure où commence à poindre la classique déprime du soir, l’HDA me passe le coup de fil à un ami : « Dis voir, pute, on irait pas se jeter un godet sur le Canal ? On fera des photos et on s’aimera d’eau de Seine. » qu’elle me sort.
J’ai répondu oué et nous voilà parties dans le souterrain parisien.
Au point de rencontre, vise qu’elle me dit « Ah oui, on a vraiment des sales gueules ! Ca va être beau les photos ! » Ah ça, pour te coller la dépression, elle est fortiche, la blondoUs !

En même temps, j’avais les cheveux d’un gras comme pas permis

54

Cadeau empoisonné

cadeaux blogueuses

(photo non contractuelle)

C’est vrai que vous autres, les non-blogueurs, vous nous enviez souvent cette pluie de cadeaux qui s’abat sur nous chaque jour. On ne va pas se mentir, c’est vrai que c’est très agréable, même s’il est légèrement relou de voir débarquer le coursier deux fois par jour dans son bureau, alors qu’on est en pleine partie de FreeCell. Niveau 14.
Les marques assoiffées de communication online auront raison de notre productivité, c’est sûr.

Et puis, parfois, un petit miracle survient, venant ainsi contrebalancer notre lassitude face à cette overdose de gâteries. Ce jour-là, on reçoit LE colis. Celui qui nous fait prendre conscience que, finalement, on est des gens comme toi et pas que des princesses blogosphériques.

62

Mary et Max : poésie et pâte à modeler

Mary et Max

Dernièrement, je reçois une invitation des copains Alexiane et Pingoo à se traîner à une projo d’un film en pâte à modeler ! Vous me connaissez, dès qu’il faut pétrir, malaxer et y coller les doigts, je suis pas la dernière.
C’est donc la fleur au body que je me suis rendue chez Gaumont, jeudi soir dernier.

Je n’ai pas regretté, les copains, tant ce film a exacerbé ma sensibilité et touché ma nostalgie ambiante. « Mary et Max », donc, c’est l’histoire de Mary, 8 ans, une tache couleur caca sur le front, qui fabrique des colliers avec des paquets de chips et qui vit au pays des kangourous.
C’est aussi l’histoire de Max, 45 ans, un juif new-yorkais de 159 kilos, qui possède 8 survêtements de la même couleur.

20

Chicots

la petite souris

Vendredi dernier, la Cyclamen, elle a perdu sa première dent. Au-delà du fait que ça nous rajeunit pas ces conneries, je vous raconte par le tintouin autour de la fameuse « fée des dents » !
Ah oui, c’est nouveau ce concept qu’ils apprennent dans les écoles de la République. Faut croire que la petite souris est désormais obsolète. Alors on colle des fées à tous les maux de la terre : la fée de la gastro, la fée du pipi au lit, la fée de la chienlit, etc…

Faudra juste leur expliquer, aux maîtresses, qu’ici on n’est pas chez la Nadine de je-sais-pas-quoi. On est pas blindées au point de se fendre d’un cadeau à la moindre maladie qui traîne, malgré l’abus de billets sponsorisés.
Y’a pas marqué La Grande Récré, en bref.

49

Mariage en grande pompe

quels bijoux pour un mariage

Bon les moisis, on en était que je devais vous raconter le mariage auquel j’étais conviée samedi dernier. Je vous raconte.
Pour les besoins non narratifs, mais de discrétion qui s’imposent, nous allons donc changer les prénoms des deux gens qui convolaient. C’est que c’est des vedettes de la tévé, ils tiennent pas à voir leur intimité en Une de cet espace visité par 18 personnes d’une oisiveté de bureau sans nom.
Vous autres, quoi.

Donc, on les prénomme Côtelette et Jambon, comme ça c’est plus simple.

photos sur facebook

Voyez déjà qu’on était bien accueillis avec la pancarte no facebook photos et autres tags qui violent chaque jour notre espace intime, c’est vrai. Ras le bol de se voir le teint brouillé et la mine pas trop tibulaire sur 25 walls différents. Ras le cul des photos volées de fin de soirée où l’alcool rend la fête bien plus folle quoi qu’en disent les gens pubeux.

45

Deux trucs (ah non, trois)

Anchois

Bonsoir les amis qui naviguent sur la toile informatique ! Je fais vite avec des infos pas du tout intéressantes, mais c’est aussi ça la magie de l’Internet : captiver par le néant. Enfin, relativisons, je vous ai quand même collé des anchois en apéro, histoire que ça te serve d’étouffe-chrétien pour la suite, qu’est pas bien copieuse (pas con, la Violette).

Donc en gros, la gagnante des produits Silhouette Active, c’est PBMV qui a trouvé les deux bonnes réponses : Jauni et Poitiers. PBMV, tu raboules tes coordonnées postales sur mon mail, sinon tu resteras un boudin jusqu’à la fin du procès Clearstream.

Pars pas, malheureux ! Y’a de la moderie et des états d’âme ci-dessous !

53