juillet, 2009

Aïe of the tiger

baume-du-tigre

Madame,

C’est avec une émotion non dissimulée que je vous avoue, aujourd’hui, que je tape cette missive d’un unique doigt. On est pas rendus, donc.
C’est en fait que, ce matin, au réveil des coqs qui sautent les ânes les soirs de demi-lune, j’a coincée mon index et mon majeur de gauche dans une porte.
Face à la douleur, je n’ai pu retenir mes larmes et Cyclamen qui passait par là, toute de rollers chaussée, s’est mise à chialer aussi, croyant que c’était sa faute que j’avais souffert (pour une fois qu’elle avait rien fait, elle).

Un vrai mur des lamentations a envahi la maisonnée.

35

Fallait pas y casser sa guitare !

guitare

Ah ça non, les copains, fallait pas y casser sa guitare à Dave Carroll, qu’on apprend dans Courrier International !

C’est l’histoire d’un Canadien à qui la compagnie aérienne United Airlines a carrément défoncé sa guitare sur le tarmac et qui ne veut pas dédommager le client, depuis lors. Du coup, le Dave, il en a fait une chanson, de ses déboires. Il l’a posté sur Youtube, et le porte-parole de la compagnie aérienne a adoré (genre).

Attention ! De la musique country sur ce blog pour votre plus grand plaisir. On pousse la porte du saloon, la poussière vole, et on chante tous le refrain suivant :

« United, you broke my Taylor guitar/United, United, some big help you are/You broke it, you should fix it/You’re liable just admit it/I should have flown with someone else/Or gone by car/Cause United breaks guitars »

☞ Ah ouais ! Le délire !

18

De la grolle fluo

chaussures-repetto

C’est que ça va bien comme ça les nigauderies, on repart vers des sujets un peu plus intellectuels, si vous le voulez bien.
Quoi de plus neuneu que d’acheter du french branding aux Amériques, vous vous demandez ? Pas grand chose, je le confesse. C’est comme si que tu commandais une fondue savoyarde lors d’un séjour touristique en Chine, par exemple.

Bref, c’est carrément blaireau cette attitude que j’ai eu là-bas, à NYC, face à cette paire de Repetto complètement satellitaire à mes pieds.
Oui, mais j’ai des circonstances atténuantes Messieurs Dames les jurés crachés !

D’abord, à Manhattan, les gonzesses en ont rien à cirer de cette marque, rapport que la tong est le seul apparat de pied qui trouve grâce à leurs yeux, en saison d’été.

33