VOYAGE VOYAGE

Chronique Espagnole d’une fiesta annoncée

Vendredi 19.45

Même pas (trop) peur dans l’avion ! Pas de clopes en Duty, ok c’est la Zone Euro, mais c’est quand même un aéroport de beaufs Orly.

Non en fait, j’ai assuré becauz on a dû passer pour des stars en entrant dans l’avion, en retard, hilares (enfin mes amis surtout, moi pas trop), le vrai/faux Speedy au coude, A. me hurlant que je suis trop naze d’avoir oublié mon châle d’avion en cashmere, cauz’ la clim’, B. matant les fesses du stew à peine assis à sa place, non y’a pas à dire, on est tellement passés pour des überconnards que si j’avais fait ma crise d’angoisse, ça leur aurait fait trop plaisir, à la Plèbe…

22.43

N’enlevons pas à César…

Autant le Roi de la pomme de terre c’est Vico, ok, ça on lui ôte pas, mais la Queen des tapas restera toujours l’Espagne. Orgie de jambon ibérico zé autres calamars. Arghhh, c’est bon…

23.50

Ah tiens, on est déjà tous ivres morts ? La Sangria c’est super traître en fait. Mais quand il fait chaud, tous les magazines s’entendent sur le fait qu’il faut boire au minimum 1,5 litres par jour, non ?

Samedi 01.12

Le serveur est vachement mignon. Ah ouais il a 19 ans et alors ? Demi Moore, elle se gêne ?

02.08

C’est où déjà l’appart ? C’est vrai que la Sangria, ils l’ont chargée ces cons.

02.17

Il est quand même pas mal l’appart sur la plage qu’on nous prête pour le ouikène, non ? Non parce que moi je dis ça, mais je dis rien, mais quand même à 20 € la nuit, je dis qu’on nous l’a carrément prêté, non ?

02.23

« Dis, A., tu crois qu’on verra Romain Duris demain ? »

« T’es con, dors ! Je suis trop bourrée pour rire »

10.04

« C’est pas l’überkiff le petit dej sur la plage ? »

« Si, mais grouille, y’a du shopping à faire Violette, on n’est pas là pour glander, faudrait voir à pas commencer à s’écarter du but premier de la visite ! »

10.45

En fait, j’ai encore faim. On se fait péter une viennoiserie de malade mental chez Escriba (83, la Rambla). Lecteur, si tu es muy gourmando, courzy vite, c’est le Ladurée local (sans le macaron) !

11.04

Zara, Massimo, Topshop me voilà mes chéris ! Hein ??!! La collec’ Kate Moss arrive que el 17 de mayo ?? Dis, Barça, t’es pas trop early adopter sur ce coup-là, j’ai envie de te dire…

11.57

Délestée de 250 € et levée depuis 2 heures, je suis heureuse.

J’ai trouvé un sac d’une telle beauté chez Zara que j’en oublie illico mon Zadig qui me scie le coude.

Au paroxysme de l’extase je suis quand, tard dans la nuit, une Anglaise me demande si « Is it a Marc Jacobs ? »

14.00

C’est étrange, j’ai encore faim…

14.20

Attablée au comptoir du Barcentral en la Boqueria (marché le plus dément de Barcelone, qu’à côté le marché du Poteau c’est le potager de Oui-Oui), je me dis que je passe mon temps à bouffer et à boire dans ce pays, mais pardon, les calamars à la plancha + un verre de vin blanc (ou deux, c’est pareil), ça fait pas grossir, ça se saurait !

15.28

J’ai un coup de barre. Tu crois que c’est le vin blanc ?

17.04

Quoi A. de l’indice 40 ? T’es pas malade ? Tu veux que je revienne plus blanche qu’en partant ?

Non, je vais commencer à la 8, c’est bien la 8, c’est un indice total secure.

Dis, ils sont refaits ses seins à la blonde ? Ah ? C’est un mec, pardon…

Je colle, j’ai renversé mon verre de sangria sur ma serviette… C’est chiant la plage…

Je sais bien que mon maillot est canon, c’est un Eres, tu crois que je les commande à la Redoute mes maillots ??!

17.27

Quand je pense qu’à Paris il pleut, c’est cool, non ? Ah bon il pleut pas ? Ouais mais il fait pas beau, si ? Si. Ouais, mais bon, c’est pas pareil…

18.12

A., je suis prise d’un doute énorme. Il serait pas naze le sac Zara en fait ?

J’ai envie de pleurer, je ne l’aime plus trop, je crois.

Si, il est vraiment bien ?

Ouais, t’as raison, il est canon !

21.15

Je porte un legging pour la première fois de ma vie.

21.17

Je le garde le legging ?

23.05

J’überkiffe. Je dîne chez Negro (640 av. Diagonal), the place to eat quand tu en es. Victoria Beckham y a ses petites habitudes.

23.08

Victoria n’est pas là ce soir.

23.14

Même le PQ est noir. Je déchire fiévreusement quelques feuilles que je cache dans mon sac (collector)

23.27

Dis, ça mate grave ici ! C’est l’effet legging tu crois ?

02.14

The Gotha, sorte de « Baron » à l’Espagnole où le DJ mixe pour son pur plaisir personnel, à côté des chiottes. Trop la classe ! Ah ouais en fait on commence à danser à 4h00, c’est ça le concept ? Je suis en total jet lag. Demain je petit dej à 15h00, les us et coutumes ibériques n’auront bientôt plus de secrets pour moi !

03.42

Mes sandales me scient les orteils, je bois pour oublier la douleur.

03.54

J’enlève mes sandales. Je crée un style dans la ciudad : le legging porté pieds nus. Zazie n’a rien inventé j’ai envie de te dire !

04.07

Claro que si, hablo Espanol ! Hein ?? Je suis une fée ? Je sais bien, tiens !

Non je ne bois pas un dernier verre avec tes copains et toi. Je vais me coucher, j’ai 3/4h de démaquillage qui m’attendent !

04.58

Je suis démaquillée. J’ai faim.
Merde, j’ai tâché mon sac Zara/Marc Jacobs avec de la Sangria.

J. me dit qu’il faut acheter un savon pour cuir. Ils en vendent au BHV. C’est comme ça qu’il a détaché le bracelet en cuir de sa montre Hermès.

05.04

Y’a des drogueries ouvertes le Dimanche dans ce patelin ?

05.11

M’en fous pour mon sac, je l’aime plus. J’irai pas à la droguerie.

Je suis morte avec tout ça moi !

…A suivre…

(P.S. Enfin, si t’as envie le « à suivre » lecteur. Faut me dire hein ? Si ça te saoule, je passe à autre chose. C’est toi qui décide ici, tu le sais…)


65

Voir la Baule et Mourir

Je vous préviens de suite, ce billet n’a aucun intérêt.
Il a juste pour but de vous prévenir de mon départ imminent, pour le ouikène, à La Baule (Prononcez La Bôôôle).
Je sais que vous êtes en train de vous dire que passer Pâques à la Baule, ce n’est pas ce qu’il y a de plus über fashion.
A priori, vous avez raison, j’ai envie de vous dire.
Tiens, je rajoute même une couche en vous disant qu’à La Baule il n’y a que des vieux. Et allons-y, enfonçons the clou, La Baule c’est carrément « la section gériatrie de la Bretagne« , je cite, dans le texte, mon ami Benjamin qui m’a rétorqué cette méchanceté quand je lui ai annoncé mon départ imminent.

Ok, c’est vrai que les familles « Cyrillus » c’est pas trop mon truc, mais faudrait quand même voir à pas trop cracher dans la soupe, c’était quand même le magasin où j’avais hâte d’aller quand ma mère m’emmenait faire du shopping à Paris en 1986, cette époque même où on criait dans la rue, serre-tête en velours au vent, « Devaquet, si tu savais, ta réforme, ta réforme… », et même qu’on savait pas pourquoi on criait ça, mais on n’allait pas en cours et ça c’était plutôt bien.

Moi, ce que j’en dis, c’est que La Baule, c’est carrément The place to be à Pâques.
Déjà, parce que l’endroit est devenu beaucoup plus hype depuis que Dominique* est sorti des vagues dans toute sa beauté corporelle, tel Ursula Andress, tel Neptune, tel je ne sais qui d’autre, mais c’était quand même un moment très beau dans sa carrière politique (comment ça, le seul ? Bande de langues de pute).
En plus, ya vachement de stars au m2, becauz elles font toutes leur thalasso au Royal Barrière.
Rappelez-vous des photos parues dans Match de Muriel Robin et de la Rockeuse de diamants : ben ouais les filles, c’était à La Baule, ça vous en bouche un coin, pas vrai ?
Je ne cite pas tout le monde, je n’aime pas faire du name-dropping.

Il y a aussi un pur Casino où on perd toutes ses thunes en 5 mn, mais c’est pas grave, après on a droit à une lingette citronnée pour essuyer ses mains.

Je vais, enfin, pouvoir looker à mort Cyclamen dans un trip « ouikène iodé » avec les bottes Aigle bleu marine que j’attends depuis 6 mois l’occaz de lui mettre au bon moment, au bon endroit

Non, non, moi je dis que ça va carrément être sympa ce petit ouikène.
Il va m’arriver pleins de trucs rigolos que je vais pouvoir vous raconter la semaine prochaine, vous allez en pleurer de joie…

* (De Villepin, idiotes !!)

19