VOYAGE VOYAGE

La province, ça vous rince !*

On ne rentre jamais totalement indemne d’un week-end en province. C’est un peu comme la fois où j’ai commencé une psychothérapie pour soigner des crises d’angoisse dans le métro, que finalement j’ai causé de ma mère pendant un an et que j’ai repris le taxi pour aller au bureau quand j’ai décidé que ça allait bien de raquer toutes les semaines pour débiner ma génitrice.
Oui, on peut le dire, ça fait du bien de vider sa besace…
Connasse de psy !

122

One night in London and the world’s your oyster

bangkok.jpg

Vendredi soir, je suis allée à Londres, fêter l’anniversaire d’une amie.
Tu vas me dire, finalement, c’est aussi vite torché qu’une virée en grande banlieue.
Certes.
Enfin, pardon, c’est un peu plus funky quand même, on s’excuse.

103

Chambourcy à pars je week-end ce (jeu où qu’on doit mettre les mots dans le bon ordre pour faire une phrase)

Ce week-end, je pars à Chambourcy.
Ha merde, je t’ai donné la réponse au jeu sans faire exprès. Quelle nigaude je fais, tu avoueras.

Donc, y’a plus de jeu.

Y’a plus de cadeaux.

T’as perdu.

Sinon, si tu aimes le billet merdique du sacro-saint ouikène, tu vas être servi. Oui, tu vas être.

Alors, déjà, pourquoi je pars dans cette ville, avec des amis ?

C’est quoi ces questions bizarres sans déconner ?

La vérité, on s’en fiche, non ?

On va faire un peu d’histoire et de géographie, ça te fera pas de mal de réviser un peu.

Chambourcy oh oui, c’est dans les Yvelines, c’est à 3 km de Saint-Germain-en-Laye et les habitants, on les appelle les Camboriciens.

Le truc qu’il faut absolument savoir c’est que cette commune est desservie par la Nationale 13, mais attends, c’est pas tout, y’a aussi l’A13 et l’A14, mais sans échangeur dans les deux cas.

Oui, c’est le bordel, je te concède, surtout que je ne sais plus très bien ce qu’est un échangeur.

Je suis dans les ennuis.

Chambourcy, ça viendrait de l’expression latine « campus bruacii« , champ de broussailles.

Autant te dire que pour le shopping, on oublie.

Sinon, y’a une église, un château et une boulangerie j’imagine.

Bon, c’est fini, les révisions.

Maintenant, je dois te dire que j’ai quand même demandé si y’avait une chambre super éloignée de tout bruit incongru, rapport que y’a un ou deux mômes qui risquent de me réveiller.

On m’a répondu : « tu veux dire carrément que tu vas aller à l’hôtel, t’es chiante »

J’ai prétexté qu’étant dans un état de fatigue proche de la Loire-Atlantique, c’est ça où je viens pas.

Mon ami Aktarus m’a répondu que la chambre la plus éloignée, c’était la sienne et que donc je pouvais dormir avec lui, mais que fallait que je sois sage…

« Hein ??! » que j’ai répondu à Aktarus, « mais tu me prends pour une femme de mauvaise vie ou bien ? »

Bon, c’est fini l’anecdote.

Finalement, tout ça pour te dire que sans shopping et sans sexe, ben à part faire un Cluedo, voire un Mille Bornes si je suis en grande forme, lundi, ça va plutôt être les mémoires d’une jeune fille rangée, le compte-rendu.

Pour conclure, tu auras aisément assimilé le fait que mes yeux vont faire un stage dans leurs mini-lits et que donc, faudra faire toi-même les demandes et les réponses, ici.
Je te fais confiance, me fous pas un bordel monstre, j’ai une mauvaise réputation à tenir.

Attends, ne pars pas tout de suite.

Je te donne une citation à méditer, je ramasse les copies lundi matin :

« La complexité ne donne pas de la valeur aux choses, elle les rend seulement moins accessibles »

Je ne te souhaite pas un bon week-end. Non, je ne te souhaite pas.
Par contre, je peux te donner un conseil, ce qui est nettement plus intéressant qu’un « bon week-end » hypocrite.
Si tu sais pas quoi faire, tu vas voir Le dernier gang au ciné, parce que je te dis que c’est un vachement bon film et que tu me fais confiance, je t’ai rarement déçu.
Ou tu ranges tes placards.
Non, choisis le film, on n’est pas des ménagères de moins de 50 ans, Bordel !

36