SHOPPING

Come on, Vogue

Donc aujourd’hui c’est pour vous dire que j’ai des nouvelles lunettes de soleil Vogue. Elles sont violettes. Comme quoi, y’a jamais de hasard.
Ce sont des lunettes où on peut faire gros la star avec, même sans être à Cannes. Je vous montre et après je vous explique comment vous pouvez avoir les mêmes et bien plus encore. Chouette.

113

Funny girl

Bon les copains, et si on parlait mode ? Ca fait longtemps, je trouve.
Ouais, donc hier j’ai fait le job buissonnier pour aller à la Vente Presse Isabel Marant. Faut que je vous explique ma relation très particulière avec Isa avant d’entrer dans le vif couturier. J’ai un gros problème avec cette marque : je trouve tout plutôt chouettos dans les magazines, mais j’aime quasi rien en vrai.
D’ailleurs, ça me fait un peu penser aux blogs, où tout le monde croit qu’on est super avec nos vies fantastiques, alors que si tu nous voyais en vrai… Mon dieu, je veux même pas vous dire à quoi on ressemble sinon vous détruiriez vos Netvibes et autres Readers de RSS derechef. (vas-y pour répéter les 4 derniers mots à toute vitesse – c’est une sorte de jeu-trou-normand)

Readers de RSS derechef, Readers de RSS derechef, Readers de RSS derechef, Research de Raider… Ouche j’ai merdé, et toi ?

32

Seersucker

Bon, sus aux niaiseries et place aux sujets qui font s’élever l’âme, ça nous changera : j’ai un nouveau futal.
J’ai vécu un mois d’avril très particulier, puisque figurez-vous que je n’ai rien acheté en fringues. Du tout. Je me suis lancée dans ce grand challenge anti-consumériste dès le 2 avril, et chaque jour sans shopping c’était un peu comme une petite bouffée de poppers. Le délire, quoi.
Enfin, je dis ça parce que je suis cardiaque, n’y voyez aucune incitation à la foncedé, ce n’est pas mon genre.

Je crois que ça ne m’était pas arrivé depuis… jamais ? Ah oui, c’est ça, jamais. Je trouve que c’est déjà un grand pas pour quand je déciderais d’arrêter la clope, un bac blanc par procuration si vous aimez mieux.
Par contre, hier, comme on était le 29 avril et que c’est déjà le début de l’autre mois dans le calendrier de la mauvaise foi, j’ai heurté un H&M en sortant d’un déjeuner. Et comme 20€, ça ne compte pas non plus, on peut vraiment affirmer que j’ai réussi ce défi de dingo tout en arborant les mêmes seersucker pants que je me traînais à l’âge de 12 ans. C’est carrément de la science-fiction, non ?

60