MODERIES OH OUI

Velvetine or out ?

sac velvetine

Cronch Cronch ? Ah oui, tiens Cronch Cronch. Je dis ça fort à propos : c’est que j’ai oublié mon fil dentaire ce matin.

L’autre jour, à Noël, j’ai reçu en cadeau des rois mages un sac Velvetine. Le Lemmy, pour être tout à fait précise. Savez-vous que d’évoluer en blogosphérie est très déstabilisant concernant le degré de frimerie quand vous arborer un nouveau sac ? C’est bien simple, ce degré est tout proche du zéro, comme le thermomètre de votre cuisine, en ce moment. Je vous explique (attends, je fais un dernier Cronch).

Ainsi, par la présente je déclare ouverte la journée des moqueries me concernant. « Quoi, tu portes un sac que depuis un an on fait rien que d’en causer en blogomoderie ?«  »Aux lions le Velvetine. Et la Violette aussi !«  »Teuhon sur 12 générations et trollage sur ton blog, la ploucos« , et j’en passe.

53

Le syndrome de Peter Pan

Desert boots

C’est à dire que cette semaine je suis plus ou moins en vacances, gros ! Ouais.
Enfin, c’est plutôt « plus » que « moins », mais je préfère être honnête avec vous en vous offrant toutes les options, parce que je vais quand même travailler. Un peu. Bref, une situation un peu nébuleuse, mais rien de bien neuf me concernant puisque je vis depuis des années sur une sorte de gros nuage que même Catherine Laborde saurait pas le qualifier. C’est dire.

A part ça, depuis deux ou trois jours je zone dans la glande sans une once de make-up, le jean douteux qui Flare bon 2007 au cul et mes Desert Boots improbables comme si que j’avais 14 ans. Il faut dire que je cache mes rides du front sous mon bonnet qui gratouille, histoire de traverser mon quartier incognito.

34

Le menton à la Bogdanoff

Grazia

En juin de cette année de grâce qu’est 2009, je concluais un billet moderie avec le fameux « on est pas des marioles ici« . Force est de constater que si, on en est. Des marioles.
Je sais que depuis lors, vous ne vivez plus, attendant avec une anxiété dévorante que je portasse la fameuse veste YSL. Les copains, c’est pas que j’y mets de la mauvaise volonté, mais le pressing et moi on est en froid, et surtout, voilà les faits : je n’ai jamais porté cette veste YSL.

43