GIVE ME THE NIGHT

Jupe obligatoire, navet sauce racolage et dénouement britannique en terre inconnue…

jupe-obligatoire.jpg

A la veille du week-end dernier qui s’annonçait, sonnez hautbois, l’HDA nous délivre un courrier électronique à Sonia et moi, qui disait en substance, dis, ça vous dirait pas d’aller au théâtre samedi soir, j’ai envie de voir un truc drôle, du « Boulevard haut en gamme » si je puis m’exprimer ainsi !
J’ai répondu que oui, oui, mais étant en surbookage neuronal, faudrait voir à ce qu’elle s’en occupe, on fait confiance. On évite juste le Bernard Mabille et le Théâtre des Deux Ânes, mais ce serait parfait.

122

Petrossian, magenta, jaune… Amuse tes amis autour du caviar (2ème partie)

restaurant-petrossian.jpg

Précédemment, dans l’histoire du dîner chez Petrossian, on en était que j’avais plein de grains de caviar dans les dents et que j’étais snob.

Dans ce deuxième et dernier épisode (oui, les séries sont de plus en plus courtes, c’est pas grève des scénaristes pour rien), je vais te livrer divers petits secrets et anecdotes sur le caviar, délivrés ce soir de grâce par Monsieur Petrossian himself.

Tu vas encore opposer « oui mais Violette, t’es bien gentille, mais du caviar, tu vois pas qu’on en bouffe pas tous les jours quand même, donc ça nous intéresse moyen tes cours de cuisine et autres salamalecs ! »
Et si je fais pas ton éducation pour entrer dans le grand monde, qui le fera, hein ?
Bon.

98

Petrossian, magenta, jaune…Le pantone du caviar au 144 (1ère partie)

Mardi dernier, j’ai été invitée à dîner chez Petrossian, au restaurant « le 144″avec une poignée d’autres blogueurs.
(Normalement, un ange impressionné et envieux passe au sein du lectorat, à ce moment précis)

Alors, je pourrais choisir l’option habituelle de me la raconter genre oui, bon ça va, on va pas en faire tout un cinéma, c’est que du caviar bordel !
Sauf que non.
Je dois bien t’avouer que j’ai un peu écumé toutes les sauteries branchées de la Capitale, mais que là, j’ai vraiment été bluffée, éblouie, charmée…
Y’a pas à dire, la bouffe de riches, ça te crée illico une ambiance cosy que t’as l’impression de vivre un moment unique.
Ce qui fut le cas. A tous les niveaux.

142