GIVE ME THE NIGHT

Champomy, la chienlit

Salut, c’est Paul Newman.
(lol)

Sais-tu que la vie de blogueuse influeuse n’est pas si rose que le carrosse de Barbie Princesse ? Que c’est pas toujours siouper Michel ?
Vous rendez-vous compte que notre quotidien n’est pas toujours fait d’amuses-bouche, de champagne et que Father Christmas ne dring pas tous les jours à notre porte blindée ? Parfois, comme la soeur Anne, on ne voit nenni venir.

Alors, essayons-nous à la Maïeutique, vidons notre sac Dreyfuss et couchons notre désappointement à l’aide de notre clavier, un brin dégueulasse, il faut bien l’avouer.
La vérité, on dirait que des hamsters y ont élu demeure tellement qu’il est crade, lui. Enfin tu me connais, passez du coton-tige entre l’azerty, c’est pas dans mon projet de vie.

Récemment, ici même, on asseyait notre grosseur.
Aujourd’hui, asseyons notre douleur.

56

J’ai filé mon collant, comment faire ?

Un collant en laine, en plus !

Plus jamais j’écoute vos conneries.

C’est fini ce temps-là.

25

Jeux de nains

L’autre soir que je me promenais tout près du parking des Halles, oui j’ai des moeurs un peu étranges mais j’avais gardé ma culotte, je vous rassure.
Donc disais-je, alors que je conversais avec deux amis pédés (c’est pour ça que j’avais gardé ma culotte, en fait), nous sommes tombés en pâmoison devant deux fontaines à eau.

Oui, il nous en faut peu mais, parfois, il est bon de prendre le temps de regarder autour de soi et de contempler l’oeuvre des hommes. Enfin, surtout quand on est un peu bourré, sinon on est bien d’accord que c’est un peu ennuyeux.
Dans l’absolu, on préfère regarder l’île de la tentation, c’est normal.

72