CYCLAMEN’S SHOW

Le Lip Dub de France 5 – Petit ours brun – ou l’inverse

petit-ours-brun.jpg

Hier soir, je regardais un épisode de Petit ours brun avec Cyclamen.
Oui, on peut désormais le dire, j’ai une vie passionnante.
Dans cet épisode, c’était l’anniv’ de Petit ours brun.
Et donc, il voit sa mère qui essaie de cacher un cadeau derrière son dos, mais pas con, il lui sort genre « c’est quoi ce paquet ? » et la mère dit « non, non, c’est rien ! » (vachement crédible)
Ensuite, t’as le père qui rentre du taf avec un cadeau planqué, lui aussi, et là, t’as Petit ours qui crie à sa mère :

« Maman, maman, papa aussi, il a un gros paquet« *
………
Oui, les bras m’en tombent. Je sais pas si tu as vu le niveau des conneries que nos mômes se gavent à la télé, mais c’est effrayant.
D’autant plus que le père n’a pas de gros paquet. Tous des vantards ces ursidés !

* extrait du DVD « Petit ours brun fait des farces »

Tu noteras comme je suis mignonne pour un week-end, rapport que je sais que mater des vidéos sur le ouèbe ça te gonfle et que j’ai quand même fait l’effort de t’écrire un petit topo plus haut.

Donc, quand la Direction de la communication de France 5 fait son Lip Dub, moi ça me fait vachement marrer.

1)
Tu vas me demander : c’est quoi un Lip Dub ? C’est très simple, c’est un petit clip vidéo réalisé dans son entreprise, avec ses collègues. Ouais, la France qui se lève tôt s’éclate grave !

2) Et pourquoi que je te montre ça ?
Et pourquoi pas, j’ai envie de te demander ? Oui, tu es tout penaud avec ta question de merde.
Enfin, c’est surtout parce que des amis (très chers) sont présents dans ce clip. Et les pauvres, faut bien leur faire un peu de pub… (je dis ça…)

3) Quel est le rapport entre Petit ours brun et le Lip Dub de France 5 ? Ha mais aucun, je te rassure. Enfin, si tu es pointilleux, je peux toujours avoir réponse à tout et te dire que le DVD dont il est question est coproduit par France 5.

64

Chez Sylvain, y’en a même qui disent qu’ils l’ont vu voler

dubonnet.jpg

Bon, comment t’expliquer Sylvain ? C’est même plus du bar-cabaret atypique, autant te le dire tout de suite, c’est du concept ! Déjà, Sylvain. Donc, « Chez Sylvain* », c’est vraiment chez Sylvain. C’est pas un nom pour faire genre on se la décale populo, non, non. C’est du sang pour sang Sylvain que Johnny Hallyday l’aurait pas renié. Enfin, Sylvain, faut le savoir, il est toujours bourré. Tu vas me dire, c’est un pléonasme quand tu gères un bar. T’as pas faux.

103

Les Polly Pocket, le jeu où c’est compliqué d’être une mauvaise mère

britney2.jpgTiens, mais dis-moi, ça ferait pas un laps de temps assez infini qu’on aurait pas causé de Cyclamen ici, à tout hasard ? Si hein ? Tu vas répliquer que tu t’en tamponnes rapport que t’as pas de mômes ou bien que la blogofille c’est pour voir du jean large ou du produit envoyé par BuzzParadise jusqu’à l’agueusie. Ouais ben, c’est comme ça. Je claironne que je fais au moins plaisir à un lecteur : Grenouille. Bon. Donc. Comment qu’elle va Cyclamen ? Ben écoute, elle est toujours blonde. Elle est toujours chiante. Elle compte en Anglais et elle oublie le « ten ». La routine quoi. Récemment, je l’ai mise aux Polly Pocket. Ouais, le Club de la Bourse, ils m’ont dit qu’elle était vaguement trop jeune encore. J’ai pas insisté. Et puis lire Finkielkraut dans le texte, ça lui colle des migraines. Alors koitesse la Polly Pocket ? A la base, c’est un jouet. Dont l’utilité première, pour le parent, est d’avoir la paix. Sauf qu’en fait non. Je préfère te le dire, c’est un nid à emmerdes cette affaire ! Ce sont des mini poupées en plastique. Moches. Et un peu putes itou, faut bien te l’avouer. Et après t’as le lot quotidien de vêtements, d’accessoires, de poneys, de maisons, de voitures et tout le tintouin qui te pousse à investir pour que ces niaises passent pas la moitié de leur vie à poil dans une chambre d’enfant. Bien foutu, le concept. Sauf que dès le départ, c’est pas gagné. Je sais pas pourquoi y’a un tintouin de fils de fer entremêlés qui rattachent le jouet au support en carton, qu’il te faut limite une tenaille pour réussir à extirper le jeu. C’est limite bondage que ça devient malsain leurs conneries. La problématique : Tu rentres du bureau exténuée de ton surf bloguesque, tu balances le jouet à la tête de ta gamine en lui disant « t’as noté comme maman est grandement affable, que c’est même pas Noël que t’as un jouet de complaisance alors que y’a des mômes qui dorment à 15 dans 10 m2, sans housse de couette 220 x 240 ? » Ouais, t’as noté. Ben tu joues maintenant. Sauf que non. Comme narré plus haut, t’avais oublié le barbelé. Donc tu cisailles. T’as déjà perdu 10 minutes. T’es vert, je te confirme. Plus tard, arrivent les questionnements hautement philosophiques de la part de l’enfant. Et pourquoi que elle, j’arrive pas à lui mettre les lunettes de soleil ? Ouinnn, j’arrive pas à l’asseoir sur le poney ! Où qu’elle est la deuxième bottine rose de la dame ? Maman, tu lui fais des tresses je sais pas faire, et caetera, et caetera. Oui, faites des mômes qu’ils disaient. Conclusion et avis personnel : J’ai décidé que la Polly Pocket, c’est de la merde. Le meilleur investissement est et restera le DVD. Soyons lucides, commenter toutes les 10 minutes que oui, Dora est montée sur la colline, et qu’elle est vachement forte, allongée sur un canapé, ben tu m’enlèveras pas de l’idée que c’est nettement plus confortable que d’enfiler des bottes de gogo danseuse à de vilaines poupées. Quand je me prends à penser qu’aimer c’est toucher les ailes des oiseaux, je me dis que les dégâts de l’absinthe peuvent être irréversibles. Teaser : La prochaine fois, tu apprendras pourquoi Cyclamen, cette exquise esquisse et délicieuse enfant, affectionne les épinards, mais pas la salade verte.

124