CA VIENT DE SORTIR

Presse qui roule pas vraiment cool

Comme tu peux aisément le constater, j’ai eu des lectures très saines et hautement intellectuelles pendant mes vacances.
Ouais ben, faut quand même pas trop faire sa maligne coz’ que y’a plein de trucs que j’ai rien capté, moi, dans les pipolades de l’été. Voire je suis déçue à un point dont t’as pas idée.
Cette année, ils se sont bien foutus de notre gueule j’ai envie de te dire.

Bon, j’ai recensé 3 sujets récurrents au cas où t’aurais lu que du Kirkegaard pendant l’été, pour faire ton intello et que t’as du te faire chier sèvère, m’est avis :- T’avais Benjamin Castaldi qui narrait un peu partout qu’il était amoureux mais que c’était compliqué c’t’histoire. D’où c’est compliqué lui ? Tu vois pas les lieux communs ? Sûr que sa blonde doit pas être à l’aise coz’ qu’il est fraîchement séparé de la girl next door mêchée qui ressemble à rien de TF1 et que donc il doit toujours être énamouré a little et que la nouvelle ben, ça doit pas être simple, mais en même temps, ça met de l’animation, non ?

Donc, je cautionne pas ses conneries à lui, il a qu’à gérer, tu vois pas qu’on va chialer en plus, alors qu’on rentre au bureau et qu’on a envie de tuer tout le monde ?!
Minable !- Alors, après, tu te coltines le sujet qu’ils en ont pas marre de raconter tout le tintouin de Saint Trop’ tous les étés, sans déconner ?

M’est avis que c’est pour faire baver le camping de Palavas ou bien ?

Pfff, moi je m’en tape que P. Diddy (ou je sais plus comment faut l’appeler ce con, c’est genre comme Prince avant, qu’il fallait le caller Love Symbol) il dépense 150 000 € par jour pour se doucher au champ’ au Nikki Beach.
Perso, ça doit coller grave non ? Déjà que t’as tout le souk des crèmes solaires, tu vois pas que tu vas rajouter du liquide à bulles sur ta peau ? Les mecs ils sont barrés hein ?
Naze !- Bon, et sinon, si tu suis pas l’île de la Tentation, ben t’es qu’une buse, comme moi, coz’ que t’as rien capté dans les tabloïds. Putain, mais des longueurs de pages ils te font sur les histoires de pseudo-cul des gens, mais tu vois pas comme on s’en fout, on les connait pas les gens !
Ils te causent d’un mec nommé Anthony qui veut se taper tout le monde, mais grand bien lui fasse, mais couche mon grand, c’est fait pour ça les vacances ! (vous avez couché, vous ?)

Moi y’a que les Inrocks spécial Sexe que j’ai bien aimé cet été.

La vérité, il était supaire cul ce numéro, et puis j’ai découvert Claude Closky, un mec (enfin, un artiste, pardon) qui a « écrit » un petit livre tout simple, intitulé « Sex » et que tiens, même que, pour le plaisir des yeux, je te donne un aperçu de son art, rien que pour toi.

Je sais, je suis très gentille, mais ça ne va pas durer, don’t worry darling, c’est juste que je suis déprimée.

98

La (non) éco attitude ou comment Violette vous explique ce qu’est le développement durable*

* Billet pouvant paraître extrêmement chiant à la base, bon qui l’est hein, faut pas se leurrer, mais en fait moins que quand les gens causent dans le poste de télévision.

Lecteur, aujourd’hui, je ne me suis pas cassé le cul, comme tu vas le voir.
Déjà coz’ que je me suis couchée tard, dans un état d’ébriété avancé (mais digne, comme d’habitude) et de deux, ça te fera patienter jusqu’au Beaufscope car tu penses bien que comme les 3/4 des gens m’ont envoyé leur photo hier soir à 23h47 et que comme je buvais des Kirs Amande avec TF chez Marlusse et Lapin (je t’en reparlerai une autre fois, j’ai ma déclaration de TVA à faire, là, maintenant), j’allais pas en plus me lever à 6h du mat’ et courir sur slide.com, okay ?

Alors, donc, récemment, j’ai été interviewée par Greg qui m’a posé 3 questions sur ma vision du développement durable.
Oui, je sais, ça peut surprendre au départ, j’ai cru que c’était un pote qui me faisait une blague, mais non, Greg avait décelé chez moi je ne sais quoi…, enfin tu verras par toi-même…

Mon interview se trouve sur le site de Greg : http://gregcat.typepad.fr/ mais je te la colle ici aussi, comme ça, tu peux la lire ici, ou bien tu peux la lire là-bas, ou bien tu peux la lire 2 fois (ici et là-bas) : ça c’est pour les gens qui m’idolâtrent ou bien ceux qui sont vraiment cons.
Greg C : Bonjour Violette, quelle est ta description du concept de Développement Durable ?Violette : Alors, comment te dire les mots…

Oui j’aurais pu me la raconter encore une fois en te donnant des descriptions savantes zé compliquées que j’aurais pompées dans la presse ou dans certains discours d’hommes politiques qui font rien que de dire des mots tellement compliqués qu’on ne se souvient plus du sujet une fois arrivés en bas de page, mais non en fait, je ne vais pas le faire.

J’ai le TOC de la gougeulisation, donc tu penses bien que je me suis retrouvée sur wikipédia d’une façon supersonique où on nous dit que c’est « un développement qui répond aux besoins des générations du présent sans compromettre la capacité des générations futures de répondre aux leurs ».

Oui c’est chaud hein ?

Je dirais que le développement durable, c’est d’essayer de pas trop délirer avec les ressources qu’on nous donne, de pas faire nos sales égoïstes et nos goujats pour que les gens qui vont vivre après nous, ben ils en aient aussi des ressources qu’offre la Terre.

J’ai bon ?

Greg C : As tu changé ou voudrais tu changer certaines habitudes de consommation pour participer un peu plus à la sauvegarde de notre environnement ?

Violette : Alors, tu tombes très mal coz’ je ne suis pas un exemple en la matière.

J’ai honte, mais je ne trie pas mes poubelles, parce que je suis feignante, mais surtout j’oublie, non mais vraiment hein ?

C’est juste que quand je vais jeter mes ordures et que je vois pleins de poubelles de couleurs et de formes différentes, je suis interloquée pendant 3 secondes et je me souviens alors que ce que je vais faire c’est pas beau, mais je ne vais pas remonter chez moi, vider ma poubelle pour tout retrier, si ? Non parce que je suis déjà tout le temps au retard au bureau le matin, si je fais ça, je vais me faire virer, me retrouver au chômage et du coup je vais devoir remplir plein de paperasseries et ça va gaspiller plein d’arbres dans les forêts à cause de moi.

Donc, l’un dans l’autre…

Mais là, le fait de répondre à cette interview me rend un peu mal à l’aise, alors peut être que le week-end, comme je vais pas travailler, je trierai mes poubelles…

Sinon, un autre truc qui n’est pas joli, c’est que j’over utilise la lingette. Mais en fait beaucoup moins qu’avant. Je ne me démaquille plus à la lingette car ça dessèche la peau et maintenant que ma fille est grande, j’ai dit basta aux lingettes aussi. Non parce que, quand elle était bébé, j’ai vraiment abusé !

Par contre, je fais quand même quelques trucs d’éco citoyenne hein ? Faut pas croire !

Déjà, j’éteins toutes les lumières quand je sors de chez moi, je prends des bains assez rarement car une fois que j’ai tout installé (bougies et cie), ben je m’ennuie très vite dans le bain et aussi je ne laisse jamais couler l’eau quand je me lave les dents et il en est de même pour ma fille. Je lui ai expliqué que c’était très mal.

Quand elle m’a demandé pourquoi j’ai dit que c’était parce que y’avait plein de gens dans le monde qu’avaient même pas d’eau à boire et qu’elle devait déjà s’estimer heureuse de se laver les dents.

Je ne sais pas si elle a tout compris, car elle a 3 ans, mais en tous cas, elle m’a regardée d’un air grave.
Ah oui et aussi, je n’ai pas de voiture et j’achète les sacs verts chez Monoprix.

Greg C : Si tu étais responsable politique en charge du Développement durable, quelles seraient tes 3 premières décisions ?

Violette :

1- Obliger les gens à éteindre leur ordinateur au bureau, le soir, avant de partir, sinon, on leur enlève un jour de CP.

2- Gueuler contre Ooshop qui livre les courses dans 28 cartons alors que ça tiendrait dans un seul, mais ils veulent faire genre « vous avez acheté un paquet de trucs, c’est la folie ! »

3- Boire à la fontaine Culligan à même la source et pas utiliser 12 gobelets en plastique dans la journée parce qu’on a la flemme de retourner dans son bureau chercher son gobelet du matin.

Tu crois qu’il va me donner un poste Sarkozy ? J’ai quand même vachement bien répondu, non ?

76

Secret Story : une émission chicissime avec des gens très bêtes à l’intérieur…

Samedi soir, chez une amie so upper class, j’ai été conviée à une soirée « Secret Story« .

Okay, je ne te laisserai pas dire des choses méchantes

que tu vas regretter après.
Non je ne suis pas tombée bien bas, oui je suis toujours über, j’y suis allée juste pour prendre des notes spécialement pour toi et te raconter aujourd’hui ma vision du « truc ».
Tu peux considérer ça comme des devoirs de vacances si tu veux, même si je ne suis pas encore partie dans le Lubéron, mais tu penses bien que je n’adhère pas du tout à ce genre de programme, je suis bien au dessus de ça.

(Même si je suis un peu nostalgique de mes nuits de l’été 2001, où je regardais la chaîne 24/24 jusqu’à 3h du mat, avec l’air ahuri de circonstance, sauf que je payais pas, coz que « noos l’arnaqueur » était mon fournisseur télévisuel à l’époque, et que c’était bien les cartes pirates…)

Oui, donc, samedi, je t’avoue que j’ai été scotchée petit un) par le grand niveau intellectuel des candidats sauf qu’ils sont modestes, ils cachent qu’ils ont fait Normale Sup’ pour pas mettre mal à l’aise le Français très moyen qui les regarde et petit deux) par la trashitude ensorcelante du casting car, soyons clairs, ils bossent quasi tous dans le CUL !Bon je vais pas te faire la fiche signalétique des 13 dégénérés sexuels, mais je vais te livrer, en vrac, mes pensées, tel Blaise Pascal, mais en plus intéressant, car Blaise, ben il gave un peu j’ai envie de te dire.

Ah si pardon, faut quand même que je te dise que la totale démesure du concept, c’est que chacun des candidats cache un « terrible secret« .
Mais bon, j’ai été déçue je dois t’avouer.
Je m’attendais à des trucs d’une folie hallucinatoire genre « je mange mes crottes de nez » ou bien « je couche avec mon patron« …
Mais non, c’est plutôt « je suis escort girl/boy« , « stripteaser« , « playmate« , etc…
Oui t’as vu hein ? C’est très classe le casting je te disais.
En même temps, vu l’état de vulgarité avancé des candidats, tu m’aurais dit qu’ils étaient Chercheurs au CNRS ou Profs de Droit International, j’aurais quand même eu un doute, je suis quelqu’un de sensé.

Déjà, j’ai bien ri avec Maryline (attends, t’as pas vu le pire niveau prénoms) qui se présente comme « assistante commerciale ».
Pour de vrai, elle bosse dans une boîte qui vend de « l’objet sexuel ludique » par correspondance (coz c’est plus discret) et répond aux clients au téléphone, et par exemple elle dit « oui bonjour, donc vous voulez échanger le double vibromasseur référence XW23E contre celui à tête chercheuse de la page 24 du catalogue, référence RF56O, c’est bien ça, Monsieur ? »

Sinon, t’as des Triplées qui viennent de Narbonne et là je pense que, face à elles, Steevy est diplômé d’Oxford.
Par exemple, ça donne ça : « Putaing, i sont troooop sèèmepas, on va bieng rigoler, heing ! »

Une fille, prénommée Laly (comme dans « Hélène et les garçons ») a une sale peau. Je pense qu’elle doit zapper grave la case démaquillage le soir mais c’est normal, elle est gogo-danseuse, donc les endroits enfumés, c’est très mauvais pour l’épiderme.
Enfin, tu verrais sa zone T, tu prendrais peur !

Tatiana
, c’est la pute Russe du show, elle a posé à poil dans Newlook en 2005 (ça me donne des nausées toute cette luxure) et elle est mariée avec le Basketteur (mais il est moins beau que Tony Parker et surtout beaucoup plus bête, ce qui est déjà très fort).
Lui, il s’appelle Xavier et donc, il veut qu’on le surnomme X, pour faire plus simple, et aussi plus cul j’imagine. Et eux on sait pas qu’ils sont mariés donc c’est supaire rigolo non ? Bon sauf que là, on le sait déjà via le ouèbe. Pfff trop pas gentils les gens de révéler les secrets !

Sinon, j’ai été supaire fière de moi devant mes amis car j’ai reconnu Maxime Leconte au bout de 47 secondes en voyant les clichés de lui bébé et je me suis dit « Merci maman ! Des années de lecture de Paris Match au coin de la cheminée familiale, ça peut donc servir lors d’une hipness soirée ».

Ah oui, je te donne pas toutes les infos, pardon, donc lui, c’est « l’enfant de Star », c’est à dire l’enfant d’Henri Leconte…
Okay je suis partante pour débiner l’intellect du tennisman, mais pas son jeu de génie 1 fois sur 37, il faut rendre à César…

Heu, quoi d’autre ?

T’as un type over tatoué et gonflé qui fait du striptease dans les boites le soir, c’est un Himbo (nouveau mot topy branché pour désigner le masculin de la Bimbo, offert gracieusement par le Dr AGA, cette semaine, dans Elle) et il se la raconte, ah ouais et aussi il habite avec sa mère qui est vulgaire comme lui.

Son secret au Big Jim c’est qu’il a perdu 50 kgs ; rien à carrer j’ai envie de te dire.

J’ai repéré une petite bombe, euh non, deux en fait, mais un qui est trop jeune et qui doit se taper des vieux vu son pur appart parce que il est artiste dans la vie, c’est à dire qu’il peint, mais des trucs que même dans le vide grenier en bas de chez toi, tu l’achètes pas à 8 € et il ressemble à Mika en mieux.
Donc la bombe, il s’appelle Julien, il a des beaux yeux et une barbe de 4 jours savamment négligée et il est moins bête que les autres. M’est avis qu’il doit s’emmerder méchamment.

Je conclus rapidos avec Ophélie (oui je t’avais prévenu pour les prénoms), la fille à la tenue la plus improbable lors de son arrivée dans le château, non pardon le loft.
Alors, je t’explique. Déjà elle ressemble à Ginger Spice, et sa profession, c’est Playmate, mais là n’est pas le propos.

Lors du prime, elle était vêtue d’un pantalon blanc et de bretelles noires qui tombaient le long de son futal, le tout ajouté au chargeur de son micro fixé en haut de son cul, comment t’expliquer, de dos on pouvait croire qu’elle était harnachée pour son baptême de l’air en parapente, sauf que non !
Ça c’est une fashion énigme qui me laisse encore perplexe…

En gros, c’est tout ce que j’ai retenu, mais avoue que ça t’a donné envie de plonger dans ce bain d’obscénité, non ?
Pour info, il ne faut quand même pas trop se fier aux apparences, personne n’a encore baisé dans la piscine, donc Loana et Jean-Edouard restent invaincus.

Chapeau bas les artistes !


P.S. : En vrai, qui c’est qu’a regardé ? Au moins la quotidienne Dimanche ou Lundi, non ?

118