novembre, 2016

Déco !

Voilà encore une semaine de 4 jours et on est jeudi ; j’aurais pu titrer cet article « La semaine des 4 jeudis », mais ça n’aurait été que menterie, surtout qu’on va parler d’objets pour embellir son nid.

Au programme de cette sélection déco, du rotin, des coussins, du cosy, du joli. Je suis en ce moment en train de redécorer mon salon en Normandie – y’a du boulot eh oh eh oh – et du coup j’ai souvent le nez dans les sites spécialisés, à la recherche de jolies choses pour chiller dans la volupté.

Je vous souhaite un (long) bon week-end, et à la semaine prochaine si vous le voulez bien (<= vous n’avez pas le choix, je le crains).

selection-deco

1. Miroirs dorés Cyrillus | 2. Miroir cactus AM.PM (-25%) | 3. Étagère en bois Urban Outfitters | 4. Vase en porcelaine mint Maisons du Monde | 5. Lot de 3 serviettes de table La Redoute Intérieurs (-40%) | 6. Mugs en émail Crow Canyon chez Sézane | 7. Tapis Berbère Cyrillus

7

Les fleurs, c’est périssable

repetto-babies-electra

Ne hurlez pas au décalage, camarades, j’ai fait ces photos il y a une dizaine de jours, quand le temps était encore une ode à Marie Laurencin.
On aura qu’à dire que ce look est parfait à condition de lui balancer dessus un gros manteau bien chaud. Et hop, ni vu ni connu grâce au paletot.

Sinon, alléluia, voilà une des rares séries de photos où j’arrive à me regarder sans grincer des dents. Je ne sais pas si je vous l’ai déjà dit par ici, mais je déteste littéralement qu’on me photographie. Autant j’adore être derrière l’objectif, autant l’inverse est une vraie souffrance. Je ne sais jamais quoi faire de mon corps, ni de ma tête, j’ai souvent l’impression d’avoir l’air concon (<= ça n’est pas qu’une impression JE SAIS), et j’ai un vrai problème de décalage entre mon moi réel et mon moi imprimé.

20

En couple

lipstick

Si vous avez des enfants, c’est de notoriété publique. Les temps ont changé au niveau de l’appellation contrôlée des relations amoureuses.
A notre époque (oh, il n’y a pas si longtemps ma foi…), du primaire au lycée ou la fac, on disait « Je sors avec Bidule ». Désormais, on indique « Je suis en couple avec Truc ».

Dès que j’entends ce bout de phrase prononcé – très sérieusement – par un enfant, j’avoue, ça me déclenche automatiquement un fou rire. Parce que, sachez-le, il n’est pas si rare qu’une gamine de 9 ans vous dise « Avec Jean-Kevin, on était en couple depuis le CE1, tu te rends compte 2 ans ! Et bien on a cassé. »
=> Ah ouais meuf, et alors ça se passe comment au niveau de la prestation compensatoire ? Tu as pris un bon avocat ?

28