octobre, 2016

Carrosserie

boots-eponyme

Bon. Les mots c’est bien gentil, mais il ne faudrait pas oublier la moderie.
Car, comme je dis toujours, « Femme bien habillée rabat ton caquet ! » (ça veut dire qu’on n’a pas sa langue dans sa poche pour peu qu’elle soit décousue)(la poche)

Si vous le voulez bien, partons aujourd’hui sur un focus pédestre. Et plus particulièrement sur ces boots Eponyme, marque créée il y a deux ans, qui avait eu la bonne idée de produire au sein de sa toute première collection ces escarpins jolis et surtout hyper confortables (<= Do you remember… even if we are in october ?)

Cette fois, c’est la Brooklyn qui m’a mise en joie ; carrossée comme une Chevrolet, et dotée d’un merveilleux confort intérieur pour trotter léger. Voilà de quoi briller sans cors aux pieds. Bien joué !

17

Encore des mots…

rifle-paper-co

Il y a 10 ans, sur les blogs, les filles racontaient des histoires. Je trimballais un petit carnet au fond de mon sac, pour prendre des notes, quand quelqu’un sortait un bon mot autour de moi, quand une fulgurance me traversait l’esprit, ou tout simplement pour noter une idée de futur article.

Maintenant, depuis des années, j’ai tout dans la tête (j’ai « musclé » mon cerveau, je crois), mais il arrive parfois, encore, que je note quelques trucs dans les notes de mon Iphone – mes sacs ont rétréci.

Aujourd’hui, il n’y a plus beaucoup de filles qui racontent des histoires, au sens strict. L’image a pris la place des mots, on se maquille sur youtube, on déballe ses cadeaux en live sur Snapchat et quand on poste un look sur un blog, on ne s’éternise pas ; on aligne trois ou quatre phrases à la syntaxe aléatoire (on s’en fiche, les marques ne lisent pas les blogs), et puis s’en vont.

57

Le Jean-Jacques Goldman (107)

prague-winter-pink-sky

✔ On commence ce nouveau JJG avec le classement des capitales européennes les plus cool, publié par Slate. Il a été établi à partir de 8 critères : le temps, le coût de la vie, la qualité de vie, la vie nocturne, la facilité pour se déplacer, l’offre culturelle, l’environnement et l’ouverture d’esprit.

C’est Prague qui se hisse en tête du palmarès, suivie de Vienne et Berlin. Paris se classe 5è sur 28 – ce qui n’est déjà pas si mal (moi je l’aurais collée plus bas !) -, et pour découvrir tous les détails de ce classement fort intéressant, hop on clique plus haut, sur le lien. Ça ne mange pas de pain (sur son balcon… pour attirer les moineaux, etc…)(<= Team JJG oui ou merde ?)

31