octobre, 2016

Y va y’avoir du sport

pointes-repetto

Je vous rassure tout de suite, je ne reprends pas la danse classique (imaginez ma dégaine en tutu à 28 ans)(je sais plus ? 28 vous êtes sûres ? j’avais dit quoi la dernière fois ?).

Maintenant que tout le monde est rasséréné, laissez-moi vous parler d’une nouvelle activité découverte il y a quelques jours, et littéralement adorée.

A l’occasion de la sortie de la ligne Active Line, une collection de vêtements de sport composée de sweats, brassières, leggings… sacrément désirables et hyper confortables, la maison Repetto m’a proposé d’assister à un cours de Smart Bodies.

Il y a même pas deux ans, j’aurais décliné aimablement sachant qu’au bout de 5 minutes je me serais probablement écroulée sur mon tapis, ivre de fatigue et transpirante comme un boeuf. Depuis que je cours – ok, pas régulièrement mais quand même -, je me sens beaucoup plus forte au niveau de la respiration et de l’endurance (c’est déjà ça, à défaut de perdre du cul). Du coup, j’ai remplacé la peur par la curiosité en matière sportive. La maturité, enfin.

57

Le Jean-Jacques Goldman (108)

french-disorder-3

✔ Dis donc, deux JJG deux lundis d’affilée, c’est qui le métronome ?
Mes copains de French Disorder viennent de sortir leur nouvelle collection. J’adore leur lookbook, d’où sont tirés ces quelques visuels, shooté en grande partie sur la dune du Pilat. J’aime encore plus le sweat « Ski », qui me donne des envies soudaines de planter le bâton.

Pour découvrir toutes les nouveautés, follow this way. Avec le code VIOLETTE vous avez -20% sur tout le eShop (sauf outlet) jusqu’au 16/10.

13

Coq-à-l’âne

rouge-puissant-chanel

Je me suis dit Violette, ma grande, sois un peu téméraire, laisse donc un peu tomber ton éternel Rouge Pop Art. Aventure-toi vers d’autres sentiers rougeoyants, tel le soleil levant (je m’exerce pour mon futur recueil de poésies)(destiné aux CM1-CM2).

Enhardie et audacieuse, j’ai donc testé le nouveau vernis Chanel, le Rouge Puissant. J’adore le coloris, un rouge profond pas idéalement retranscrit sur cette photo, qui a l’allure du rouge qu’on conjugue au vert à Noël, tirant un peu sur le bordeaux ; un rouge qui donne envie de faire des câlins au renne dessiné sur son pull en grosse laine qui gratouille, au coin du feu… parfait pour la saison.

Seul bémol, le pinceau. J’ai tellement l’habitude de celui des vernis YSL – la facilité incarnée – que je galère toujours un peu avec ceux de chez Chanel, pas assez « éventails » (éventaux ? heu… Brian ?) de l’ouverture.

23