juin, 2016

Strabisme

jupe vichy 3

J’ai beau aimer la mode – Me le rend-t-elle ? Rien n’est moins sûr -, je n’ai pas voulu affronter la pluie pour un shooting en extérieur, la semaine dernière.
Du coup, j’ai à nouveau enfourché mon beau miroir pour immortaliser un look pas Blanche Neige pour deux sous (rapport au miroir)(quoique c’était la méchante reine, je m’y perds en personnages de l’ancien temps), mais plutôt genre fermière.

Ça donne une sorte de Caroline Ingalls qui aurait mangé une héroïne de Grease, grâce à deux pièces parfaites : une jupe midi vichy toute légère (et qui tourne !) et un petit chemisier sans manches repéré en début de saison qui ne m’a pas déçue une fois arrivé à la maison.

18

L’humour…

couscous film podium

Les gars, je crois que je n’ai jamais autant procrastiné que la semaine dernière (si, si, c’est possible)(je vous dis que SI) ; définitivement, la pluie freine mes élans créatifs. Et même mes élans tout court.
J’ai regardé – jusqu’au bout – toutes les vidéos débiles qui sont passées sous mon nez chaque jour de la semaine (sauf le vendredi, parce que c’est la journée du poisson), et j’ai souvent ri bêtement, un peu comme si je faisais une pichenette virtuelle aux grosses gouttes qui venaient s’écraser sur mes vitres. Elles ont peut-être sapé mon moral, mais pas ma liberté de glander.

Bien sûr, après des heures à naviguer de trucs nigauds en extraits abrutissants – mais bons, bons pour le moral – j’ai un peu culpabilisé, mais j’ai aussi fait le constat que j’étais bon public vis à vis de certaines conneries, que je peux regarder ou entendre 100 fois sans jamais me lasser niveau hilarité.

15

Panier garni

doctipharma

Je m’adresse aujourd’hui aux feignasses et aux débordées (tout le monde est encore là ? Ça ne m’étonne pas, va), avec ce crash test du site Doctipharma, plateforme qui regroupe des pharmacies en ligne vendant leurs produits de parapharmacie et de médicaments sans ordonnance.
Vous sélectionnez votre marchandise, Doctipharma recherche les paniers au meilleur prix incluant les frais de livraison, les pharmaciens les expédient et vous recevez tranquillement votre colis chez vous (ou vous pouvez aussi le retirer gratuitement au comptoir).

Du coup, si on résume, ça donne : plus de choix (on ne va pas dans une pharmacie mais dans 70 !), plus de prix avantageux et un gros gain de temps. On est donc sacrément content. pub

18