juin, 2015

Dans la nuance

brun cashmere franck provost

Après avoir assisté au show donné par Franck Provost en mars dernier pour célébrer les 40 ans de Passion de la marque, j’ai été invitée la semaine dernière au Salon de l’avenue Franklin Roosevelt pour réaliser un Brun Cashmere, une des 3 Couleurs Précieuses réinventées en Nuances Exclusives pour cette année Anniversaire.

J’avoue, j’avais déjà testé la nuance en 2012, mais comme à l’époque je revenais de vacances en Crète mes cheveux étaient plus clairs, et le résultat différent de celui d’aujourd’hui.
Donc, cette Nuance Exclusive crée des zones de lumière et des reliefs que j’aime tout particulièrement, évitant ainsi l’effet casque qu’on peut avoir trop souvent après une couleur traditionnelle. Elle est appliquée à l’éponge pour plus de transparence, je crois que c’est là le secret pour avoir un résultat fondu, un peu comme un balayage (sans balayage, vous suivez ?).

9

I Love Mawazine

Rabat 17

Hey ! J’ai donc été invitée à Rabat pour la 14è édition du Festival Mawazine. J’attendais ce rdv avec impatience, parce que l’an dernier j’avais raté l’occasion (et surtout l’avion…)(bref).

Crée en 2001 sous le haut patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI et présidé par Mounir El Majidi, le Festival Mawazine – Rythmes du Monde se tient cette année du 29 mai au 6 juin. Il accueille plus de 1500 artistes du monde entier avec 130 spectacles répartis sur 30 sites, et puis SURTOUT 90% des concerts sont gratuits !
Cet engagement en faveur de la démocratisation de la culture a fait de Mawazine un événement populaire très apprécié des Marocains et j’ai bien envie d’ajouter Rep à Sa Rock-en-Seine & Co !!

Je ne sais pas si vous aviez déjà entendu parler de ce Festival, mais c’est quand même aujourd’hui le deuxième événement musical au monde en termes de fréquentation avec 2,6 millions de festivaliers et 40 millions de téléspectateurs en 2014. Et Ouais (Gros).

35

I feel love

veste bash la redoute

Hello, c’est moi.
Donna Summer chantait « I feel love » ; moi aussi, mais avec un peu moins de coffre (j’ai conscience de mes limites en chant).
En revanche, chaque été, c’est avec la plus grande conviction que je crie haut et fort que la compensée en corde est la chaussure idéale pour arpenter le pavé brûlant, tout en élançant la jambe, et accessoirement le mollet.

Ma dernière acquisition en la matière provient de chez Eram (et oui), possède la hauteur parfaite pour ne pas tituber, voire se vautrer (6 cm), et permet à mes pieds de se parer d’un chouette petit noeud. Le pragmatisme n’empêche donc pas le girly, vous en conviendrez.

Quand en plus on découvre que tant de bonheur pédestre nous coûtera la modique somme de 49€, on a presque envie de ressortir des cartons eighties, le fameux « il faudrait être folle pour dépenser plus ».pub

9