avril, 2015

Le Jean-Jacques Goldman (74)

house of rym 3

✔ Hop, le Jean-Jacques de la semaine a décidé de sortir un mercredi – quel punk celui-là.
Embarquons chez House of Rym, la marque suédoise qui propose une bien jolie vaisselle. Mais c’est avant tout une histoire d’amour entre design contemporain et artisanat fait main, entre la Suède et la Tunisie, et entre les deux fondateurs Rym Tounsi et Zied Youssef qui partagent la passion pour leur patrimoine culturel.

Mon coeur bat la chamade devant tant de beauté vaisselière, et oui oui ça livre en France. Youpi.

31

Sans contrefaçon

jean flare

Salut les amis. Heureusement que ces photos ont été prises avant le week-end Pascal, sinon vous auriez eu à contempler une grosse poule toute engoncée par l’excès de bidules chocolatés. Enfin, on a qu’une vie (jurisprudence Épicure).

Pas de grosse prise de risques dans le look du jour – ah, ça change pas ? – mais, quand même, un rappel judicieux (enfin, je trouve, en toute modestie) : il ne faut jamais négliger le rayon masculin.
En effet, afin de compléter ma grande collection de rayures, je cherchais depuis un petit moment un hybride de polo/tunisien qui ne fasse pas trop je vais jouer au Polo à Deauville mais qui assure quand même un postulat boyish/La Baule/Cool, un truc pas si évident quand on connaît la population de cette station balnéaire de Loire-Atlantique…

Si je n’ai toujours pas de mouchoir au creux du pantalon (j’éternue dans mon chandail), j’ai néanmoins piqué ce tunisien rayé aux garçons. Extrême satisfaction.

25

(parenthèse)

etangs de corot 3

Salut les jeunes. Je viens de vivre une parenthèse enchantée au beau milieu de la semaine : partir en week-end le mercredi juste avant un vrai grand week-end (Pascal), n’est-ce pas là l’essence de la vie ? Mais si l’existence n’était faite que de week-ends, comment les apprécier vu qu’il n’y aurait plus de jours ouvrés, HEIN ?

Bon, je vous laisse réfléchir à tout ça calmement, pendant que je continue mon récit. Les Etangs de Corot m’ont proposé de suspendre mon temps au sein de cet établissement à la quiétude absolue, situé à Ville d’Avray à 20 mn de Paris. J’ai donc posé mon sac, mercredi en fin d’après-midi, dans cette jolie suite au charme suranné.

Pas de toge dans la salle de bains pour accompagner le raisin, mais toujours ce fidèle peignoir blanc qui, dès qu’il apparaît devant mes yeux, me fait irrémédiablement penser à la déroute de ce pauvre DSK. On est vraiment peu de choses.
Mais comme je dis toujours que « Sitôt sac posé, gosier asséché », je me suis dirigée vers le bar de l’hôtel où Kevin, le barman chou de l’établissement, m’a fait tester plein de cocktails de sa création (je soupçonne Kevin de m’avoir reconnue et d’avoir essayé de m’enivrer pour réussir à séduire une star)(on ne le saura jamais, je suis incorruptible).

19