avril, 2015

Rosie la magicienne

anne valerie hash minelli

L’autre jour, Cyclamen m’a sorti « Si j’ai un blog un jour, il s’appellera Sois belle et sois calme ! » (…)(???). Je vous avoue que j’ai pas trop compris le concept, vu que c’est une vraie pile électrique, mais j’ai quand même répondu que c’était pas la peine de me recopier comme ça, vas t’acheter une personnalité ! (non mais oh)

Plus sérieusement, je lui ai dit qu’elle pouvait choisir un truc plus personnel, tiens pourquoi pas Rosie.fr (Rosie, c’est son petit surnom <3), si un jour elle souhaite envisager le blogging sérieusement (je crois qu’elle fantasme un peu la profession)(bon, ok elle a raison, on a quand même des vies professionnelles plutôt coolos).

23

Blancs, mais beaux

sandales sarenza

Aujourd’hui c’est vendredi, et j’voudrais bien qu’on m’aime. Enfin non (je le sais bien QU’ON M’AIME), j’voudrais surtout que ce soye ? soie, soit ? (Hey Brian, como estas ?) déjà l’été, et pouvoir glisser mes pieds dans mes nouvelles sandales.
Je ne vous cache pas que je suis un peu déprimée à l’idée d’arborer une couleur so Jacob Delafon dans mes souliers d’été, et je ne sais pas du tout comment aborder l’arrivée du soleil cette année, en sachant que je dois fuir ce dernier. Putain, vivement septembre en fait.

J’ai commencé une cure d’Oenobiol autobronzant il y a une quinzaine de jours ; je ne sais pas trop quoi en penser pour le moment, mais j’ai quand même l’impression d’être un petit peu hâlée (du visage et du décolleté, le corps fait de la résistance le con).
Enfin je ne perds pas espoir, mais quand même j’ai eu un moment de panique le week-end dernier quand mon amoureux m’a regardée étrangement au saut du lit et m’a sorti c’est bizarre t’es un peu jaune.… (j’avais mangé pas mal de bananes Haribo la veille, c’est peut-être ça ?) (et puis bon, les mecs ne savent même pas faire la différence entre une jupe-culotte et un bermuda, alors les daltoniens qui s’ignorent ça va bien hein).

25

Hérôme malgré lui

vernis herome

Ça fait très, trop longtemps que nous n’avons pas réalisé de crash test vernis par ici. Remédions-y.
Je ne connaissais pas du tout la marque Herôme – j’ai de grosses lacunes, mais mes connaissances sont en cours d’acquisition -, et puis l’autre jour, BIM, je repère ce mini-vernis, idéal pour la trousse du week-end (je vous rappelle que j’ai déjà l’équivalent d’une malle-cabine à transporter pour tout mon matos à brushing, je dois faire des coupures drastiques sur les autres postes).

Dans mon élan consumériste, mais rationnel, j’embarque également avec moi le pschitt qui fait sécher le vernis en 1 minute, et fouette cocher jusqu’à la manucure au foyer.
Après avoir appliqué une base (la base !)(base au carré ?), je me lance dans l’application des deux couches de rouge ; le pinceau est parfait (un peu comme celui-là) et dépose la juste dose, mais la texture un poil liquide, et je me dis tout bas ça va pas durer aussi longtemps que autant en emporte le vent ce truc, mais persévérons. Je conclue donc en appliquant mon top coat et, quelques minutes après je pschitttttt le pschittt (nouveauté de la marque).

29