février, 2014

Chambre 25

salle de bains 2

C’est un peu curieux de passer une nuit à l’hôtel dans la ville où on habite – la dame de l’accueil demande si on veut un plan de Paris, le groom vous parle en anglais et le poids de vos bagages avoisine le zéro pointé (quoique, sur ce dernier point, vous me connaissez…) – mais comme je dis toujours : « Si tu veux éviter la routine, ferme la porte des toilettes ».

Bon, bref, le week-end dernier on a passé une nuit à l’hôtel Thérèse tout près de l’Opéra. Nous n’étions pas invités par ce dernier, mais gentiment conviés à essayer le service Hotel Tonight, une appli assez pratique qui vous permet de trouver et réserver le jour même (et à la dernière minute) un hôtel dans plusieurs villes de France, d’Europe et des USA sans bouger le doigt de votre téléphone.

Les hôtels y sont classés par catégories ; moi j’avais opté pour « charme » parce que je trouve que la vie manque souvent de douceur et de glamour – je me sens toujours poétesse quand je porte une robe noire, pas vous ?
Une parenthèse un brin romantique qui s’est terminée dans un grand éclat de rire lors du check out : la charmante jeune fille de l’accueil portait un badge « Johanna, stagiaire / trainee »… On est bêtes.

33

La Bulle

lieu jaune puree de persil betteraves roties

Vous connaissez La Fourchette ? Le site propose actuellement un jeu-concours où vous aurez peut-être la chance de voir se réaliser votre scénario de Valentine Day idéal. Menu insolite, dîner romantique ou restaurant trendy chic… Trouvez votre table pour un 14 février mémorable, ce n’est pas si compliqué !

Nous allons donc encore au resto aujourd’hui, oui mais cette foi ni bobo ni neobistrot. Je vous raconte.
Comme avec Nounours nous ne sommes pas trop branchés Saint Valentin et que, de toute façon, on ne sera pas ensemble le 14 février prochain – on est des punks – on s’est fait un petit resto en jet lag de l’événement, en début de semaine. La bonne surprise qu’on a eu là, les amis !

Le nom de l’endroit, c’est La Bulle, et ça se situe pas très loin du Canal Saint-Martin MAIS rien à voir avec les restos qui pullulent là-bas, sans odeur ni saveur. Que celui qui a déjà fait un repas de roi sur le Canal me jette la première pierre ; j’attends.

22

Behind the scene

manteau isabel marant

Je reçois des tonnes de mails – quatre – me demandant qui prend les photos de looks que vous voyez passer par ici. C’est bien simple, 90% du temps c’est Nounours. Je pense qu’il faudra, un jour, écrire un livre sur ce véritable sacerdoce. Etre mec de blogueuse, c’est pas la joie tous les jours, surtout en ce qui concerne ces petits shoots d’ego bien codifiés, qui rendraient dingues plus d’un photographe (hors mode) initié.
Putain, mais t’avais pas vu la GROSSE peluche sur la veste là ? / T’aurais pu le dire que j’avais du rouge à lèvres sur les dents ! / Bravo, la série est toute floue ! / T’as 10 minutes entre deux copies à corriger pour me photographier les pompes ? / Han, mais ça me fait un gros cul cette photo, là !!! J’ai grossi, tu trouves ?… Dieu qu’on (je ?) est chiantes.

38