juin, 2012

Mini-box, mais elle fait le maximum

Afin de reprendre nos esprits face aux révélations fracassantes faites hier ici même, j’aimerais vous parler de ce concept enchanteur de « look prêt à l’emploi ».
C’est l’histoire de deux amies, Caroline et Anouk, qui, lassées de courir les boutiques afin de composer la tenue parfaite, ont créé Boxomodo.
Boxomodo est le site où, en un clic, on shoppe une boîte magique composée d’une tenue complète. Look Bobo chic, Croisette, Naturel ou Glam’Rock ; il y a forcément une boîte pour chaque style… et pour chaque sexe – parce que oui, ça existe aussi pour les gentils garçons.

72

La vie en rose

Les gars, ça fait trop longtemps que vous n’avez pas été gâtés par ici – remédions à cela illico si vous le voulez bien. Vous le savez, Viktor & Rolf ce sont mes petits choupinous depuis qu’on a eu la chance de converser dans un anglais complètement fluent (je suis le jubilé anticipé) en janvier dernier.

A l’occasion de la sortie de la déclinaison estivale de Flowerbomb, « La vie en rose« , je vous propose de gagner l’édition limitée de cette eau de toilette acidulée. Rien de délirant là-dedans certes (enfin quand même, quoi) mais j’aimerais profiter de ce titre lourd en signification pour vous faire une confession.

167

Galia

Une fois n’est pas coutume, l’autre jour je suis tombée en arrêt face à un Communiqué de Presse tombé dans ma bal. Après avoir poussé des Wahou, des Oohh et des Dingue ! sonores face à des colliers charmants et originaux, j’ai décidé de demander un shopping au service de presse (je me sentais trop rédactrice de mode pour la première fois de ma vie).
Les gars, un shopping c’est quand on vous prête les trucs pendant quelques temps histoire de les contempler et de les photographier tout à votre aise, et après vous les rendez la mort dans l’âme car vous n’êtes pas une voleuse – et encore moins une petite malpolie.

Voilà, donc j’ai eu ces merveilles chez moi tout le week-end. Dimanche soir, comme je n’ai pas de chat, je les ai installées sur mes genoux pour les caresser amoureusement. A un moment, je crois bien avoir entendu un ronronnement (à moins que ce soit Nounours qui ronflait devant Capital)(lol).
Au premier regard j’ai senti une inspiration Shourouk et je ne me suis pas trompée puisque Justine Paul, la créatrice des bijoux Galia, y a fait un stage il y a quelques années de cela.

33