mars, 2012

Big Bisou

Si je faisais partie de la Fashion Police de Grazia, pour sûr je dirais que ce look est banal, dépourvu d’audace, degré zéro de la créativité fashion, ordinaire de la dégaine, bref aucune chance de se faire sartorialiser, nul, viré, 0/20.
Comme je n’ai pas pour ambition de faire juré de profession ou socialite à headband clouté éponge, j’envoie valser ces diktats de plus en plus saoulants, qui confinent bien souvent au déguisement.
Voilà le look le plus « moi » de toute l’histoire de la création de ce blog : un jean, un tee blanc, une veste et des baskets fatiguées. Bordel, on n’est pas bien là (Tintin) ?

A look basique, sac identique. Afin de me remettre de mes émotions dépressives post-mauriciennes, il me fallait bien un nouveau compagnon. Après avoir usé jusqu’à la croûte – de cuir – Billy & Tom, voilà Carlos. Ne serait-ce point là mon tiercé gagnant by Dreyfuss ?
Un grand sac pour transporter tout mon bordel organisé + un coloris aussi osé que la penderie de sa maîtresse, y’a pas, on était faits l’un pour l’autre.

47

La vérité 2.0 sort de la bouche de Mamie

38

Maje x Bobbi Brown

Hello internautes. Reprenons nos vieilles habitudes superficielles pour recentrer notre débat sur la mode et la beauté, ces deux mamelles consuméristes qui nous sont si chères. Isn’t it ? Oh yes, it is !
Il y a 15 jours de cela, Bobbi Brown & Maje m’ont invitée à tester les soirées Pretty Powerful dans la boutique de la rue St Honoré (la vie est dure). Ces soirées reposent sur la mise en place d’un service exclusif de Personal shoppers Maje et de make up Artists Bobbi Brown le temps d’un shopping privé, et c’est ce qu’on a testé avec d’autres collègues 2.0 dans la bonne humeur et le jus de goyave – la blogueuse ne picole jamais avant 19h sinon elle a du mal à rédiger tous ses articles sponsorisés lors de son après-midi de travail forcené.

Bref, durant cette pause déj’ enchantée, j’ai essayé plein de pièces de la nouvelle collection P/E Maje et j’ai été maquillée comme si j’étais Kate Middleton. « Un statement lumineux mais naturel » adapté à ma tenue, c’est ainsi que je définirais mon make-up du jour si j’étais rédactrice chez Elle

19