février, 2012

Plumage > Ramage

Hey c’est moi ! Je ne vais pas vous mentir, mais concernant ma salle de bains, je suis fortement orientée plumage – même si le ramage est beaucoup plus important dans la vie. Par exemple, je sais qu’on ne se marie pas avec Ken, mais avec son cousin d’amérique moins joli certes mais beaucoup plus intelligent/drôle/riche (ah non, pas riche). C’est pathétique, mais pour moi l’habit fait le moine en matière de cosmétiques.

Avoir de jolis vernis, flacons de parfums, palettes make-up et autres onguents magnifiques exposés sous les néons (cassés) de ma salle de bains me fait kiffer encore plus qu’un bon d’achat chez Jacqueline Riu. C’est vous dire comme je pèse mes mots aujourd’hui.
Tout cela est un peu débile, je vous le concède, car l’entrée de ma salle de bains est rarement ambiancée comme la porte du Silencio un samedi soir. A part Nounours, Cyclamen, la baby-sitter et des amis qui viennent faire un petit pipinou 3 minutes tous les 2 mois, personne ne vient admirer mes tours eiffel en palettes 4 couleurs. Sachez-le, les signes extérieurs de richesse cosmétologique valent queutchi !

30

Instagram #9

26

Elle voit souvent rouge…

… mais c’est qu’elle est souvent daltonienne. En effet, l’autre fois, je pensais passer commande en ligne d’une ravissante paire de boots rouges (pour remplacer celle que j’ai déjà MAIS qui est usée – ne dites rien). Et puis quand elles sont arrivées chez moi elles étaient orange.
Néanmoins j’ai su rebondir aussi vite que la maman kangourou, car comme je dis toujours : Si tu n’as pas au moins une paire de boots orange, tu ne seras jamais doublure Casimir. Heureusement que tous ces adages de ma création sont souvent là pour me sauver du moindre faux pas, sinon je ne donnerais pas cher de ma peau niveau crédibilité, option Pantone.

Donc, voilà, j’ai des boots orange qui ressemblent étrangement aux Dickers d’Isabel Marant – prix divisé par 5 – mais vous voulez que je vous dise ? (oh oui, dites oui)
Pour une fois je vais faire fi de tout snobisme en la matière puisque même si leur talon est leur unique point faible – coucou Achille ! – et bien cette petite dose de vitamine me met le lol au visage quand je pars couper du bois le matin dans la froidure de l’hiver (je suis Charles Ingalls).

47