juillet, 2011

Grand enfant

12

Sur la paille

Je viens de traverser une petite zone de turbulences pendant laquelle j’ai attaché très fort ma ceinture. Au moment de l’atterrissage, j’ai réalisé que je n’étais bien que sur la paille. Damned, vais-je finir roulée en botte afin que mon vague à l’âme plus jamais ne ressorte ?
Les réponses à toutes ces questions dans un prochain numéro affluence. En attendant, vous pouvez toujours dire bonjour à Mireille. Comment ça elle n’est pas sur les images ? Est-ce une raison pour ne pas la saluer, la pauvrette, clouée au mur du salon ?

35

Les seins dans les nuages

Je sais, c’est scandaleux, je n’ai même pas parlé des soldes alors que chaque semestre c’est la même rengaine sur l’Internet : montrer le butin amassé au juste prix. Oui mais voilà entre cette histoire de Charlène qui tente de fuir le Rocher à la nage indienne et DSK qui enlève son bracelet de cheville, j’ai été prise dans le tourbillon télévisuel de la surinformation.

Enfin c’est surtout que je n’ai pas fait les soldes car l’été n’est définitivement pas ma saison (même si c’est bientôt mon anniversaire – tu m’achètes quoi ?). Pas fait les soldes c’est une façon de parler pour ne rien dire car j’ai néanmoins concentré mon attention sur la lingerie. Vous me direz est-ce que 3 slibards valent vraiment la peine qu’on se foule d’un billet électronique ? Oh oui, oh oui.

28